Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 17:08

MADRID, le 7 MAI 2010

 

CORRIDA

 

TOROS : José Luis PEREDA y la DEHESILLA

 

 
 
 

 

 

 

 

 

Origine : Savant mélange de DOMECQ - NUNEZ et TORRESTRELLA. De poids (514-533-526-536-535 & 549 Kgs) assez homogène, et de têtes respectables.

 

Matadores : Leandro MARCOS VICENTE "LEANDRO" - Jésus MARTINEZ BARRIOS "MORENITO de ARANDA" - Ivan FANDINO BARROS "Ivan FANDINO".

 

--------------------------------------------

 

 Les toros faibles et décastés dans l'ensemble, avec pour le 5ième et le 6ième un léger fond de noblesse, le plumage oui, le ramage non.

 

LEANDRO : Le garçon est grand, mince, physiquement pas trop mal, que vient-il faire dans cet univers ? décentré, accroché, sans confiance tuant !!!!! rien à voir.

 

MORENITO de ARANDA : Tombe sur un premier adversaire, manso majuscule, rien à en tirer, une passe puis direction les planches, une autre passe ouis les planches etc, etc.......il l'abattra d'une entière, silence. Son second adversaire prendra deux énormes piques. Faena essentiellement sur la gauche (le bord le plus commode), bien ajustée, bien dessinée, nous auronsn droit à trois séries d'une grande sincèrité, il se fera prendre spectaculairement, heureusement sans gravité, reprendra ses esprits, pour continuer une faena un léger ton en dessous, il le tuera d'une magistrale entière, pétition pour l'oreille, le président imperturbable, ne l'octroi pas, vuelta et énorme bronca au maître des lieux.

 

FANDINO : Aura un premier ennemi imbuvable, il essaiera tout, mais rine n'y fait, se faisant prendre sans gravité au moment de la mise à mort, salut. Son deuxième, plus comestilbe, lui permettra de sessiner quelques jolies séquences sur la gauche dont deux vraiment splendides, l'animal s'éteint, la faena devient décousue, il le tuera au troisième voyage, salut.

 

Le petit fils à DYONISOS

Partager cet article

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires