Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 22:52
Novillada de GARLIN du 15 AVRIL 2007

Novillos : CONDE DE MAYALDE Origine Juan Pedro DOMECQ

Novilleros : Joselito ADAME - Ruben PINAR - Miguel Angel DELGADO.

Le peti village de GARLIN possède une petite arêne d'une capacité de 2800 places annoncées (pour ma part je pense que c'est moins). Les organisateurs réussisent le tour de force de nous proposer chaque année des spectacles taurins de haute tenue, ayant une trés bonne image des deux côtés des Pyrénées. Une ligne de conduite qui leur permet d'enregistrer à chaque spectacle une belle affluence.

Cette novillada sera certainnement à classer parmi les meilleures de l'année 2007, ave le lot de BUCARE de SAINT SEBASTIEN.

En effet un lot de novillos homogènes (pas de 3 et 3 comme on voit trop souvent) De la caste à revendre, pas de faiblesse chronique, un affrtontement avec la cavalerie depourvu de mauvaises intentions mais de la force de l'agressivité et de l'insensibilité à la pique. Ils ont tous récupérer de manière extraordinaire de leur effort.

Du côté des jeunes prétendants au statut supérieur,

- une affirmation ADAME, est sur la bonne trajectoire qui doit lui permettre de prendre son alternative à ARLES, l'homme a les gestes de l'engagement et du cran, il nous a ratifié de deux faenas courageuses engagées face à deux adversaires (surtout le premier) puissants qui n'autorisaient aucun relachement. Je rejoins Prosper, une oreille au premier suffisait.

-
une confirmation PINAR, c'est la deuxième fois que vois ce jeune et j'avoue qu'il m'étonne pour sa maitrise, la profondeur de ses passes à son second, son style à son premier où il nous a gratifié de deux séries de la droite et de la gauche de grande valeur. Ce garçon est à suivre, je pense (si pas de pépin) qu'un bel avenir lui est promis.

- une révision, DELGADO, ce garçon agé de 17 ans, s'est trouvé confronté a un lot qui l'a un peu mangé, mais, il a des gestes et ne se dégonfle pas, son mentor, Thomas CAMPUZANO, le mettra sur la bonne voie. A revoir avec plaisir.

Un petit reproche aux trois hommes, une tauromachie de profil, qui est malheureusement la maladie de notre époque même et surtout chez les matadors.

En conclusion UN TRES BON APRES MIDI, des organisateurs heureux,qui récoltent les fruits de leur ligne de conduite de leur engagement aidés par l'ensemble des forces vives de la commune, sans fanafaronade ni nombrilisme, comme on en voit trops souvent.

Jacques LAMAZOUADE
piorito@free.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires