Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 12:43

MARDI 23 AOUT 2011

 

CORRIDA

 

Toros : NUNEZ del CUVILLO

 

Matadores : MORANTE de la PUEBLA - José Mari MANZANARES Jr - David MORA.

 

----------------------------------------------------

 

Dans une véritable arêne de 1er catégorie, nous avons assisté à une véritable CORRIDA, avec des hommes au sommet de leur art et des bêtes splendides trés homogènes en poids (de 521 à 542 Kgs pour une moyenne de 531 Kgs), redoutablement armées, dans l'ensemble noble, elles prendront 12 piques et 2 picotazos, tous seront applaudis à l'arrastre.

 

MORANTE : Entame sa soirée face à son premier adversaire, par quatre grandes véroniques et une demie de haut vol. Sa faena, sera tout en douceur, les mains basses, le corps relaché, trés calme, il débutera par deux grandes séries à droite, puis suivront deux séries à gauche grandiose, le toro tout interloqué est tétanisé, médusé par son maître, il s'éteind doucement la faena suivra le même chemin, il conclura ce travail par une entière dans les règles de l'art, salut chaleureux. Notre homme venait de nous offrir un encas se réservant pour la suite. Son second pas du tout commode, prendra ses piques sans véritablement pousser, puis aprés un début de faena âpre, le maestro sort son registre, de l'art, oui, mais du grand, tout en douceur, contenant la charge du tio la canalisant conduisant le tonton (qui ne s'en laissait pas compter) là où il voulait, 3 séries de derechazos, puis 2 immenses séries à gauche, avec les pechos du même tonneau pour terminer ses séries, le 1er avis tombera au bout de 11minutes 20, le président subjugué par le spectacle auquel il assiste en a oublié de regarder sa montre, ce tableau vivant, s'achèvera par une grande épée dans la croix d'effet rapide, deux oreilles tomberont, imaginez la vuelta et la sortie à hombros.

 

MANZANARES : Autre grand bonhomme de la soirée. Avec son premier adversaire, peut être le plus noble de l'envoi, il réalisera un travail, profond doux, tout en se relachant, des deux cotés, sans jamais se faire accrocher, un tantinet un peu trop longue, car le tio collabore de moins en moins, il enfouira une entière en recibir à son deuxième essai, salut chaleureux. Avec son second ennemi, aprés un début un peu laborieux, il trouvera la distance, maîtrisant parfaitement la charge de l'animal, pour un travail, là aussi, de haut vol, mais là aussi un peu trop long, il écoutera un avis, et tuera la bête par une magnifique entière, une oreille, vuelta chaleureuse.

 

MORA : Ce garçon habitué des corrridas dures, se hissera à la hauteur de ses deux collègues. Trés artiste à la cape, il réalisera une trés bonne faena dont trois séries de naturelles, parfaitement léchées, douces, longues, mais l'animal s'éteignant doucement la faena baissera d'un ton, il entendra un avis, et sera malheureux à la mort, salut, vivement applaudi. Avec son deuxième adversaire (aux idés pas trés claires des deux cotés) le plus compliqué de l'envoi, il s'arrimera, pour réaliser un travail sans jamais se départir de l'agressivité du tio, qui le prendra, apparemment sans conséquences, un peu sonné il reprendra son travail pour l'achever pour une mise à mort al encuentro, 1/2 lame suffisante mais la mort un peu trop longue refroidira une partie de l'assistance pour réclamenr un pavillon qui était largement mérité, salut ovationné. Ce garçon (agé de 30 ans), a touts les atouts d'un trés bon professionnel, que le mileu devrait mettre à l'affiche bien plus souvent, et dans des carteles de "luxe" où il ne dépareillerait nullement, bien au contraire.

 

Temps couvert, avec ce petit serimi qui vient vous caresser les joues.

 

Demi arêne,

 

Iker GETXO

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires