Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 20:16
CORRIDA du 14 MARS 2010

Toros : Victorino MARTIN origine ALBASSERADA

Toreros : José Luis MORENO, RAFAELILLO, Luis BOLIVAR.

Lot de poids convenables, moyenne de 485 Kgs, sans excés de graisse, bien dans le type de la maison. L'ensemble prendra les piques sans trop rechigner, mais sans trop de classe et de race. Deux se détacheront de l'ensemble le 1er et le 6ième.

------------------------------------

MORENO : Il ajustera à son premier ennemi une faena, propre donné avec sincérité et élégance, on en détachera deux splendides séries sur la gauche délivrées avec temple. J'ai trouvé sa faena un longue, le tio se réservant et lui ingligeant un sérieux avertissement à la sortie d'une série. A la mort, il se fera prendre à la première tentative, 20cm dans la cuisse gauche, laissant ses deux compagnons de cartel assurer un mano à mano.

RAFAELILLO : aura trois adversaires dont deux particulièrement compliqués, voire infummable. Oublions les pour parler du dernier tonton. Ce toro noble, prendra deux belles piques, notre pièton s'arrimera en ajustant une faena, peut être pas de grande classe, mais d'une grande sincérité, passant de la main droite à la main avec un égal bonheur, il conclura l'ensemble par un grand coup d'épée, Une oreille, le Président (souriant comme une porte de prison, tout comme ses deux assesseurs), refusant de donner un deuxième trophée, dommage.

BOLIVAR : a eu un premier adversaire, compliqué, il s'accrochera, pour effectuer une faena de guerre, arrachant deci delà quelques passes à droit comme à gauche, dans une faena sérieuse, il l'abattra d'une entière de côté, vuelta, malgré la pétition du public. Son second ennemi, sera un tonton dangereux des deux bords il n'en tirera rien de bon, logn à la mort, il entendra deux avis et silence.

Beau temps, frais, 4/5 d'arêne.

Gigi l'amoroso







Partager cet article

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires