Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

12 mai 2008 1 12 /05 /mai /2008 22:17
Corrida du 12 MAI 2008

Toros : José ESCOLAR GIL Origine ALBASERRADA

Matadores : Juan Pedro PADROS "EL FUNDI" - Sergio AGUILAR - Fernando CRUZ

La soirée débutera par le déploiement d'une banderole défandant l'identité taurine, avec musique et spectateurs debouts.

Quelle corrida, et quel lot de toros, magnifique de présentation, de la bravoure (15 rencontres au cheval), un fond de noblesse, qu'il fallait exploiter, diriger, des pattes solides, du souffle à revendre, bref un lot à oreilles.

EL FUNDI aborde son premier adversaire (le moins commode du lot) avec prudence, exploitera par la suite le peu de noblesse qu'il avait pour nous sortir un grand numero de maitrise, en nous distillant deux séries à droite splendides enchainées  sur la gauche par une série du même niveau, tout le métier du FUNDI pour dominer ce tonton, l'animal tombera aprés 1 pinchazo, 1/4 de lame et 1 descabello, salut .
Son second, plus commode, faena de professeur, essentiellement droitière avec tout ce qu'il faut d'adresse de temple il sera malheureux à la mort 1 pinchazo suivi de  3/4 de lame de coté et en arrière, petite pétition d'oreille, qui ne fera pas bouger la présidence, salut du maestro.


Sergio AGUILAR, ce garçon est à suivre qu'elle classe. Il saura supplanter sa cuadrilla complètement paniquée. Il attaque son premier, par le bas, l'emmène au centre, le tio se défend le garçon l'intéresse, le capte le tien dans le leurre, l'embarque à gauche dans un trés grand moment de temple de domination, le reprend à droite pour un numéro identique, le toro s'améliore par la tenacité du maestro, quel dommage d'avoir échouer à la mort il écoutera deux avis , il réalisera une vuelta vivement applaudie.
Là aussi le garçon va nous offrir une faena complète, tout y passe, la domination, le temple, la distance, le tremendisme, il se fera valdinguer sans conséquences, je retiendrai de cette faena les deuxs dernières séries sur la gauche immenses, un trés grand torero, il achèvera ce splendide travail par une immense épée, qui sera longue à faire son effet, le toro résistant à cette mort certaine, l'homme prendra le descabello il s'y reprendra par 2 fois sans réussite, le tonton finira par tomber sous l'ovation d'un public associant les deux adversaires (homme et bête) dans une même ovation, une oreille  et deux vueltas.

Fernando CRUZ, sera la déception de la soirée, est tombé sur deux toros commodes (surtout le dernier), que nous a-t-il servi, des faenas brouillonnent, se faisant déborder par ses deux adversaires, quel dommage que ces deux toros soient tombés sur lui, dépassé par les évènements, échouant à la mort de ses deux adversaires, grosse déception.

Vuelta au Mayoral largement ovationnée, 3/4 d'arêne.

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 00:15

Dimanche 27 MARS 2008

Corrida concours : Elevages ZALDUENDO - Victoriano DEL RIO - JANDILLA - NUNEZ DEL CUVILLO - FUENTE YMBRO - EL VENTORILLO - Encaste Macédoine de DOMECQ

Matadors : MORANTE de la PUEBLA - EL JULI - Eduardo GALLO

Ensemble des toros bien présentés de poids inégal allant de 490 à 580 Kgs, de la noblesse et de la faiblesse à des degrés divers.

MORANTE de la PUEBLA : a eu en partage le ZALDUENDO et le NUNEZ DEL CUVILLO.
Trés bonne soirée de Mr MORANTE. Son premier démarre sur les chapeaux de roues va au cheval par trois fois sans rechigné chargeant de loin et poussant bien. Débute sa faena par le bas en amenant le tio vers le centre de manière magistrale. Quelle faena tout en douceur donnée au centre du ruedo, avec deux grandes séquences sur la gauche, sous le regard d'un public tout acquis, dommage qu'à la mort il s'y est repris trois fois, salut majestueux du maestro, au centre du ruedo, sous une grande ovation et applaudissement au taureau.
Aprés que le NUNEZ DEL CUVILLO sera remplacé pour grande faiblese, il aura un autre taureau de FUENT YMBRO un peu plus faible qui ira au cheval par deux fois sans trop pousser le président arrêtant là les hostilités. Quelle faena, une démonstration de classicisme, de la douceur dans le geste de l'élégance dans l'attitude, que du bonheur, la chair de poule devant une telle démonstration, l'ensemble achevé d'une entière de coté concluante, une oreille avec un tour d'arène chaleureux.

EL JULI avait à se cogner un Victoriano del RIO - et le FUENTE YMBRO
Son premier prendra deux petites piques (vraiment petites), tout le talent du JULI pour mettre en valeur ce taureau faible et pas d'une grande noblesse. Nous aurons droit à deux grandes séquences de la droite suivient d'un passage avec la main gauche d'excellente facture, tout le métier du garçon pour maintenir le tio dans le leurre, l'ensemble achevé d'une 1/2 épée et de 2 descabellos, salut.
Son second le meilleur de la soirée (il gagnera le prix),  grand taureau qui chargera le cheval à trois reprises avec classe, le picador effectuant une suerte magistrale recevra lui aussi le prix de meilleur piquero. Reconnaissons qu'EL JULI est certes un grand maestro , mais, pour moi, n'a pas cette douceur dans le geste de MORANTE, toutefois donnera à ce tio une grande faena, donnait au centre de l'arêne, la bête ne se laissant pas domminer aussi aisément, heureusement que ce diable de garçon l'a entrepris et nous a offert un grand moment dans cette soirée, il l'achèvera d'une entière de coté concluante, une oreille et ovation au taureau.

Eduardo  GALLO aura un JANDILLA et un EL VENTORILLO.
Quand on est jeune et qu'on a envie de percer dans une métier à risques (à tous points de vue), comme la tauromachie, on doit être en admiration devant ces deux ainés, et on se rend compte de tout le chemin qu'il reste à parcourir pour atteindre la gloire.
Il aura un premier taureau qui ira trois fois au cheval sans se faire prier et en poussant bien. Faena débutant des deux cotés avec un travail complet et bien ajusté, malheureusement le final sera un peu brouillon pour la mort il mettra une entière de coté, petite pétiton d'oreille qui ne tombera pas, salut au maestro.
Le dernier sera le plus compliqué de l'ensemble, il s'éteindra aprés l'épreuve des piques, faena poussive, qui incommodera une large partie du public, il tuera l'animal d'une entière de coté.

1/2 arêne pour une tel cartel heureusement qu'il y avait beaucoup de français.

Don PIORO

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
10 février 2008 7 10 /02 /février /2008 21:37

Aujourd'hui NOVILLADA :

Novillos : ESCUDERO de CORTOS (Origine Holding DOMECQ et l'ensemble des ses filiales).

Novilleros : Pepe MORAL - Ruben PINAR - Roman PEREZ

OFFRE D'EMPLOI : Cherche ORTHOPEDISTE CONFIRME, et EXPERIMENTE, pour adapter des prothèses articulaires à des animaux fragiles des quatre membres, adresser C.V.  aux organisateurs samadetois.

Lot de novillos inégaux de présentation, en poids comme en armures, tous d'une GRANDE FAIBLESSE, et d'un manque de force, certains possédant "une pointe de sel" de noblesse, nous avons eu droit, comme on dit pour le vin, au fond de cuve.

Nous avons été accueillis à SAMADET pour une quinzaine de jeunes personnes majoritairement féminines, je suppose qu'elles s'étaient échappées d'un centre de rétention pour déficiants mentaux, affublées de pancartes et banderoles donnant de la voix à l'aide d'un porte voix afin de nous convaincre de ne pas assister à ce genre de spectacle. Vous l'avez devinez les anti-taurins étaient présents. C'était autant folklorique à voir, qu'énervant d'entendre toutes les aneries qu'ils déversaient.

Attendons nous à les revoir prochainnement.

----------------------------------------

Passons au spectacle, soirée qui ne restera pas dans les mémoires, tant le bétail était insipide, qui s'est déroulé en présence d'une arêne pleine aux 4/5.

Président : Mr BIEC - Franchement les organisateurs n'ont-ils pas mieux à mettre à ce poste que cet ostrogot ? si, peut-être, pourquoi pas un distributeur automatique de trophés ? 

Pepe MORAL doit, me semble-t-il, prendre l'alternative cette année, le garçon a de l'allure il est grand, pas trop mal physiquement, malheureusement pour lui il est tombé sur le pire de l'encierro. Deux novillos d'une extrême faiblesse, il a essayé de faire quelque chose, nous a un peu emmerdé d'autant plus qu'il a mal tué, silence aux deux.

Ruben PINAR, pour moi ce garçon a un bel avenir. Certes il n'a pas été aidé pars ses deux opposants, mais il a montré son savoir faire, s'engageant,  nous a offert à son premier, deux séries à gauche magnifiquement ourlées, à son second il a essayé d'élever le niveau, a fait ce qu'il a pu. Tuant son premier en deux temps salut, au second une entière de coté une oreille.
 
Roman PEREZ,a été peut être le plus chanceux est tombé sur les deux "meilleurs" de l'envoi, a un défaut, majeur (à mes yeux) toréait de profil, le garçon nous a livré de jolis gestes à son premier afin de nous éviter de bailler, a son second a tenté de réaliser une faena un peu plus complète. Il  tuera le premier en deux temps une oreille !!!! son second idem deux oreilles !!!!!

Jacques LAMAZOUADE

N.B. : 

- DIMANCHE 2 MARS à MAGESCQ Journée taurine 11 h tienta et 16h30 NOVILLADA SANS PICADOR.

- DIMANCHE 23 MARS à AIGNAN : Corrida à 16h30 : toros Antonio SAN ROMAN - Toreros : EL FUNDI - Javier VALVERDE - Julien LESCARRET.

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 17:59

Vendredi 1er Fevrier  2008

Soir-e-Denis-LORE-008.jpg

   Belle affluence pour le cercle taurin de Soustons qui reçevait son ami Denis LORE pour une soirée conviviale au cours de laquelle tous les participants purent, a loisir, interroger le torero nimois maintenant retiré.
   Hervé TOUYA commençait par retracer la carrière de Denis, puis dirigeait la discussion en compagnie de Jean Marie BOURRET, et de REMY le fidèle chauffeur du torero, qui durant toute sa carrière a accompagné le maestro.
   Denis a expliqué le stress, la peur propre aux toreros a qui l'on offre que des corridas difficiles, et les motivations qui les poussent a poursuivre leur chemin  semé d'embûches.
   Que manque t il a ces toreros: l'appui des grandes empresas, la médiatisation, la chance peu être, mais sûrement pas la volonté ni le talent.
Il est revenu sur les blessures, celles infligées par le taureau, et celles plus douloureuses encore causées par les empresas peu reconnaissantes.
   Le public a aussi pu découvrir, l'homme généreux, discret, engagé dans des actions humanitaires dont personne ne parle.
   L'echange s'est poursuivi tard dans la nuit, après le dégustation d'une fameuse poule au pot.
   Les assistants resteront avec l'image d'un homme attachant et passionné.
Pour ta nouvelle vie qui commence:
SUERTE MAESTRO

undefined
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans SOIREES
commenter cet article
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 20:22

Denis LORE nous fait l'amitié de participer à une soirée le Vendredi 1 Février 2008.
Il évoquera sa carriére et sera accompagné de son Chauffeur REMY


Le maitre de cérémonie sera notre ami Hervé TOUYA

Aprés la réception sera servie une poule au pot
S'inscrire au 0620795605

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans ANNONCES
commenter cet article
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 16:16
A l'occasion  de l'anniversaire de la mort de YIYO  le  30 Aout 1985 à Colmenar viejo,  voici une photo  pleine d'émotion.Nimeno--Yiyo--Paquirri-JP-Domecq-.jpg
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons
commenter cet article
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 12:04

16h30 tout fini je demarre pour St Perdon . 17h30 dans les arenes en bois piste rectangulaire,  4/5 de remplissage
 Toros de jalabert bien présentés allant bien a la pique (mono) mais au sortir de celle ci ces novillos faibles dans l ensemble s'avisent  et rendent le 3e tiers difficile.
Pour les pietons,  ADAME a son 1ER  2 bonnes séries droitières quelques muletazos isolés  1  entière de coté 1 oreille généreuse par ce toujours president girondin  enfin ???? au second la aussi quelque passes en naturelles 2 inversées  1 entière plate 1 oreille  mais à 15 jours de l alternative le chemin de la gloire pourrait etre long . 
                            EL santo  quoi dire ?? quelque torchonades  le garcon n'y est plus c'est brouillon  l' école recommence bientot il faudrait  peut être changer de professeur sinon l avenir ???? sera difficile ;
                              NARANJO a son 1er qui renverse la cavalerie et envoi le picador a l infirmerie ( jambe coincee) le jeune est encore un peu vert pour ce genre de betail qui apres une grosse pique n'a plus de jeu il se defend. 1 entiere  appl polis au 6e le plus leger le meilleur moment de l apres midi deretchazos liés terminés par exellent pecho 2 naturelles profondes helas 3 pinchazos le privent d'une oreille' celle la meritée. A signaler une blessure  a la main par l estoc . ce garcon est a revoir .
                                 EN CLAIR UNE  TARDE  ENNUYEUSE DUE A UN BETAIL DEFICIENT   


  PROS
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 01:18
Corrida de Cebada Gago
pour                       Juan Jose PADILLA
                                 Domingo LOPEZ CHAVES
                                 Fernando CRUZ



Cada uno en su sitio
Splendide corrida de Cebada GAGO, lot très homogéne ( entre 505 et 527 Kg), au armures très fines et au moral à donner envie a plus d'un novillero. Exepté le second intoreable qui échut à Lopez Chaves tous furent d'une bonté angélique. Hélas, le comportement des toreros  n'a pas permis une seule vuelta, alors que ces  seconds couteaux auraient du sortir  par la grande porte.
PADILLA, égal à lui même, c'est montré brouillon, il fut même débordé aux banderilles par le splendide quatrième cardeno claro, un immense taureau.
LOPEZ CHAVES n'avait pas grand chose a tirer du premier, il l'a fait. Au cinquième, il a su profiter de la noblesse de son collaborateur. Il a realisé une faenita, a donné un énorme volapié, il aurait pu couper une oreille. Mais voila, nous étions a Bilbao.
Fernando CRUZ s'est mis au diapason de ces copains.

Quatre taureaux avaient cinq ans, un six ans ( Sobrero de Loreto CHARRO)

Résumé, une énorme course, des taureaux mobiles, poussant fort et bien au cheval, chargeant de loin, et trois toreros incapables de happer le triomphe à leur portée. Température caniculaire
JD
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
21 août 2007 2 21 /08 /août /2007 21:22
Pour ceux que celà intéressent, vous avez la faena du JULI à DAX sur ce site :


http://fr.youtube.com/watch?v=ZYXkrar8GPc


Et aprés cette faena vous avez l'AGUR AUNAK donné en la capitale du PAYS BASQUE, je veux dire............DAX


http://fr.youtube.com/watch?v=ZYXkrar8GPc


Je dirai qu'aprés avoir vu la vidéo de la faena du JULI, je me demande ce qu'aurait donné ce public aprés avoir vu la faena du JULI à MADRID. Il n'y a pas photo, MADRID immense faena peut être la faena de l'année je pèse mes mots, à DAX quasiment de profil et on toréait le public mais pas l'animal, je vois pas trés bien la mise à mort mais il me semble qu'elle est de côté.

Je dirai aussi ceci, pour ceux qui me traitent d'AYATOLLAH, qu'à MADRID même le TENDIDO 7 a applaudi, alors cher public de m'as-tu-vu achètes toi des lunettes, et je ne parle pas de la radio.

Jacques LAMAZOUADE

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans ANNONCES
commenter cet article
19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 22:14
AUJOURD'HUI 19 AOUT 2007

NOVILLADA :

Novillos : Robert MARGE

Novilleros : Oliva SOTO - Mario AGUILAR - José Manuel MAS

Lot de novillos inégal de présentation, certains laids de tête, d'armures commodes, absence de caste, avec une pincée de noblesse, rien d'extraordinaire, prenant une ration de piques, l'ensemble juste de force.

SOTO : Nous l'a jouét branleur toute la soirée, à essayé de nous faire prendre les vessies pour des lanternes. Sur ses deux faenas, n'a rien montré de transcendant, à aucun moment il n'a été dominateur, tuant mal et trés mal, n'a pu qu'écouter..... deux silences.

AGUILAR : A montré des détails à la cape. A la muleta a eu la même attitude aux deux, voyant que ses faenas ne portaient pas sur le public, il nous a gratifié de deux numéros de tremendismes, aussi ininteressant qu'inutile, mais il avait surement raison puisque à son premier il a obtenu un pavillon, rien au second.

MAS : N'a rien montré d'extraordinaire, deux faenas brouillonnent, des 1/2 passes, que de l'approximatif. Son premier toro querenciozo, et son second s'éteignant, a fait ce qu'il a pu. A tout de même coupé une oreille à son second, pour quel travail ? Si vous avez l'occasion demandez au Président Mr HIDALGO du Cercle Taurin Montois.

1/3 d'arêne, temps nuageux et frais.

Jacques LAMAZOUADE


Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article