Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 00:12
Définition du dictionnaire : Chefs religieux chiite.

Définition fançaise : Tout ce qui n'est pas conforme au bien séant, est un ayatollaH

Définition "d'aficionados" : tous ceux qui aiment les corridas avec des toros conformes aux règles zoologiques de l'animal, c'est à dire des cornes (non trafiquées) du trapio, solides et prenant des piques.

Voillà, j'ai pris bien soin de mettre le terme aficionados entre parenthèses. Car si la corrida est un art, elle est comme tous les arts il y a du trés beau et du commun.

Mais, là où la corrida est différente des autres arts, c'est qu'il y a deux adversaires en présence diamétralement opposés. D'un côté un animal et de l'autre un être humain.

Quand un artiste peintre réalise un tableau, il choisira comme ligne directrice, soit la nature, soit les fleurs, soit les hommes ou femmes, soit les nus etc..... tout ceci est réalisé dans l'espace et dans le temps, puisque une toile réalisée à l'huile peut évoluer tous les jours selon le désir de l'artiste. Il en est de même de l'écrivain, du musicien, du chanteur etc....Chacun dans son domaine réalise quelque chose d'intégral, pas d'intégriste.

Quand un toreador ou matador (choisisez le terme qui vous convient selon le spectacle que vous allez voir), est face à un animal, soit il démissionne soit il réalise des gestes, qui seront plus ou moins purs. Et tout tournera autour de l'esthétisme. Mais justement cet art doit-il se réaliser face à un pseudo-toro, ou face à un animal intégralement pourvu de tous les éléments qui lui permettront de faire valoir sa spécificité.

Pour ma part cet art, doit ce réaliser face à un animal intégre, pas intégriste ni ayatollah. 

Et c'est là que certaines personnes, bien intentionnées, me pointent du doigt, car je défens une certaine idée de la corrida qui fait appel à toute l'intégrité des acteurs en présence.

Elles vont voir des spectacles conçus pour permettre à de grandes vedettes de se mettre en valeur face à des "toros" qui n'ont de toro que le nom.

Notre désaccord est là, je me fais traiter d'ayatollah (je suis un LAIC), mais eux ne sont-ils pas des ayatollah dans leur genre.

Loin de là de polémiquer, mais je dis attention, c'est devant la faiblesse des toros et leur inintégralité physique, que les anti-taurins s'engouffrent, pour dire que cet art n'est pas un art, mais bien une mascarade.

Alors mes amis vous êtes des ayatollahs autant que moi, chacun dans son domaine, mais en ce qui me concerne je n'ai jamais pointé du doigt ceux qui vont à des spectacles arrangés, alors que vous, vous ne vous gênez pas, merci de faire comme moi et de respecter ceux qui ne sont pas de votre avis.

Je ne vais plus à DAX pourquoi ? tout simplement, j'en avais mare de voir du bétail apathique.

Jacques LAMAZOUADE 

 

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans ANNONCES
commenter cet article
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 16:02

Je pense que vous avez dû tous lire ou en entendre parler, le Ministre de l'environnement va organiser un GRENELLE de l'environnement, il me semble prévu pour le mois d'OCTOBRE prochain.

Les anti-corridas, se sont engouffrés dans cette brêche pour solliciter une invitation mais surout faire valoir leur revendication.

Revendication, légitime pour les uns, illégitime pour les autres, peu importe, toujours est-il que le spectacle que nous aimons est attaqué, avec vigueur par un groupuscule, bien relayé par une partie importante du chow bizz, par des écrivains, des intellectuels de tous horizons.

La presse quotidienne s'est sensibilisée à ce phénomène puisque deux quotidiens nationaux LE FIGARO et LIBERATION (aujourd'hui) y consacrent un éditorial et des articles, pour comprendre pourquoi les uns aiment et les autres détestent, les deux avec passion.

Je ne ferai aucun commentaire, mais je dis simplement ceci, si tous les intervenants du milieu taurin, étaient plus transparents, sur le plan, de l'organisation, des finances, de l'élevage (les croisements quand et comment se font-ils), des intermédiaires, des toreros eux-mêmes, de la presse officielle (moins de connivence et plus d'objectivité), des hommes et femmes politiques (un peu moins faux-cul en défendant ce spectacle, car combien assistent à ce spectacle ailleurs en payant leur place ? ), les anti-taurins auraient un peu plus de mal à manifester. Car quand on est propre on n'a pas peur de défendre ce que l'on aime.

Jacques LAMAZOUADE

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans ANNONCES
commenter cet article
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 22:04
AUJOURD'HUI 15 AOUT 2007

NOVILLADA 

Novillos : Aimé GALLON

Novilleros : Joselito ADAME - Salvador GARCIA - Miguel TENDERO

Lot de novillos magnifiques de présentation, affichant une absence de force, un peu de noblesse.

En préambule, en l'honneur de la ganaderia provençale, l'harmonie de la JOYEUSE de ST GOR, nous a gratifiés de l'hymne provençal, "la COUPO SANTO", ma voisine en avait des frissons.
 
ADAME : a eu en partage les deux toros les plus commodes. Son premier a pris deux piques sans trop pousser, le garçon a été bon aux batons, il débute la faena par des manoletinas spectaculaires, puis attaque par la droite pour une série agréable à l'oeil, un passage à gauche de toute beauté, le toro raccourcit sa charge et la faena devient brouillonne, il abattra l'animal d'une 1/2 lame et de 4 descabellos, Vuelta. Son second faible lui aussi prendra une petite pique, le garçon sera bien aux batons, attaquera une faena que j'ai trouvé brouillonne dont se détache une trés belle série à droite, il occira son adversaire d'une entière de côté d'effet rapide qui portera sur le public, lequel lui obtiendra au bout d'un certain temps les 2 oreilles !!!!

GARCIA : ce jeune homme est vert trés vert, je globalise ses deux faenas, fades, insipides sans saveur, à la mort du premier il nous a tout montré une kirielles de pinchazos, une épée cassée en 2, des descabellos, son second sera tué aprés 4 pinchazos et 3 descabellos.

TENDERO : son 1er toro prendra une pique affreuse sans pousser, il demandera le changement de tierco mais Mr le Président NARRAN (vraiment NAVRAN), n'acceptera pas et fera infliger une deuxiéme attaque à ce tio faible. Bon début de faeana et même trés bon à droite, le toro raccourci sa charge, et là plus rien de trascendant, il tuera de 2 pinchazos et d'une entière, vuelta et applaudissement à l'arrastre !!! A son second il réalisera un joli début à la cape, le toro prendra deux piques sans forcer, puis se réservera, faena ennuyeuse, 1 pinchazo, 1 entière,
 1 oreille !!! ne mégotons pas c'est la fête.

3/5 d'arène, beau temps au début pluie à la mort du 6ième.

Jacques LAMAZOUADE de retour d'une ballade dans l'authentique.

P.S. : Je trouve complétement débile de faire attendre l'arrastre, avant de venir chercher le toro à quoi celà ressemble-t-il ? un toro mort l'arrastre doit arriver immédiatement.



Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
14 août 2007 2 14 /08 /août /2007 10:18

 

Deux beaux aficionados où ? A vous de répondre

2007-07-28-Garlin-126.jpg

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans Question du Jour
commenter cet article
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 16:09
AUJOURD'HUI en MATINEE, à la demande de certains membres de ma famille je me suis laisser entraîner pour assiter à la :

NOVILLADA NON PIQUEE (qui constituera ma seule présence dans ces arènes, pour cette feria)

Novillos : CRUZ MADRUGA

Novilleros : Miguel CARTERO - Mario GUIRAO - Pablo LECHUGA - Fernando BELTRAN-GARCIA - TOMASITO

Lot de novillos inégal de présentation, certains faibles, de la noblesse pour d'autres.

CARTERO : a eu un novillo trés faible, qui l'a empêché de s'exprimer -  faena trop longue,  terminée par 1 pinchazo et 1/2 de côté -  silence.

GUIRAO : a eu en partage le meilleur de l'envoi avec un novillo trés noble venant trés bien des deux côtés. Il a su parfaitement s'en accomoder, pour nous offir une faena vibrante et bien dirigée. L'ensemble achevé par 1/2 et 1 entière, 2 oreilles.
Anecdote : Comme Mr le Président (euh ! Mr LANGLADE) tardait à donner un deuxième trophée, Mr le Procureur s'est déplacé  pour lui signifier la demande des notables locaux. Décidemment, à Dax, on ne fait rien comme ailleurs... Que de la FRIME ...

LECHUGA : a eu un toro querencioso, distrait, juste de force, face à cet énergumène il a réalisé une faena approximative, achevée par 4 pinchazos et une entière, silence.

BELTRAN-GARCIA : garçon vert trés vert, face à un novillo réservé n'a rien montré d'exceptionnel, kirielles de pinchazos+ 1/2 + 1 descabello.

TOMASITO : avec son novillo léger et laid, a réalisé une faena méritoire, avec de jolis détails, faena conclue au deuxième essai. Vuelta !!!

Qualifiés pour la finale : les deux français GUIRAO (Hagetmautien) & TOMASITO (Arlésien).

Jacques LAMAZOUADE 


Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
12 août 2007 7 12 /08 /août /2007 22:26
AUJOURD'HUI 12 AOUT 2007

CORRIDA :

TOROS : Adelaïda RODRIGUEZ

Toreros : Domingo LOPEZ CHAVES - Juan BAUTISTA - Fernando CRUZ

Lot de toros lourds les poids allant de494 à 559 Kgs, juste de force, absence de caste, de la noblesse pour les 1er et 5ième, correctement présentés.

LOPEZ CHAVES : j'avais dit au soir de TYROSSE de ne pas payer pour aller le voir, mais mon aficion me pousse pour voir des corridas. A son premier toro j'ai trouvé ce garçon complétement transformé, aprés l'avoir reçu par 2 largas cambiadas, il nous a montré à la cape une envie de travailler. Ce toro prendra 2 sérieuses piques, il débutera sa faena à genoux au centre de la piste, par une bonne série à droite. La tentative à gauche s'avèrera infrectueuse, il reprendra le toro sur la droite pour nous offrir de magnifiques séquences. Puis à la mort patatras le garçon ne s'engage pas, perd les pédales et une récompense méritée, salut. A son second il ne nous a rien montré, il est retombé dans ses défauts, faena sans intérêt.

BAUTISTA : réalisera à son premier une faena méritoire face à un toro faible, échec à la mort silence. A son second, le meilleur du lot,  nous aurons droit à une grande leçon de tauromachie et de relachement. Que dire de ces derechazos et naturelles, dont trois séries à gauche splendides,  servies au millimètre en toute décontraction, Jean Baptiste a montré toute l'étendue de son talent, il achèvera cette démonstration par un immense recibir 2 oreilles, Juan BAUTISTA est un grand un trés grand torero.

CRUZ : Ce garçon a faim, alors il est prêt à tout pour gagner dignement son pain. Son premier compliqué, réservé, dangereux, Fernando l'attaquera par trois bonnes séries à droites, puis une immense série à gauche, il domine ce tio qui ne s'en laisse pas compter, il l'occira d'une entière aprés avis, vuelta. Avec son second, trés  compliqué, il essaiera de s'accrocher, il nous emmerdera, il le tuera rapidement ouf !

N.B. : 

- c'est la première fois que je vois une arène applaudir un peon pour une pose de banderilles dans........le sable, c'est vrai que quand on s'ennui un rien vous réveille.
- à côté de moi il y avait un énergumène qui ne cessait de conseiller un tel ou un tel, je suis surpris que ce genre de personnage pulule dans les gradins, au lieu d'officier auprés des maestros.

1/2 arène, temps nuageux avec un peu de vent.

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
11 août 2007 6 11 /08 /août /2007 02:12
Vendredi 10 AOUT 2008

Novillada Non Piquée :

Novillos : GALLON

Novilleros : Mario GUIRAO - Thomas DUFAU - Mathieu GUILLON

3 Novillos bien présentés solides sur pattes, donnant du jeu à divers degré.

Novilleros : Mario GUIRAO nous a paru un peu débordé par son novillo, a réalisé un travail méritoire, Vuelta. Thomas DUFAU a touché le meilleur des 3, s'en est bien sorti (il devrait arrêter de poser les batonnets) , efficace à la mort 1 Oreille. Mathieur GUILLON est tombé sur le plus compliqué de l'envoi, mais s'est montré un peu vert, vuelta.

NOVILLADA PIQUEE : NOVILLADA DIGNE DES ANNEES 30.

Novillos : VALDELLAN

Novilleros : Antonio Joao FERREIRA - EL PAYO - Alberto LAMELAS

Quelle novillada ! 6 tontons durs trés durs, tous astifinos, avec de véritables poignards, une vingtaine de piques au total, du souffle et du jaret, aucun n'est tombé, tous mansos à des degrés divers, certains dangereux, avec un fond de caste pour le 1er et le 6ième.

AVANT TOUT COMMENTAIRE RENDONS HOMMAGE AUX TROIS JEUNES GARCONS QUI SE SONT ARRIMES DEVANT CE BETAIL D'UN AUTRE AGE.

FERREIRA, a reçu le premier de la soirée, par de belle séries à la cape, dont deux magnifiques demi-véroniques. Ce toro mal piqué recevra 3 piques dures. Il débutera sa faena par 2 séries à droite puis 2 splendides à gauche, le toro devenant querencioso il l'abattra d'une entière dans la croix 1 oreille. Son second, qu'il torea de manière brouillonne à  la cape, recevra une raclée à la pique, nous aurons une faena de macho de la bagarre, pas trés joli mais efficace, une entière de côté, vuelta.

EL PAYO,  a eu un premier toro qu'il travaillera à la cape en se faisant déborder, ce toro recevra une 1ère pique où ? vers la queue ! une 2ième pique dure, nous aurons droit a deux quites par chicuelinas splendides par LAMELAS et EL PAYO, ce toro aurait eu besoin d'une autre pique à mon sens. Début de faena par le bas, seule bonne séquence, puis patratas, le toro s'avise le novillero perd un peu les pédales, bonjour tristesse, silence. Son second, un tio particulièrement coriace, qui fera faire à l'ensemble monté (cheval et picador) un vol plané spectaculaire, recevra quatre piques dures, le novilloro demande au Président d'abréger la scéance de banderilles, ce dernier l'a superbement ignorait, affligeant, indigne, qu'aurait fait ce Mr devant le FUNDI où autre,  pour qui ce prend-il ? Une belle merde sur un balcon. La faena de ce garçon sera sérieuse appliquée avec une trés belle séquence à droite suivie de deux magnifiques séries à gauche, il pousuivra sur un ton légèrement en dessous à gauche, une entière vuelta.

LAMELAS fera à son premier une puerta gayola particulièrement dangereuse, le toro aura une attitude désordonnée à la pique, faena décousue, le jeune se mélange un peu les pinceaux, un peu vert pour ce type de bétail, long trés long à la mort il entendra les 3 avis, sous les ricanements d'une partie du public (indécent). Il se rachetera au dernier, par une trés belle puerta gayola, il réalisera une faena de guerrier, disons il s'est joué la vie, 3 pinchazos et une entière, 1 oreille.

N.B. : 

-Je trouve indécent d'entendre des spectateurs, siffler ou ricaner ou insulter des jeunes qui se jouent la peau devant un tel bétail.
- Nous avons eu droit à la musique de l'harmonie locale, qui nous a laché quelques beaux canards, et qui jouaient quelques morceaux  sur une note un peu trop élevée
- La cuadra BONIJOL qui officiait a été à la peine devant ce bétail, ses cheveaux  pouvant s'avérer dangereux pour les picadors.
- Que dire de ces péons, qui sont plus dangereux que les toros, mais qui n'oublient pas de venir quémander le sueldo avant la course, nous n'avions que des incapables, des ratés.

Je pense que nombre de spectateurs qui iront dans des férias soit disant importantes, dont la principale, n'auront pas la satisfaction de voir des toros ne pas tomber, affronter le cheval avec violence, et n'auront pas des lames de couteaux à la place des cornes, mais tous ces gogos sortirons le mouchoir à la moindre grimace, et se vanteront d'avoir assister au spectacle du siècle, je leur conseille vivement d'assister au type de spectacle qui m'a été donné de voir ce soir, et çà leur remettra les pendules à l'heure.

Une demie arêne, prix des places de 26 à 46 €, durée du spectalce 2h30 d'émotions.

Jacques LAMAZOUADE







Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 17:59
DIMANCHE 29 JUILLET 2007

CORRIDA : 

Toros : Frères JALABERT

Toreros : SANCHEZ VARA - Luis BOLIVAR - Medhi SAVALLI


Comme prevu j'etais à ORTHEZ car cette arêne m'avait laissé un bonne impression l'an dernier en particulier les toros de Gallon et SANCHEZ VARA.
 

TOROS DE LUC ET MARC JALABERT

6 Exemplaires remarquables de présentation, tous applaudis à leur entrée en piste, les 2, 5 & 6 applaudis à l'arrastre. Lot de toros qui ne déparaillerait pas dans les grandes arênes de 1er catégorie françaises.....

Les Hommes :

SANCHEZ VARA : Silence et 2 Oreilles.
Luis BOLIVAR : 1 Oreille et 1 Oreille.
Medhi SAVALLI : Vuelta et 1 Oreille.
  
 
Il est a noter le nombre d'orreilles de cette corrida, 2 de trop, mais, j'ai remarqué qu'avec ce président girondin, les spectacles qu'il préside sont souvent trés bien payés, pourquoi ? c'est souvent avec la même empressa.

SANCHEZ VARA, est un bon matador, bon capeador, bon aux banderilles (avec Medhi), son 1er aprés s'être cassé la corne contre un burladero, éprouva des difficultés motrices, qu'il tuera reapidement.  A son second il démontre des qualités de lidiador, il tuera l'animal d'un entière un peu de côté et 1 descabello 2 Oreilles !!!!
 
Luis  BOLOVAR, certainement le plus torero des 3, de bonnes séries droitières à son 1er, des naturelles stylées à son second, il tuera le 1er d'une 1/2 concluante et son second d'une entière tombée, 1 oreille de chacun de ses adversaires, et tour de piste trés fêtés.

Medhi  SAVALLI : Quoi dire ?  Il a peut être touché les deux moins coopératifs de l'ensemble, mais, j'ai un peu peur que celà lui arrive souvent. A son 1er qui congen dans la muleta et qui s'avise trés vite, nous avons eu droit aà une faean " SAVALHISTE" qui porte sur les gradins, jusqu'à quand ?..... à son second le dernier de la tarde il distille quelques naturelles de bon goût, faena entièrement gauchère, toro plus réservé à droite. Ce toro brave méritait peut être mieux, une 1/2 lame en bonne position pour achever ce travail, subjugue les gradins !!!!!!

Prosper
 
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 00:50
DIMANCHE 29 JUILLET 2007

CORRIDAS :

Toros : CHARO DE LLEN

Toreros : RAFAELILLO - LOPEZ CHAVEZ - Fernando CRUZ

Lots de toros homogène dans sa présentation, de tête commode, un peu de force, un remplaçant infamme de TARDIEU.

RAFAELILLO : s'est bien accomodé du premier, avec une faeana electrique et essentiellement à droite, une entière vient conclure son travail une oreille. Son second s'avèrera être invalide, il abrègera le spectacle pour le tuer rapidement, silence.

LOPES CHAVEZ : est tombé sur les deux meilleurs de la tarde, et qu'a-t-il fait ? des passes !!! sans profondeur, des faenas de profil, et à la mort catastrophe. Ce garçon devrait prendre un peu de repos, sa présence dans un cartel n'engendre pas l'enthousiasme, ne payez pas pour aller le voir.

Fernando CRUZ : a été bon, à son premier, c'est lui qui a eu les meilleurs détails de la soirée, il l'occira aprés un pinchazo, un 3/4 de lame et un descabello, une oreille. Son second un TARDIEU, remplçant son 1er toro qui s'était fracturé la corne en frappant au burladero, s'est avéré être infame, il l'a pris sans conséquence, il le tuera rapidement, silence.

Je ne sais pas qui était le président, mais on est en droit de penser que le repas de midi devait lui peser terriblement, car il avait toutes les peines du monde pour se lever, hochant simplement la tête, affligeant.

Soirée a oublier rapidement.

Jacques LAMAZOUADE










Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
28 juillet 2007 6 28 /07 /juillet /2007 22:58
AUJOURD'HUI

Novillada : Toros GALLON Origine Juan Pedro DOMECQ

Novilleros : José Manuel SANDIN - Joselito ADAME - Ruben PINAR

Lot de novillos correst sans plus, pas d'excés de poids, têtes convenables, manquant de force, et pour deux d'entre eux un peu de faiblesse, tous possédant un fond de noblesse.

Pour les hommes :

SANDIN a touché un premier tonton juste de force, avec lequel il a démarré par une série par le bas vers le centre, joliment déssinée, puis aprés des muletazos deci delà sans profondeur, à la mort une entière bien de côté, silence. Son second prendra une pique trop longue, et un picotazo (à quois servait-il ?), rebelote trés bon début par le bas vers le centre pour une magnifique série à droite suivie d'une séquence à gauche de courte durée et le toro s'éteind, une entière de côté silence.

ADAME : son premier prendra une pique avec force, aux batonnets de concert avec PINAR, scéance convenable sans plus, à la muleta aprés un début méritoire à droite suivra une série à gauche, l'ensemble fade le toro s'éteignant, il l'achèvera d'une entière un peu en arrière, 1 Oreille ! Son second un peu faible prendra une longue pique, aux banderilles il sera bon, à la muleta je l'ai trouvé quelconque, a tel point que me suis demandé si la faena s'eteignait par la faute du toro ou du novillo, faena vide, terminée par un pinchazo et une entière, Une Oreille !!! Le père Noêl ne doit pas être bien loin de la citée béarnaise.

PINAR : recevra bien son premier adversaire faible qui se défendait de la tête au matelas. La faena sera écourté le toro s'étant blessé dés la premier pase de muleta, une entière un descabello. Son second toro s'avèrera le meilleur de l'envoi, aprés une petite piqûre, le gamin réalisera 2 belles séries à droite, suivies de 2 à gauche moyennes l'ensemble parachevé par un desplante aussi inutile que vulgaire dans l'attitude, il tombera le toro au second essai d'une entière, 2 OREILLES !!!! Le père Noêl est arrivé.

Arênes pleines, public de fête bon enfant prompt à donner des trophées. Direction musicale magistralement assurée par une demoiselle qui a dirigé l'harmonie avec brio. Derrière moi il y avait une dondon qui s'est plaint du bruit qu'à fait un portable, conseillant à la personne de mettre l'appareil en mode vibreur, croyez moi elle aurait pu appliquer cette demande a elle-même, car quelle casse n............

Jacques LAMAZOUADE
 
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article