Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 12:31
21 MAI 2009

CORRIDA

Toros : Juan Pedro DOMECQ.
 


Matadores :

José Antonio MORANTE CAMACHO "MORANTE de la PUEBLA" - José Maria DOLLS SAMPER "José Maria MANZANARES" - Ruben PINAR RUBIO "Ruben PINAR" qui confirme l'alternative.

Joli lot de toros biens présentés, d'armures respectables, et de poids homogène de 533 à 573 Kgs. Toros d'une pique et même d'éraflures, tant leur faiblesse est grande.

MORANTE : Son 1er trop faible sera remplacé, par un du même élevage. Ce toro trop faible n'inspire pas beaucoup notre homme. Petite faena de mise en place, pour le tuer par 4 pinchazos, 1/2 lame un descabello, avis et silence. A son second changement de musique, notre maestro sort le grand jeu, d'abord à la cape une immense leçon, de lentement, de gestuelle, des véroniques lentes, suaves, un quite fantastique. A la muleta une première série à droite qui atteint l'everest, Toréant à gusto, puis une tentative à gauche, bien faite, mais le toro se décompose, nous aurons droit à de beaux gestes de temps en temps, il tuera en deux temps d'un pinchazo et d'un 3/4 de lame, avis une oreille vuelta grandement fêtée.

MANZANARES : Aura un premier adversaire pour faiblesse pr un autre du même élevage, du même calibre, la faena décousue, à l'image du tio quasiment impropre à la consommation, qu'il tuera d'une entière, silence. Son second fera une vuelta de campana, sur une chicuelina l'amenanr au picador. Il recevra deux semblants de piques, à la muleta le toro sera amorphe, ne permettant pas au jeune homme de rélaiser une faena, sérieuse, l'ensemble sera décousue, il l'achèvera d'une fantastique entière jusqu'au doigts, salut.

PINAR : Son adversaire de cérémonie, ne supporte pas les deux "piqûres", tellement il est faible. Il ne pourra pas réaliser de faena, complète, il le tuera d'une 1/2 lame. Son second ennemi, faible mais d'une grande noblesse, il réalisera une faena inintéressante, des passes à gogo, de profil, il se fera siffler, mais continuera à nous assommer, pour tuer d'une entière bien de côté, silence.

La FRIPOUILLE

Partager cet article

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires