Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

23 juillet 2008 3 23 /07 /juillet /2008 19:35
MARDI 22 JUILLET 2008

CORRIDA

TOROS : LA QUINTA Origine Santa Coloma.

MATADORES : Juan José PRADOS "EL FUNDI" - Julien LESCARRET - Antonio Joao FERREIRA (qui prenait l'alternative).

Quelle soirée !!! pas une soirée pour fillettes ou autres danseuses comme on en voit trop. Une soirée de machos, avec un FANTASTIQUE lot de toros. Le Moun réssussite, et c'est tant mieux, après tant d'années de galère. Irréprochables de présentation, ces toros ont offert un spectacle plein d'émotions, solides, de la caste de la bravoure à revendre, solides et du souffle. de ce lot je détacherai le 1er (vuelta) et le 6 ième(ce dernier énorme de classe, méritait largement la vuelta, pourquoi ne l'a-t-il pas eu , Mystère), le 5 ième dur et avisé. L'ensemble prendra 13 piques, j'insiste : des piques, des vrais, fortes dures prises avec lutte. Bref un très grand moment, et une mémorable soirée.

EL FUNDI: Je dirai MONSIEUR FUNDI, il affrontera ses deux adversaires avec un très grand sérieux. A son premier il a servi une faena des deux cotés en donnant de la distance, la faute paiera recta, avec une voltereta spectaculaire mais sans gravité, il reviendra avec sa parfaite maîtrise pour distiller deux très bonnes séries à droite. Après 3 pinchazos il enfoncera une entière concluante, 1 oreille.

Son second, le plus beau du lot, certes difficile il réussira à l'intéresser le faisant passer des deux cotés, avec profondeur, un moment d'inattention et notre homme subira un voltereta spectaculaire sans gravité (plus dangereuse que la précédente), reprenant ses esprits et le matériel il le couchera aprés une entière et 3 descabellos, 1 oreille.

LESCARRET: A un fan club qui se fait entendre. A son premier réalisera un bon début à la cape, puis à la faena sera très bon au début, puis perdra un peu les pédales, se reprendra et réalisera un fin de faena sérieuse et avec goût, il occiera son adversaire d'une entière, un oreille.

Son second, sera l'animal le plus compliqué de la soirée, toutes ses tentatives s'avèreront infructueuses, sa faena sera brouillonne, pas dominatrice, il le tuera en deux temps, silence.

FERREIRA: Aura les deux meilleurs taureaux de la soirée, et réussira là où nombreux (dont moi) doutaient de ses capacités. Son premier adversaire un grand tonton, qui ira au cheval pour trois assauts énormes, il lui plantera les banderilles avec calme et classe sans fioritures. A la muleta il le toréait avec douceur, calme et sérieux. Pas une faena majuscule mais une très bonne faena, dont je retiens deux immenses séquences à droite. Il le descendra aprés un 3/4 de lame, une oreille.

Son second encore meilleur que le précédent, il distribuera quelques gestes de grande classe à la cape, aux banderilles toujours sobre et appliqué. A la muleta, cet animal s'avérera d'une immense noblesse, le garçon essayant de se hisser au niveau de cet adeversaire y parviendra en partie, félicitons-le pour ce travail tout en douceur et profondeur, il mérite dêtre revu. Malheureux, avec l'acier, il l'abattra aprés 5 pinchazos, une entière et deux descabellos,  il écoutera deux avis, mais le public ne lui en tiendra pas rigueur et le fêtera à son tour de piste.

Une grande soirée, avec un immense taureau le 6 ième, qui s'achèvera par la sortie à hombros du FUNDI et du MAYORAL.

Le MARTEAU

Partager cet article

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires