Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 23:48

Texte de l'hommage à JC PUSSACQ par Jean Claude LAFITE Le 7 JUILLET 2007

                   JeanCharles PUSSACQ Ganadero


           Toute une vie au service de la course landaise
La tauromachie se divise en plusieurs branches:
La corrida espagnole

La corrida portugaise
La course landaise
la course camargaise
Les encierros y recortes
avant tout, JC Pussacq est aficionado de course landaise, mais il ne néglige aucune des autres formes de  spectacle. En tant qu'éleveur, ses novillos ont été travaillés dans toutes les grandes arénes et en particulier à Soustons par des novilleros de renom.
Je vais essayer d'effectuer une rétro de Jean Charles, mais cela va être difficile, car durant 25 ans, sa vie au service de la course landaise et de la tauromachie en général a été trépidante.
Cette passion de ganadero éleveur, Jean Charles la doit d'abord a son père qui passionné par cet art l'emmene dans toutes les places fortes à savoir TILH, HABAS, PONTONX, DAX etc, etc, et bien sur POMAREZ, "la mecque".
C'est en 1965 que Jean Charles achète ses premières vaches aux regrettés J LABAT et  LARROUTURE, mais c'est en 1969 qu'a lieu son vrai départ avec l'achat de betes de Camargue et en particulier de vaches de H YONNET et famille GALON.
En cette fin d'année 1969, il donne sa première course dans les arenes combles a POMAREZ.
En 1970, il monte sa première cuadrilla avec quelques anciens, dont GANTOIS, LALANNE puis avec l'arrivée de CASSIEDE,TRUCHAT,RACHOU,GOUEYTES, c'est l'envol  du ganadero.
Un peu juste en élevage, il s'arrete chez Francois ANDRE et achéte en particulier une vache couleur savon qu'il appelera RABONERA. Cette vache sera le pilier de sa ganaderia avec son fils BRAZILIO.
C'est aussi en 1970 qu'il donne sa première course à SOUSTONS.
Le premier responsable d'association a lui faire faire le paseo fut Georges COURTINAT, alors président du comité des fêtes de l'ASS, sur des renseignements flatteurs de l'abbé DUVIGNAU originaire de POMAREZ et en ce temps curé de SOUSTONS. Depuis cette date, Jean Charles est venu tous les ans dans notre cité. De très nombreux liens d'amitié ont été noués entre l'éleveur et les associations.
Dès l'arrivée du camion bleu, de nombreux jeunes se rendaient aux arenes pour assister au débarquement. A cette époque Pierre DOUSSY organisait les traditionnels inter vaches avec son équipe de razeteurs amateurs. Tout le monde y trouvait son compte, et bien sur les excellents trésoriers que furent M TURTAUD et M DARMAILLACQ. Je me suis laissé dire que une fois Jean Charles avait été jusqu'a compter le nombre de spectateurs, il fut convenu qu'il devait y avoir beaucoup de gosses. Si l'ASS fut un grand consommateur, d'autres associations ont fait appel a ses services: l'ADMR, le comité des fêtes avec G PEYTOURET puis B COUTANCEAU, le CERCLE TAURIN. Jean Charles a assuré durant ces années entre 240 et 250 spectacles dans notre ville. C'est dire l' attachement de ce ganadero a SOUSTONS, et a la vie associative en général.
Durant ces 25 ans, il y a eu des moments forts. J'en ai retenu deux:
Gerard PEYTOURET organise le spectacle BOMBEROS TOREROS, bien sur, il s'adresse a Jean Charles pour lui fournir le bétail. Enorme soirée, gradins archi pleins, 500 personnes dehors. Gerard dans un grand moment de générosité octroie une belle somme au ganadero en plus de son cachet. Ceci est devenu assez rare aujourd'hui pour être signalé.
Autre moment fort: le 8 JUILLET 1978 novillada organisée par le cercle taurin

Novillos de Jean Charles PUSSACQ  pour
                                        André VIARD
                                        Dede PRAT
                                        Vincent BOURG "ZOCATO"
                                        Freddy PORTE a cheval
Il y avait grosse affluence pour découvrir les toros couleur savon qui ont montré ce jour la beaucoup de piquant et de combativité.
Les taureaux de PUSSACQ ont été combattus par des toreros de renom: Simon CASAS, André VIARD, FERNANDEZ MECA, Denis LORE etc
Le premier encierro soustonnais est l'oeuvre de Jean CHARLES, dans la ruelle des arenes.
Bien sur, il y eut des hauts et des bas. Aprés avoir lancé tant de jeunes, et cotoyé les plus grands, la date fatidique est arrivée. En 1996 Jean Charles dut quitter le GRAND BEYRIE, containt et forcé par des normes europeennes ridicules. Il dut se résoudre a une pré retraite, et un pan complet de la course landaise s'est effondré.
Son troupeau de 150 betes a été dispersé dans les ganaderias de la région.
On trouve encore du sang couleur savon dans la course landaise.
Une vie si riche en emotions, en passions, en galères ou en gloire, il fallait bien un grand rassemblement comme aujourd'hui pour dire merci a Jean Charles.
Je me fais l'interprete de SOUSTONS en général et du cercle taurin en particulier pour te dire MERCI  pour tout ce que tu as fait, pour nous faire connaitre et aimer la course landaise, les taureaux, pour nous avoir fait partager ta passion de ganadero.
Jean Charles, je te remets ce modeste présent, je sais qu'il tiendra une bonne place sur la cheminée de ta nouvelle vie avec ta compagne sur les hauteurs du MONT DORE

JC LAFITE
SOUSTONS le 7 07 2007

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans Trentenaire
commenter cet article
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 10:22
Dans mes commentaires sur la Semaine CULTURO-TAURINO-FESTIVE, j'ai omis de citer Jean Charles PUSSACQ, auquel il était rendu un hommage.

Alors je vais essayer de réparer ce manque, Jean Charles PUSSACQ, que tout ceux qui nagent ou naviguent ou s'intéressent au milieu des toros ou vaches landaises, connaissent le personnage attachant et haut en couleur. Cet homme a été le touche à tout LANDO-CHALOSSAIS, de ce mileu taurin, le précurseur, dans tous les domaines, courses landaises, camargaises, recortadores, capea etc, etc... je dois en oublier.

Le Cercle Taurin de SOUSTONS, lui doit un fiere chandele, car c'est lui, le premier a avoir accepté de l'aider dans l'organisation des ses capeas festives, alors ses dirigeants ont décidé de lui rendre un vibrant hommage par la bouche de Mr "PROSPER", qui a conservé avec PUSSACQ une relation amicale.

MR PUSSACQ , MERCI pour tout.

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
14 juillet 2007 6 14 /07 /juillet /2007 09:59
Toujours en mal de connexion, alors grâce a la générosité de quelques personnes je squatte leur informatique pour vous donner mon point de vue sur les corridas de cette féria.

Jeudi, Toros du MARQUIS de DOMECQ, Toreros : Jesulin de UBRIQUE - Sebastien CASTELLA - Alejandro TALAVANTE.

Encierro matinal memorable, pour les blessures occasionnées par un seul toro, sept à lui seul dont deux gravissimes, mais ces deux blessés sont sortis d'affaire.

Parlons spectacle, un lot lourd, qui n'a rien donné de bon à la pique, des picadors qui doivent confondre queue et morillo, des toreros en dessous de leurs adversaires, une soirée d'ennui, à boire un baso de tinto navarrais et manger un bocadillo de tortilla francesa, aprés dodo.

Vendredi : Toros : Antonio BANUELOS - Toreros : EL JULI - EL CID - CASTELLA

Que dire de cette soirée ?

Un lot de toros invalides, tombant, se blessant seul, deux toros remplacés par deux de PERALTA. Il est troublant de voir des animaux se blesser seul avec apparemment des ruptures de tendons, d'autres s'agenouillant en permanence, d'autres glisant, les deux remplaçants plus solides mais au moral réservés.

Côté toreros, EL JULI a fait ce qu'il a pu, jouant les brancardiers (il avait du aller à LOURDES pour prendre des leçons), pour la mort on ne s'enquiquine pas BAJONAZO, et basta.
EL CID, n'a rien pu sortir de son premier, le second le PERALTA, le prend spectaculairement, heureusement sans gravité apparente, laborieux à la mort, là aussi BAJONAZO de service.
CASTELLA, pour moi, ce garçon traverse un trés mauvais moment, il répéte ses faenas, nous sert du copier/coller, sans imagination, et à la mort un vériatble fiasco. Jeune homme resaisis toi, car la voie de garage n'est pas loin.

Jacques LAMAZOUADE

P.S. : Si certains d'entre-vous, connaissent BAMBOU, soi-disant, le PERE NOEL de l'informatique, ayez l'amabilité de me communiquer ses coordonnées.
 
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 16:09
Grande semaine AUTOUR du TAUREAU.

Le CERCLE TAURIN de SOUSTONS avait décidé de fêter les 30 ans de son existence, par une série de conférences, une capea, et le COMITE des FETES avait décidé de clore cette semaine CULTURO-FESTIVE, en organisant une NOVILLADA.

Je vais résumer, les conférences au nombre de trois se sont réalisées en présence d'un public, attentif, connaisseur ou en devenir, participatif, et de plus en plus nombreux, la 4ième soirée était une scéance cinématographique, consacrée AUX RITES TAUROMACHIQUES en ESPAGNE.

Trois conférences de grandes tenues, avec des intervenants de haut vol qui ont tenue l'assistance en haleine, nous sommes allés A MAS. On a pu voir les limites, en terme de règlement, des présidents en France, les uns avouant leur générosité les autres leur pingrerie pour les distributions de trophées. La presse, a montré ses contraintes éditoriales, mais aussi de temps. Les toreros landais, ont donné un aperçu de leur courage, de leurs difficultés avec le mundillo. La soirée cinématographique a été sompteueuse, je sais, certains vont dire que je suis partisan, c'est vrai, mais reconnaissons la qualité de ce film-vidéo d'informations sur les rites,réalisées par J.M. GOUFFRANT, que du bonheur, que de découvertes aussi, A VOIR.

Nous avons eu droit aussi à quelques petites piques au passage sur tel ou tel torero, apoderado, tout ceci, est bien le mundillo ou tout le monde se jalouse, mais quand il s'agit de prendre des EUROS, croyez moi ils courent vite et même trés vite.

Toutes les soirées s'achevaient par des TAPAS, divinement préparées par de GRANDES TOQUES que le CERCLE a dans ses adhérents, quel enchantement, un GRAND MERCI.

Le samedi CAPEA avec Eric BAYLE, Richard DOURTHE, François GELEZ, Jean Michel GOUFFRANT, toros de Francis LACOSTE du GRAND SOUSSOTTE.

Une matinée charmante, devant une assistance bonne enfant, environ 300 personnes, qui s'est déroulée sous une température agréable.

De la classe pour DOURTHE, du bon boulot pour BAYLE, du mérite pour GELEZ, du folklore pour GOUFFRANT, qui nous a fait un peu peur.

Repas avec 250 convives dont quelques anciens du cercle qui sont venus se mémorer quelques bons souvenirs.

L'aprés midi NOVILLA.

Toros BLOHORN - Novilleros ADAME - Pepe MORAL - EL SANTO

Il y a quelques semaines j'avais écrit sur les photos des novillos, : ILS NE DEPARAILLERAIENT PAS CHEZ LE GRAND SOUSSOTTE. Ceci m'a valu quelques quolibets, mais aussi de l'amertume de quelques personnes, un blog permet tout, même les commentaires les plus acides, alors ne nous fâchons pas pour quelques écrits un peu acres.
 
Quel changement depuis les photos, des novillos magnifiques de présentation, des armures, du jaret, et du poids, voici pour le physique. Pour le moral c'est tout autre, hormis le 3ième une trés grand novillo, les autres avaient du "genio", les 3 jeunes ont montré leurs limites, avec une absence de recours, leur étant préjudiciable. Aprés midi intéressante, quand même, ne mégotons pas. Je crois savoir que cet élevage à l'ambition d'aller en corrida, si ses toros ont du genio à 3 ans comment seront-ils à 4 ans ? Il y a du souci à se faire.

Dommage que l'entrée n'était pas plus importante, Merci au COMITE des FETES pour avoir clôturé cette magnifique semaine.

Maintenant aux membres du CERCLE TAURIN de réfléchir aux prolongements à donner à une telle semaine CULTURO-FESTIVE.

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 15:42
La rupture de reseau que je subis, actuellement, m'oblige à rester muet. Croyez moi, je ronge ma lanque et mes doigts, car il y à beaucoup à dire et à écrire sur cette féria. Sur ce que j'ai vu, je résume : des toros magnifiques de présentation, d'armures et de poids plus que respectables. Un lot de toros EXTRAORDINAIRE de FUENTE YMBRO, un niveau en dessous le lot de CEBADA GAGO, le lot de JANDILLA d'hier avait une absence de caste, mais possédait un fond de noblesse, enfin le lot de MIURA, la TERREUR.
Côté piétons, RAFAELILO courageux, téméraire, je dirais même un peu inconscient, mais il veut gagner sa vie alors tout est permis. Salvador CORTES, a des chances de sortir vainqueur de cette féria, UNE HONTE, il coupe 4 oreilles, en faisant quoi : des passes... en tuant mal. Juan  BAUTISTA, est passé à côté il a été décevant, je ne parlerai pas de l'épée. EL CID, certainement le meilleur, il a montré comment on toréait en douceur, ne disons rien de ses deux épées. TALAVANTE, comment a-t-il pu obtenir cette oreille ? en faisant 3 dernières statuaires.
FERRERA, court aprés les EUROS, alors on va partout quelle que soit sa condition physique. 
La Présidence Technique, qui désigne ces personnes à PAMPELUNE ? Mme Cristina SANZ a présidé la corrida de FUENTE YMBRO, bien maquillée, du bleu aux yeux tellement foncé, qu'il a dû l'empècher de bien voir la faena de CORTES, car, comment peut on expliquer cette pluie de trophées ? Je vous dis une belle PINTADE au balcon !!!
Public de fête qui vient, avec l'impatience, de se restaurer aprés le 3ième toro, heureux de voir de beaux costumes des passes, voilà qui peut expliquer son extrême mansuétude.

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
27 juin 2007 3 27 /06 /juin /2007 22:40

ROQUEFORT
Mercredi 15 Aout2007

10H45 Novillada sans picador
6Novillos de SOL(O Riboulet)
pour
CALITA
Thomas CERQUEIRA
Thomas BAQUE(Rejoneador de Roquefort)

18H Novillada
6 Novillos de GALLON
pour
Joselito ADAME
Salvador GARCIA
Miguel TENDERO

Location 0558455046 a partir du 9 Aout

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans ANNONCES
commenter cet article
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 17:39

Journal "Sud Ouest" le 26 06 07
Hebdo pena
Benjamin FERRET

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans Trentenaire
commenter cet article
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 17:36

Journal "Sud Ouest" le 21 06 07
Pages  Landes
21-06-07-copie-1.jpg

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans Trentenaire
commenter cet article
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 17:28


JOURNAL "Sud OUEST" le 19 06 07
Hebdo Pena 
Hebdo-pena-BF-19-0607.jpg

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans Trentenaire
commenter cet article
24 juin 2007 7 24 /06 /juin /2007 23:56

Aujourd'hui : NOVILLADA des fêtes de la SAINT JEAN

Novillos : du SCAMANDRE (Olivier RIBOULET)

Novilleros : Rafaêl RONQUILLO - PEREZ MOTA - Julien DUSSEING "EL SANTO"

"DONNER avant de RECEVOIR" Formule écrite sur les polos signés Serge BLANCO.

Nous pouvons dire "RECEVOIR avant de DONNER" pour le spectacle du jour.

Je m'explique, Mr le Président de la F.F.S.T. Roger MERLIN entouré du gratin de la Fédération et des notables locaux, a decerné à Olivier RIBOULET un prix du meilleur lot de NOVILLOS pour l'année 2006. Donc Olivier RIBOULET a reçu ce prix avant de nous donner, disons, livrer un lot de novillos, qui ne rentrera pas dans les annales de la ganaderia, ni des arênes de ST SEVER.

Lot de novillos jolis de présentation, avec un toro sorti en 3ième position. Tous faibles à trés faibles, sans caste hormis le 6ième. Devant un tel matériel, il n'y avait pas grand chose à espérer.

RONQUILLO, reçoit son premier joliment de cape, sans plus, il ira à la pique sans pousser véritablement. Le toro est resté maître du ruedo, l'homme a paru débordé sans recours, sans confiance, il abattra le bicho aprés 2 pinchazos, 1 entière en arrière et 1 descabello, silence. Pour son second, qui recevra une pique assassine, il nous distillera un travail de débutant, en manque total d'inspiration, il éternisera ce petit travail, a tel point, que le président devait dormir pour ne pas lancer le premier avis, l'assemblée se réveille pour l'engueler afin qu'il arrête de nous ensuquer. Ce jeune homme, restera, je pense, dans la longue liste des espoirs en herbe restés au poteau de départ.

PEREZ MOTA, reçoit un premier novillo, splendide de présentation, dans une série à la cape magnifique. A la muleta il nous offira un trés bon travail à droite dont deux séries toutes en douceur. Il fera une tentative à gauche, qui s'avèrera infructueuse, pour revenir à droite par de beaux gestes. Défectueux à la mort, il saluera. A  son second trés faible,  il lui consacrera un travail d'infirmier, et nous aurons droit à la musique, pourquoi a-t-elle joué ? Mystère, peut être pour couvrir le bruit que faisait la Pena INCOGNITOS  !!! (drole de nom pour des festayres) qui nous cassait les oreilles. Pour revenir à MOTA, rien de bien ou de bon devant un tel bestieau.

EL SANTO, ce garçon est landais, il est gentil, il veut sortir de l'ombre en choisissant une profession difficile, il a du cran et du courage, mais tout ceci ne fait pas obligatoirement un artiste. Pourquoi a-t-il brindé le 6ième à O. RIBOULET, il a été débordé, vert de chez vert. Dur, dur, je lui souhaite de réussir, mais il a beaucoup de travail à accomplir pour atteindre l'échelon supérieur, il rêve tant mieux pour lui et son entourage, que le rêve ne s'éternise pas.

Spectacle d'une durée de 2h15, tout le monde dormait ou presque, 3/4 d'arêne.

Jacques LAMAZOUADE

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article