Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 17:41

LE 18 MAI 2010

 

CORRIDA

 

Toros : PUERTO de SAN LORENZO origine Atanasio FERNANDEZ

 

      

 

     

 

 

    

D.R.

 

 

Poids : 551 553 - 562 - 563 - 569 et 571 Kgs.

 

Matadores : Manuel Jésus CID SALA "EL CID" - Sébastien CASTELLA TURZACK "Sébastien CASTELLA" - Ruben PINAR RUBIO "Ruben PINAR".

 

------------------------------------------------

 

Lot de toros splendides aux cornes astifinas, l'ensemble prendra 12 piques, avec générosité, puis en cours de faena montrant un fond de noblesse, l'ensemble pouvant donner des trophées.

 

 

EL CID : A donné l'impression, en début de faena, d'avoir retrouvé le sitio, en délivrant deux jolies séries à droite et à gauche, bien dans l'exécution. Puis suite à un accrochage de son adversaire, notre homme retombera dans l'à peu prés, de profil, pourtant le toro faisait preuve de noblesse, certes pas excessive, donc toréable, il l'abattra d'une entière et d'un descabello, division d'opinion. Avec son second ce fut pathétique, tout de profil, réalisant le minimum syndical, avec un échec à la mort, silence courtois.

 

CASTELLA : Le maestro bénéficie ici d'une belle cote. Il ne va pas décevoir le public, face au premier, pas du tout évident, il s'arrimera, se faisant prendre spectaculairement, heureusement sans gravité, il réalisera un travail bien fait, mais manquant un peu de piquant pas la faute du tio, il échouera à la mort, entendra un avis, salut. Avec son second adversaire les choses ne seront pas aisées, l'homme capitulera, il entendra quelques sifflets, le tuera, silence.

 

PINAR : Drôle de "pinard", il éprouvera du mal à s'entendre avec son premier ennemi, réalisant une faena sans saveur, manquant de confiance, recherchant en permanence les conseils du callejon, il terminera son travail par une entière bien de coté, quelques sifflets. Avec le dernier de la soirée, d'une grande noblesse, il est passé complétement à coté, trés nettement en dessous del'adversaire, il l'achèvera d'une entière de coté, quelques sifflets

 

Arènes pleines, soleil généreux, déception générale.

 

CUBA LIBRE

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires