Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 23:04

corrida de VICTORINO MARTIN ANDRES

EL FUNDI ( parme et or )- silence et silence

RAFAELILLO ( vert et or ) - salut au centre avec ovation et silence

BAUTISTA ( blanc et or ) - salut et silence

6 Victorino impeccable de présentation, tous 6 ans

ils prirent 12 piques

échec du FUNDI, mis en difficulté par son second adversaire. retraite en vue ???

RAFAELILLO sort vainqueur de cet affrontement au prix d'un incroyable courage

BAUTISTA, sauva les meubles à son premier adversaire qu'il tua en 3 temps. Salut de son banderillero au 3ème 

archi comble et  canicule

( voir album )

PP

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 22:12

Prochaine réunion le vendredi 28 Mai 2010 à 19h00 à la Bodéga.

Après la réunion nous mangerons sur place.

 

A Vendredi

 

Benoît

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 13:25

LE 25 MAI 2010

 

CORRIDA de la PRESSE

 

Toros : LA QUINTA - NUNEZ del CUVILLO - Domingo HERNANDEZ - Victoriano del RIO - EL VENTORILLO - Toros de CORTES.

 

    

 

   

 

    

D.R.

 

Poids : 526 - 531 - 549 - 530 - 540 & 530 Kgs.

 

Matadores : Julian LOPEZ ESCOBAR "EL JULI" - Miguel Angel PERERA DIAZ "Miguel Angel PERERA" - Cayetano RIVERA ORDONEZ "CAYETANO".

 

-------------------------------------

 

Pour faire simple, désastre des piétons. JULI à coté du sujet, hormis à son premier où il y a eu quelques bons moments, mais trop de profil, et catastrophe à la mort. A son second faible, fade il n'a pas forcé et la aussI catastrophe à la mort. PERERA hors sujet, nul et même trés nul à son second, désastre à l'épée. CAYETANO, n'a rien à faire dans une arène.

 

NONO

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 13:27

LE 24 MAI 2010

 

NOVILLADA

 

Novillos : GUADAIRA origine Juan Pedro DOMECQ & JANDILLA.

 

      

 

      

 

 

     

D.R.

 

Poids : 480 - 468 - 464 - 511 - 528 & 473 Kgs.

 

Novilleros : Arturo SALDIVAR - Luis Miguel BENITEZ CASARES "Luis Miguel BENITEZ" - Cristian ESCRIBANO.

 

--------------------------------------------

 

Toros pour la plupart décasté, une goutte de noblesse.

 

SALDIVAR : Ce jeune mexiccain vient tenter l'aventure en terre ibérique. Son premier un peu faible, réservé, faena sans assaisonnement, avec l'acier une kirielle de pinchazos et descabellos, silence.  A son second l'ensemble sera un peu mieux, terminé par une grande estocade, silence.

 

BENITEZ : Enchainera des passes, sans style, il tuera d'une entière le premier. Avec le second, qu'il n'arrivera pas vraiment à dominer, il abandonnera pour le descendre d'une entière.

 

ESCRIBANO : Aura "le meilleur" du lot, mais éprouvera les pire difficultés. quelques détails deci delà, rien de convaincant, pinchazo et entière pour finir, silence, grande ovation au novillo. Il essaiera de se racheter au dernier, mais tombera dans l'à peu prés, une entière atraversada, deux descabellos, avis, silence.

 

L'ENCLUME.

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 01:27

MORENITO de ARANDA - ( rouge et azabache ) vuelta avec pétition et silence

Alberto AGUILAR - ( crème et azabache ) oreille et 2 oreilles et vuelta au toro

Medhi SAVALLI - ( marron et or ) silence etsilence

6 PAHLA de belle présentation - 14 piques au total

MORENITO toréa comme il faut son premier et aurait du couper un pavillon.A son second plus compliqué il ne baissa pas les bras

AGUILAR torea a gusto tout l'après midi y compris aux banderilles dont une paire extra - faenas au centre de la piste

SAVALLI rien à dire sur sa prestation si ce n'est qu'il laissa passer son 1er assez maladroitement - lui aussi peut se poser des questions

bonne après midi de toros

P.P

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 01:15

Jose Luis MORENO - (rose er or ) silence après avis et silence

Antonio BARRERA - ( rouge basque et or ) silence et silence

Luis BOLIVAR - ( vert olive et or ) silence et silence

quelle triste corrida concours. Une foi de plus on aura déchanté.

20 piques au total

la QUINTA - 3 piques et malgré un fond de noblesse, se laissa faire - toro sifflé

le MLDPde V - toro de 6 ans, pris 3 piques et se révéla manso et faible

le FIDEL SAN ROMAN - 3 rencontres sans style. Sans saveur particulière

l' ALCURRUCEN - posa de gros problème au matador et à sa cuadrilla. Pris 5 piques par " El Pimpi "

enfin le REHUELGA - faible aussi, pris 3 piques . faena en dedans de Bolivar. Fait des passes pour faire des passes

Heureusement, le jury  ne décernera pas de prix

à oublier et vite

P.P

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 13:14

LE 23 MAI 2010

 

CORRIDA

 

Toros : Celestino CUADRI

 

     

 

 

     

 

 

     

D.R.

 

Poids : 619 - 569 - 626 - 654 - 597 & 575 Kgs.

 

Matadores : Domingo LOPEZ CHAVES "Lopez CHAVES" - Salvador MARISCAL CORTES "Salvador CORTES" - David MORA DOMINGUEZ "David MORA".

 

------------------------------------------- 

 

Des toros imposants, par le poids et les cornes, au picador ils auront des comportements violents, prenant 14 piques, le 5ième se fera remarqué par sa bravoure sous le dard, tous avec un fond de noblesse, dont on dégagera le grand 3ième. Un grand lot de toros. Ce lot est en course pour le prix de la féria.

 

CHAVES : Abordera son 1er avec prudence, puis rapidement réalisera avec la main droite, une bonne séquence de trois séries, il en sera de même avec la main gauche, il sera un peu long à la mort, un pinchazo, une entière et deux descabellos, avis et salut. Il sera mis en difficulté par son second adversaire, qu'il ne dominera à aucun moment, il l'abattra d'un mete y saca et une entière dans la soute à bagages.

 

CORTES : Eprouvera des difficultés avec ses deux adversaires. Avec le 1er il réalisera une petite faena, pas du tout dominatrice, pour finir cette petite prestation il tuera par un pinchazo, 3/4 de lame et deux descabellos, silence. Son second, le trimbalera toute la faena, il avait de la n oblesse à revendre des deux cotés, mais notre homme est passé complètement à coté de son sujet, il l'achèvera d'une entière et deux descabellos, siffletsn et ovation au toro.

 

MORA : Se coltinera ce 3ième toro grandissime à la pique et durant toute la faena. Notre homme s'arrimera. Tout d'abord à la cape avec un  grand quite de véroniques. A la muleta, il donnera de la distance et de la longueur dans ses passes de grande classe, des deux cotés, l'animal lui dévorant le leurre, il l'accompagnera dans toutes ses passes, un vrai régal, à la mort il enfoncera une épée dans le fond de la soute, dommage, il sera invité à saluer, le toro recevra une immense ovation, qui touchera tellement l'éleveur, qu'il en versera quelques larmes, cinq années de galère viennent de s'achever grandiosement. Le dernier de la soirée sera un peu compliqué, il n'arrivera jamais à le canaliser, faena dans l'a peu prés, et catastrophe à l'épée.

 

Belle entrée, soleil au rendez vous.

 

COCO BEL OEIL

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 00:13

LE 22 MAI 2010

 

CORRIDA

 

Toros : José ESCOLAR GIL origine ALBASERRADA.

 

Matadores : José PRADOS "EL FUNDI" - Sergio AGUILAR - David MORA.

 

Splendide lot de toros qui prendra 15 piques avec des comportements divers, tous possédant de la noblesse.

 

EL FUNDI : Est venu pour encaisser le chèque, à aucun moment il ne s'est centré, croisé, le cul à MADRID les bras à PARIS. Je qualifierai la faena de son premier adversaire, de faena pour GOGOS et BENETS, et j'irai plus s'il continue de toréer de cette manière, ce n'est pas l'usure qu'il l'atteindra mais l'âge car à se rythme il revenir ici jusqu'à 100 ans.Il tuera en deux temps une épée atraversadaet un descabello, silence. La faena à son second sera un tantinet au-dessus, et encore .....le travail est bien fait, mais où est l'engagement ? à la maison en train de rédiger le bordereau de remise du chèque, en banque. Une entière de coté, viendra terminer cette besogne, salut, on est gentil à VIC, ne froissons pas le maestro, surtout pas, il nous pique le poignon et il faut dire merci !!!!!

 

AGUILAR : Un premier animal qui lui renifle les molets, l'homme ne se dégonfle pas, c'est bien là l'essentiel. Alors nous aurons droit à un travail dans l'à peu prés, de bric et de broc, le gogos et les bénéts, qui remplissent l'arène sont aux anges, on croit rêver !!!! pour terminer cette petite prestation une grande estocade qui port sur ce public de neuneu, qui réclament une oreille, heureusement le président résiste, pour le moment. Vuelta fétée par une partie du public. Avec son second ce fût pire, d'abord à la pique, le monsieur monté sur le canasson, va te lui mettre une belle raclée, trois piques fortes en pompant à chaque fois. Puis à la faena notre homme aura droit à une visite guidée du ruedo, réalisée par le guide quadrupède, et là pour achever cette bien pâle copie, il tuera d'une estocade bien engagée et splendide hémorragie, et là merci à cete partie du public totalement à coté de la plaque, qui a fait ce qu'il faut pour obtenir l'oreille !!!! J'éructe !!!!

 

MORA : Reçois ce premier adversaire, sans caste à la pique, sortant seul, mais s'avèrera être d'une trés grande noblesse. Et là notre jeune homme, étalera toute sa classe, des deux cotés. On débute à droite, de face, allonge le bras, du temple, de la douceur, pour quelques séries enchanteresses, puis il l'aborde sur la gauche, avant de se faire prendre dans une voltereta spectaculaire, dont il sortira avec une taleguilla (pantanlon) déchiré, et aprés avoir repris ses esprits, il continuera son travail d'artiste, de grand artiste, avant de revenir par la suite sur la droite toujours du même niveau, un régal, il tuera recta d'une entière, deux oreilles, et vuelta au toro !!!! pourquoi cette vuelta ? Je délire..... Avec son dernier, plus compliqué, il abandonnera rapidement et le tuera trés bien, public aux anges devant une telle épée, certains demandant une oreille, qu'il n'obtiendra pas, salut.

 

Grosse chaleur, 4/5 d'arène.

 

Anecdote, aprés le paseo le peon d'EL FUNDI a trouvé un endroit du reudo un peu trop arrosé, alors il exigea de l'alguazil, que celui-ci fasse mettre du sable, ce qui fût fait. Question personne n'avait vu la piste avant le paseo ? il n'en avait pas parlé avec le président ? qui commande dans l'arène le président ou les banderilleros ?

 

 Une présidence qui accorde la vuelta au toro de MORA et qui donne cette oreille à AGUILAR, assistait-elle à la corrida ? est- elle aux ordres de l'organisateur ? Messieurs restez à table, mangez  jusqu'à sasiété, buvez  tout ce que vous voulez, mais ne venez pas aux arènes pour diriger un spectacle taurin.

 

JAQOU LA FRIPOUILLE

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 23:34

LE 22 MAI 2010

 

NOVILLADA

 

Novillos : FLOR de JARA origine SANTA COLOMA.

 

Novilleros : Patrick OLIVER - Thomas JOUBERT "TOMASITO" - Esaù FERNANDEZ.

 

Splendide lot de novillos, qui a^pris 14 piques, dont on dégagera le tambour major, qui a été énorme à la pique. L'ensemble a été brave, et de la noblesse.

 

OLIVER : a eu a affronter le n° 1  de la matinée, qui a eu un comportement fantastique à la pique. A aucun moment il ne dominera cet animal, toute sa faena de profil avec le pico quasiment dans les naseaux du toro, si c'est cette tauromachie qu'il compte présenter dans toutes les arénes où il sera convié, il aura beaucoup de mal à se faire accepter par le public. Comment peut-on passer à coté d'un tel tio ? que fait son entourage ? il le tuera en 3 temps, par un pinchazo, une entière de coté et un descabello. Silence trés courtois envers le novillero et immense ovation au novillo, qui méritait une vuelta al ruedo. Passons à son second ennemi, qui le mangera tout cru à la cape, à la muleta, le garçon sera débordé, sans recours, triste je dirai pathétique, deux pinchazos et une entière, quelques sifflets.

 

TOMASITO : Aura lui aussi un trés bon adversaire avec son premier. Ce fait prendre magistralement, en tout début de faena, sans conséquences. Il reprend ses esprits, le matériel, et repart à l'abordage. Pour nous montrer quoi ? un chapelet de passes, toutes de profil, le pico sur le museau du novillo, sans saveur, d'une tristesse........ il terminera cette triste prestation par une entière atraversada, un pinchazo et une 1/2 épée, avis, quelques sifflets. A son second que croyez vous qu'il fit ? du copier/coller, un manque de profondeur, sans style, rien de rien, pour conclure par un pinchazo et une 1/2 lame, quelques sifflets.

