Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 13:35

LE 28 JUIN 2010

 

PREMIERE CONFERENCE :

La CORRIDA FACE À LA TÉLÉVISION et à INTERNET

avec, Pierre Traimond (1), Maître de conférence 

     

 " Vivant de publicité, la corrida vit en symbiose avec télévision et Internet. Si elle perdure au gré de la mémoire, de l’histoire et de l’oubli, les nouvelles techniques d’information et de communication bousculent le temps, comme en témoigne aujourd’hui Smartphone ou GoogleTV, dans une explosion du numérique.

 

            Au plan technique, les informaticiens évoquent des chaînes verticales de valeur ou filières, étroitement imbriquées dans des modèles en couches de transmissions, d’informatique, d’économie , de gestion, voire d’un modèle général qui associe trois de nos sens, la vue, l’ouïe et maintenant le toucher, avec Internet et les portables.

 

            En termes économiques, la corrida subit la concurrence de plus riche qu’elle. Le chiffre d’affaires des plazas européennes doit avoisinner 250 millions d’euros. les exportations de fraises espagnoles s’élèvent à 200 millions, celles de tomates à 450, celles de’l’huile d’olive à trois milliards. Rien de comparable avec le chiffre d’affaires de Google, 23 milliards ou celui de la drogue au  Mexique, 29 milliards. Quand Castella reçoit 100.000 euros pour une corrida en France, Thierry Henry bénéficie de 19 millions pour la saison 2009-2010 au Barça.

 

            Phénomène culturel, la corrida reste un phénomène de société, victime des modes. Par ses divisions, elle vit de chapelles . Avec l’entrée dans le virtuel, télévision et Internet menacent de vider les ruedos.

            La survie dépend de la valeur conviviale et festive de spectacles de rue et de village d’un côté, des grandes ferias de l’autre. Jusqu’à quand ? "

 (1) Économie et gestion de la corrida. Éditions Gascogne 2010 (à paraître)

 

 

 Soirée fort intéressante, car, par le thème abordé de manière magistrale par notre conférencier, pose clairement le problème du devenir de ce spectacle, tel que nous l'avons connu. Quel impact de la télévision, d'internet, du téléphone portable (Iphone, Ipad etc..) sur les élevages, les toreros, les arènes ? les véritables retombées économiques sur ce marché ? le poids de la publicité ? un tour d'horizon, pouvant nous rendre autant optimiste que pessimiste.

 

 J'ajouterai aussi, en forme de question, le poids de l'évènement immédiat (coupe du monde de foot) sur le nombre de présent ? était, en quelque sorte, une des réponses au thème de la soirée !!!!

Un grand merci à Pierre pour cette soirée.

JOJO l'INCOMPRIS

Partager cet article

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans SOIREES
commenter cet article

commentaires

Manu LE GRAND 02/07/2010 21:24



Bonsoir,


Dis moi JOJO, je suppose que tu parles du correspondant local de SUD OUEST ? si tel est le cas, ce mec n'a simplement qu'à rester chez lui, et que SUD OUEST le remplace et au plus vite. Il n'aime
pas la ville de sa résidence, il ne trouve aucun sujet, et pourtant il est convié partout, MAIS Là il fait de la sélection préférant montrer des bottes sur son blog plutôt que de parler des
évènements locaux. Qu'il reste chez lui et dodo qu'on ne le voit plus, ce mec est incapable de juger, un poids mort pour SOUSTONS et SUD OUEST, un point c'est tout !!!!! vivement que SUD
OUEST LE remplace


bye bye


 



JOJO L'INCOMPRIS 01/07/2010 06:05



Bonjour Gros Minet. Je n'en sais strictement rien, on peut tout imaginer : Souffrant ? Vacances ? L'Ego ? Une dent douloureuse ? Un problème de digestion ? Mare de Soustons ? si tu le vois
demande lui.



Gros Minet 30/06/2010 18:40



Dis donc JOJO, peux-tu me dire où et quand est passée l'information dans la page Soustons de sud-Ouest ?