Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 23:56

Aujourd'hui : NOVILLADA des fêtes de la SAINT JEAN

Novillos : du SCAMANDRE (Olivier RIBOULET)

Novilleros : Rafaêl RONQUILLO - PEREZ MOTA - Julien DUSSEING "EL SANTO"

"DONNER avant de RECEVOIR" Formule écrite sur les polos signés Serge BLANCO.

Nous pouvons dire "RECEVOIR avant de DONNER" pour le spectacle du jour.

Je m'explique, Mr le Président de la F.F.S.T. Roger MERLIN entouré du gratin de la Fédération et des notables locaux, a decerné à Olivier RIBOULET un prix du meilleur lot de NOVILLOS pour l'année 2006. Donc Olivier RIBOULET a reçu ce prix avant de nous donner, disons, livrer un lot de novillos, qui ne rentrera pas dans les annales de la ganaderia, ni des arênes de ST SEVER.

Lot de novillos jolis de présentation, avec un toro sorti en 3ième position. Tous faibles à trés faibles, sans caste hormis le 6ième. Devant un tel matériel, il n'y avait pas grand chose à espérer.

RONQUILLO, reçoit son premier joliment de cape, sans plus, il ira à la pique sans pousser véritablement. Le toro est resté maître du ruedo, l'homme a paru débordé sans recours, sans confiance, il abattra le bicho aprés 2 pinchazos, 1 entière en arrière et 1 descabello, silence. Pour son second, qui recevra une pique assassine, il nous distillera un travail de débutant, en manque total d'inspiration, il éternisera ce petit travail, a tel point, que le président devait dormir pour ne pas lancer le premier avis, l'assemblée se réveille pour l'engueler afin qu'il arrête de nous ensuquer. Ce jeune homme, restera, je pense, dans la longue liste des espoirs en herbe restés au poteau de départ.

PEREZ MOTA, reçoit un premier novillo, splendide de présentation, dans une série à la cape magnifique. A la muleta il nous offira un trés bon travail à droite dont deux séries toutes en douceur. Il fera une tentative à gauche, qui s'avèrera infructueuse, pour revenir à droite par de beaux gestes. Défectueux à la mort, il saluera. A  son second trés faible,  il lui consacrera un travail d'infirmier, et nous aurons droit à la musique, pourquoi a-t-elle joué ? Mystère, peut être pour couvrir le bruit que faisait la Pena INCOGNITOS  !!! (drole de nom pour des festayres) qui nous cassait les oreilles. Pour revenir à MOTA, rien de bien ou de bon devant un tel bestieau.

EL SANTO, ce garçon est landais, il est gentil, il veut sortir de l'ombre en choisissant une profession difficile, il a du cran et du courage, mais tout ceci ne fait pas obligatoirement un artiste. Pourquoi a-t-il brindé le 6ième à O. RIBOULET, il a été débordé, vert de chez vert. Dur, dur, je lui souhaite de réussir, mais il a beaucoup de travail à accomplir pour atteindre l'échelon supérieur, il rêve tant mieux pour lui et son entourage, que le rêve ne s'éternise pas.

Spectacle d'une durée de 2h15, tout le monde dormait ou presque, 3/4 d'arêne.

Jacques LAMAZOUADE

Partager cet article

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires

mat 18/03/2008 18:00

quel manque de respect aux torero alle prendre une muleta et on en reparle apres