 

FERNANDEZ : Trouvera la distance immédiatement pour aborder son 1er adversaire. Certes nous n'atteindrons pas les sommets, mais quelle faena, où il a montré un style, exploitant à merveille la docilité de son adversaire. des deux cotés il distillera des passes toutes en douceur, longues, sans se faire accrocher, il enchentera le public, pour finir ce travail par un pinchazo et une entière de coté, une oreille. Changement de décor à son second ennemi, dont il offrira la mort au maestro EL FUNDI. Faena toute décousue, le tio est sur la réserve, il faut que ce soit le FUNDI qui lui dise de changer de mai, pour le prendre sur la gauche où il passe beaucoup mieux, mais il se mèlera les pédales, sans jamais trouver le sitio, il le tuera d'une entière de coté et de trois descabellos, silence.

 

Nos deux français, ont du souci à se faire pour la suite de leur carrière, une remise en question me semble nécessaire.

 

Grosse chaleur, 1/2 arène, les temps changent à VIC, mais pas le prix des places, alors ne nous étonnons pas de voir de moins en moins de monde.

 

KAKOU EL MORITO

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 13:21

LE 21 MAI 2010

 

CORRIDA

 

Toros : Juan Pedro DOMECQ

 

       

 

 

       

 

 

      

D.R.

 

Poids : 530 - 580 - 520 - 525 - 530 & 515 Kgs.

 

Matadores : Julio APARICIO DIAZ "Julio APARICIO" - José Antonio MORANTE CAMACHO "MORANTE de la PUEBLA" - Manuel Jésus CID SALA "EL CID".

 

------------------------------------------

 

Quelle soirée !!! Début au bord de la tragédie, neuf toros, une cogida, une démolition.

 

Le lot de toros faibles, prenant une pique, puis la seconde se résumant à une piqûre, trois seront changés par deux de GAVIRA et un de carmen CAMACHO, deux feront preuve de noblesse le 1er et le 6ième.

 

APARICIO : Arrive tout auréolé de son triomphe nimois. Il reçoit son 1erennemi, magnifiquement à la cape faisant vibrer les spectateurs. Début de faena de même tonneau, par deux séries splendides sur la droite. Puis survient l'accident, au sortir d'un derechazos la patte arrière du toro le déséquilibre, il tombe veut se relever et là la corne droite pénètre sous le maxillaire inférieur, perce la langue touche le palais et ressort par la bouche, spectacle horrible, il se relève mais le sang l'étouffe, on l'emporte à l'infirmerie, où il restera 1h30, avant de partir à l'hôpital pour scanner, examens complémentaires, et soins, apparemment il aurait les deux mâchoires fracturées, attendons les prochains jours pour en savoir plus. C'est MORANTE qui se chargera de tuer l'animal.

 

MORANTE : Fera le minimum syndical. Au 1er, nous aurons droit à un bon moment à la cape, et à la muleta le toro s'éteignant, notre homme ne se foulera pas il le tuera avec une 1/2 lame, silence. Son second adversaire, quasi invalide, sera remplacé par un impotant de chez GAVIRA, qui sera remplacé par un exemplaire de Carmen CAMACHO, lequel démolira la talenquère. Aprés un bon début à la cape, et aprés le passage au picador le toro sort affaibli, nous aurons droit à une faena que j'appelerai de convenance, ne fâcher personne, il n'y aura rien de particulier à voir, il le tuera de deux pinchazos et d'une 1/2 lame, silence.

 

 

CID : Son premier adversaire lui filera une sacré rouste, qui nous a fair craide le pire, mais quelle voltereta, il n'y aura que le costume, qui subira les affres de la corne, l'homme sera déstabilisé, reprendra trés courageusement le cours de la faena, qui n'aura de faena que le nom, il tuera, aprés deux pinchazos et une entière, salut. Son second ennemi sera remplacé par un de chez GAVIRA, notre homme a donné l'impression d'avoir retrouver le sitio, dans une faena, qui n'atteindra pas les sommets, appliquée, avec la volonté de bien faire, il la terminera mal, accroché, de profil, il tuera d'un 3/4 de lame, salut. Son dernier ennemi, le plus noble de la soirée, quoique juste de force, il réalisera un trés bon travail. On dégagera de cette faena, deux grandes séries sur la droite, en début, la tentative sur la gauche sera vite abandonnée car le toro vient moins bien, puis une reprise sur la droite sans jamais rien abandonné du terrain, il l'achèvera d'une entière, une oreille.

 

Arènes pleines, soleil au diapason 28°.

 

Francis LAGUCHE

 

N.B : Vous avez les photos de la cornada d'APARICIO ici :

http://www.burladero.com/inicio

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article