Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 21:29
AUJOURD'HUI : CORRIDA

Toros : Celestino CUADRI

Toreros : José LIRIA FERNANDEZ "Pepin LIRIA" - Francisco DIAZ FLORES "Curro DIAZ" - Javier Ricardo SANCHEZ SAN JOSE" Javier VALVERDE

Lot de toros impressionants de poids, affichant une moyenne de bascule de 577 Kgs, et d'armures à vous empêcher de dormir lors des nuits douces du printemps. Ensemble de peu de force, et de caractère pas trés clair, et de caste, hum, hum, hum.

Pepin LIRIA : S'est comporté en bon professionnel que nous connaissons, est tombé sur deux teignes, qu'il s'est appliqué à contrôler, sans forcer la dose, ne cherchant pas à briller mais à assurer, deux petites faenas pour faire un peu de spectacle, sans intérêt, il tuera deux fois en prenant le périphérique, silence aux deux.

Curro DIAZ : Il y a quelques jours je faisais les éloges de ce garçon, il n'en sera pas de même ce soir, en effet, comment peut on passer à côté de ce second de la tarde qui mettait le museau des deux côtés sans défauts majeurs, rien, monsieur vit sur son succés d'il y a quelques semaines à MADRID (puerta grande), il nous sert un repas de passes de profil, fades, indigestes, on ne prend pas le public longtemps pour des gogos, maestro, tu m'as emmerdé toute la soirée, il tuera mal (même trés mal) ses deux adversaires, sifflets aux deux.

Javier VALVERDE, aura deux toros difficiles. au troisième muletazo, son premier, le fera voltiger de manière impressionante, il tombera trés lourdement sur le dos, sortira groggy, pour reprendre le combat, on ne le sentait pas bien dans son assiette, il se comportera en grand monsieur, pour effectuer au premier une faena juste, précise comportant de belles séquences, trés malheureux à la mort il perdra un trophée largement mérité, salut. Au dernier un peu moins potable il s'accrochera, mais on voyait qu'il manquait la flamme, idem à la mort, silence.

Jacques LAMAZOUADE

P.S. : Ayant assisté à la féria de SEVILLE , à celle de VIC,regardant régulièrement MADRID, je fais deux constats, qui à mes yeux sont beaucoup plus importants pour l'avenir de la fiesta brave, que la langue bleue :
En premier la caste dans les grands élevages, qui est souvent absente, et en second le tercio de piques, où l'on voit des piqueros se comporter en apprentis, des piques lamentables. Ces sujets, devront être évoqués, lors des soirées d'hiver, dans les penas, et autres clubs.


Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 21:41
AUJOURD'HUI :

Toros : Dolores AGUIRRE Origine Atanasio FERNANDEZ


Toreros :  José PACHECO RODRIGUEZ  "EL CALIFA"  -  Rafael RUBIO LUJAN "RAFELILLO"  -  Angel  GOMEZ MARTINEZ  "GOMEZ ESCORIAL"


IMMENSE MANSADA,  cette ganaderia  n'offre rien de bon depuis quelques années.  Elle a  du souci à se faire, tous ont été sifflés à l'arrastre.


Devant un tel matériel qu pouvait faire les coleduteros ? Ils ont  montré de la vaillance et du courage.


EL CALIFA avec son premier adversaire, il a eu le pire de l'ensemble .  Il a fallu 10 bonnes minutes pour lui poser les banderilles. A la muleta NADA de NADA, une entière et un descabello. Son second était un petit peu moins manso, rien à en tirer, 2  pinchazos 3 descabellos un avis.


RAFAELILLO,  a eu en partage les deux  les plus "comestibles" du lot. Il a fait preuve d'une grande vaillance et d'un grand courage. Je regroupe ma description, pour décrire les deux faenas, au premier il arrachera quelques passe à droite, manquera de se faire prendre, achèvera sa faena par deux pinchazos et une entière, salut, à son second il débutera sa faena par le bas jusqu'au centre puis enchainera deux bonnes séries à droite, le toro se réservant, il fera un essai à gauche immédiatement abandonné le toro ne passant pas. Il reviendra sur le côté droit pour enchainer quelques muletazos méritoires, il abattra l'animal en deux temps 1/2 et une entière, vuelta largeme,nt méritée.


GOMEZ ESCORIAL, ne pourra faire grand chose de ses deux copains de jeu, il réalisera deux faenas de profil, essentiellement de la droite, l'autre versant étant inutile à explorer. Au premier 1 pinchazo et 1 entière de côté, au second un pinchazo et une entière.

Pour ce type de corrida à MADRID, on voit des toreros laborieux, qui ont faim et  viennent jouer leur vie coûte que coûte, ils offrent la mort au public pour acquérir ses faveurs, et même à un journaliste de télévision (peut être a-t-il l'espoir que la télé demandera dans une prochaine arêne sa présence ?), voilà à quoi en sont rendus ces garçons volontaires et courageux, qu'ils aient notre respect.

Jacques LAMAZOUADE

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 21:39
AUJOURD'HUI : NOVILLADA

Novillos : LA QUINTA Origine SANTA COLOMA

Novilleros : Benjamin GOMEZ - Miguel Angel CANAS - José Marioa LAZARO

Joli lot de novillos,  commodes de cornes, solides sur les pattes, justes de force, nobles à trés nobles, des novillos qui permettaient de couper.

Je veux bien qu'on offre une chance à de jeunes novilleros, pour les aider à sortir de l'anonymat, pour moi il y a des limites à ne pas dépasser. Ces jeunes garçons, ne totalisent pas à tous les trois, dix novilladas. On leur offre un lot de LA QUINTA, qui possède une encaste qui ne donne pas de place à l'amateurisme. Je trouve que dans le cas de cette novillada les organisateurs y sont allés à la légère.

Je n'accablerai pas ces jeunes, mais devant des novillos qui n'avaient pas de défauts majeurs, ils sont passés à côté de la plaque. GOMEZ, silence et silence, CANAS idem, LAZARO salut et une oreille. Seul ce dernier montrait un peu de mêtier il a eu les deux novillos les meilleurs de lot, il aurait dû ouvrir la grande porte, dommage pour lui.                                                                                                                    
Dommage pour cette soirée, des novillos mais pas de novilleros.

Jacques LAMAZOUADE

P.S. : A VIC aujourd'hui, je crois que le branquignol de JEREZ (Jean José PADILLA) a fait des siennes. Vous en saurez plus dans votre journal local préféré.


Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 07:56
DIMANCHE : 27 MAI 2007

EN MATINEE : CORRIDA CONCOURS

Toros : Juan Luis FRAILE - Justo NIETO - VALVERDE - Adelaîda RODRIGUEZ - Alfonso SANCHEZ FABRES - Angel NIEVES GARCIA

Toreros : Juan Pedro PRADOS "EL FUNDI" - Luis VILCHES - Julien LESCARRET

Que dire de cette concours ? Rien ou quasiment rien, des toros faibles, des piques honteusement réalisées, et pour moi deux scandales. Je m'explique et je pose deux questions, pourquoi les organisateurs ont laissé sortir le toro de VALVERDE, qui s'étouffait, levait la tête pour respirer, avait les naseaux qui pissaient le sang, pourquoi les organisateurs n'ont pas autorisé le président à changer le SANCHEZ FABRES, qui était quasiment invalide ? le publice était gentil et n'a pas trop gueulait.

Parlons des hommes, qu'à fait le FUNDI ? son boulot ni plus ni moins, tranquille, facile, une oreille du 1er rien du second. VILCHES transparent, et LESCARRET laborieux.

Il restait quelques places

Je n'en sais rien mais j'espère qu'aucun prix n'aura été décerné, aucun n'en mérite : ELEVEUR, MAYORAL, TORERO et CUADRILLA.

Je ne vois vraiment pas à quoi peu servir, à l'heure actuelle, une concours, je n'irai plus en voir et vous invite à en faire de même.

                    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

EN SOIREE : Pluie temps froid, piste lourde pouvant s'avérer dangeureuse.

Toros : Robert MARGE Origine Cebada GAGO, Santiago DOMECQ

Toreros : Luis Miguel ENCABO - Fernando CRUZ - Ivan FANDINO

Lot magnifique de présentation, solide, avec un currieux comportement à la pique à laquelle ils n'allaient pas franchement, tous toréables, des toros vous accordant leurs oreilles à condition d'aller les chercher.

Les piétons, je vais être direct, aucun ne mérite les félicitations. Nous avons eu droit à un festival de tauromachie de profil,  et plus grave un festival de bajonazos, ENCABO, est venu prendre l'air du Gers, deux faenas sans intérêt, CRUZ, obtiendra l'oreille de sympathie, une partie du public (je suppose quelques montois) l'aiment alors ils ont été aveugles, FANDINO, est resté novillero, débordé, vert trés vert.

Mouillé et frigorifié, je n'ai pas hésité à m'arrêter à "La BONNE AUBERGE" à MANSIET, pour m'offrir un excellent repas.

Une réflexion : Je me demande si je vais revenir à VIC !!!!!!

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
26 mai 2007 6 26 /05 /mai /2007 21:26
Aujourd'hui :

CORRIDA :

Toros : TORREON (1,5,6) TORRESTRELLA (2,,3,4) MARTELILLA (3)

toreros : Serafin MARIN - Matias TEJELA - Eduardo GALLO

Que dire de cette soirée, 3 jeunes toreros qui trimballaient leur âme en peine sur le sable de l'arêne madrilène, et du bétail pas térrible, faible.

Serafin MARIN, nous a déroulé deux faenas soporifiques, à endormir une volière de pintades que le voisin élève à proximité de votre chambre, embauchez-le vous verrez comme il est efficace, silence aux deux.

Matias TEJELA, s'est vraiment dégonflé devant ses deux adversaires,  il n'a rien montré, ce monsieur vit sur son succés du 16 Mai dernier, il nous a enquiquiné toute la soirée, silence aux deux

Eduardo GALLO, je crois, que ce garçon a sa carrière derrière lui, à 23 ans c'est inquiétant. Le remplaçant qu'il a eu le MARTELILLA, était le plus interessant de la soirée, qu'a t il fait ? des passes !!!!! une partie du public l'a invité à saluer, il aurait mieux faitr de s'en dispenser. Au dernier, qui n'avait pas des intentions trés claires, il a été débordé, il le tuera mal silence.

Temps frais, et couvert, soirée à rester chez soi en bonne compagnie.

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 23:46
BAYONNE :

14 JUILLET 2007 : NOVILLADA

Novillos : Antonio PALLA

Novilleros : PEREZ MOTA - Joselito ADAME - Julien DUSSEING "EL SANTO"


15 JUILLET 2007 : CORRIDA

Toros : EL PALMERAL & Esteban ISIDRO

Toreros : Denis LORE - Julien LESCARRET - Julien MILETTO


4 AOUT 2007 : REJON

Toros : Carmen LORENZO

Rejoneadores : Pablo HERMOSO de MENDOZA - Sergio GALAN - Curro BEDOYA


5 AOUT 2007 : CORRIDA

Toros : LA CAMPANA

Toreros : Curro DIAZ - Ivan GARCIA - Mehdi SAVALLI


11 AOUT 2007 : CORRIDA PORTUGAISE

Toros : MALAGA

Rejoneadores : Marie SARA - Vitor RIBEIRO - Sergio VEGAS


12 AOUT 2007 : CORRIDA

Toros : Adelaïda RODRIGUEZ

Toreros : Domingo LOPEZ CHAVES - Juan BAUTISTA - Fernando CRUZ


15 AOUT 2007 : CORRIDA

Toros : VALDEFRESNO

Toreros : MORANTE de la PUEBLA - Sebastien CASTELLA - José Maria MANZANARES


31 AOUT 2007 : CORRIDA

Toros : PUERTO de SAN LORENZO

Toreros : Enrique PONCE - Jésus Manuel "EL CID" - César JIMENEZ


1er SEPTEMBRE 2007 : CORRIDA

Toros : Juan Luis FRAILE

Toreros : José Pedro PRADOS "EL FUNDI" - Domingo LOPEZ CHAVES - Javier CASTANO


2 SEPTEMBRE 2007 : CORRIDA

Toros : GARCIGRANDE

Toreros : Julian LOPEZ "EL JULI" - Sebastien CASTELLA - Eduardo GALLO

                            ----------------------------------------------------------------


MONT DE MARSAN


22 JUILLET 2007 : CORRIDA

Toros : Robert MARGE

Toreros : Pepin LIRIA - Luis Miguel ENCABO - Julien LESCARRET


23 JUILLET 2007 : CORRIDA

Toros : VELLOSINO

Toreros : Curro DIAZ - Julian LOPEZ "EL JULI" - José Maria MANZANARES


23 juillet 2007 : CORRIDA PORTUGAISE en NOCTURNE

Toros : FANO

Rejonedores : Marie SARA - Pablo HERMOSO de MENDOZA - sergio VEGAS


24 JUILLET 2007 : en MATINEE NOVILLADA

Novillos : SANCHEZ ARJONA

Novilleros : Pepe MORAL - Ruben PINAR - Julien DUSSEING "EL SANTO"


24 JUILLET 2007 : APRES-MIDI CORRIDA

Toros : Moîses FRAILE

Toreros : Jésus Manuel "EL CID" - Sébastien CASTELLA - César JIMENEZ

25 JUILLET 2007 : CORRIDA

Toros : Adelaîda RODRIGUEZ

Toreros : José Pedro PRADOS "EL FUNDI" - Domingo LOPEZ CHAVES - Fernando CRUZ


26 JUILLET 2007 : CORRIDA - MANO à MANO

Toros : VALDEFRESNO

Toreros : Enrique PONCE - Sébastien CASTELLA


                    ----------------------------------------------------------------------------------------


DAX


11 AOUT 2007 : CORRIDA

Toros : Antonio BANUELOS

Toreros : José Pedro PRADOS "EL FUNDI" - José TOMAS - Sebastien CASTELLA


12 AOUT 2007 : En MATINEE : NOVILLADA


Novillos : HOYA de la GITANA

Novilleros : Daniel MARTIN - Pepe MORAL - Ruben PINAR


12 AOUT 2007 : APRES-MIDI CORRIDA

Toros : HOYO de la GITANA

Toreros : Denis LORE - Francisco SANCHEZ VARA - XXXX


13 AOUT 2007 : CORRIDA

Toros : CONDE de MAYALDE

Toreros : César RINCON - Miguel angel PERERA - Luis BOLIVAR


15 AOUT 2007 : En MATINEE REJON
Toros : Sanchez COBALEDA

Rejoneadores : Andy CARTAGENA - Diego VENTURA - Joao MOURA Fils


15 AOUT 2007 :  APRES-MIDI CORRIDA

Toros : Los BAYONES

Toreros : Enrique PONCE - Curro DIAZ - Jésus Manuel "EL CID"


8 SEPTEMBRE 2007 : CORRIDA MANO à MANO

Toros : PUERTO de SAN LORENZO

Toreros : Julian LOPEZ "EL JULI" - Sébastien CASTELLA


9 SEPTEMBRE 2007 : En MATINEE NOVILLADA

Novillos : Escudero de CORTOS

Novilleros : à DESIGNER


9 SEPTEMBRE 2007 : APRES-MIDI CORRIDA

Toros : Victoriano del RIO CORTES

Toreros : César RINCON - Enrique PONCE - Angel TERRUEL qui prendra l'Alternative



Don PIORO
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans ANNONCES
commenter cet article
24 mai 2007 4 24 /05 /mai /2007 22:09
Aujourd'hui :

Toros : ALCURRUCEN Origine NUNEZ

Toreros : Enrique PONCE - Jésus Manuel "EL CID" - Matias TEJELA

La présentation de ces toros était irréprochable, mais leur comportement était tout autre, faible, mansos, décastés.

Enrique PONCE : a toréer son premier avec les soins d'usage, avec douceur il conduira une faena de vrai professionnel et d'artiste qu'il est, malheureusement à la mort il a été à côté de la plaque, salut, MADRID aime ce torero. Pour son second, par la faute d'une rupture de faisceau, nous ne verrons que la fin de la faena qui a dû être belle, tellement la pétition pour l'oreille était importante, mais la présidence est restée sourde et aveugle, salut.

Jésus Manuel "EL CID" : se fera prendre de manière impressionnante par son premier toro à la cape, il se relèvera, mais nous le verrons souffrir de cette "tumade" sans conséquence. A la muleta il réalisera deux séries importantes à gauche (6 et 4 naturelles),  puis fera deux essais à droite, le toro freinant, il abrègera, d'une entière, salut. Il tombe sur un deuxième "tio", faible manso décasté, une véritalbe peste, mais la faiblesse de ce tonton n'a pas paru évidente au Président qui ne l'a pas cangé. Le CID fort mécontent le descendra, sans scrupule.

Matias TEJELA : Pour moi ce garçon sera toujours prometteur, au premier il nous réalisera une petite faena sur le voyage avec quelques séquences méritoires, à la mort un pinchazo une entière et...............8 descabellos, silence.
Au dernier de la soirée même travail, pour la mort moins laborieux, silence.

Il faisait 12° piste mouillé.

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 21:42
Aujourd'hui

Toros : Victoriano del RIO CORTES Origine Juan Pedro DOMECQ

Toreros : José Ignacio UCEDA LEAL - Julian LOPEZ  "EL JULI" - José Maria MANZANARES

UN GENIE et UN VOYOU : Explication plus loin.

Quelle soirée, un lot de toros magnifiques, de la classe à la trés grande classe, ce lot avait tout les ingrédients pour nous offrir une grande tarde, à des degrés divers selon les toros : de la noblesse, de la caste, de la bravoure, une légère faiblesse, ce lot aura toute les chances pour être désigné comme le meilleur de la féria.

José Ignacio UCEDA LEAL, a eu un premier toro brave et noble un peu faible qu'il a reçu par de jolies véroniques réalisées dans les règles de l'art. A la muleta il nous offrira entre autre deux séries à gauche et à droite de grande valeur, avec cette douceur qu'il faut pour vous emballer, un estoconazo d'effet rapide, une oreille. A son second je l'ai trouvé inflérieur à son adversaire, il a eu du mal à trouver le sitio, se faisant accrocher trop souvent, il tuera d'une entière d'effet rapide, salut.

Julian LOPEZ " EL JULI", voilà un TRES grand Monsieur. Son premier toro le second de la soirée, s'est avéré être un trés grand toro, cet animal avait tout, Monsieur JULI ne l'a pas laisser passer. Quelle faena mes amis, pas une faena un FA.....E.....NON, immense, la chair de poule devant un tel moment, de la douceur de la domination, il débute sa faena à gauche, de l'art du trés grand art, quelle main de velours non de soie, cette douceur dans la passe, deux changes de main en cours de passe é............nor........me, à droite itou, cette douceur dans la passe qui fait toute la différence entre le trés bon et l'excellence, nous étions au nirvana, pour finir un immense estoconazo d'effet rapide, une oreille. Voilà, le Voyou de Président quelle honte, un public qui fait faire deux tours de piste au maestro, nous étions proche du délire, et si vous étiez à l'extérieur pour vous laisser bercer par la douceur de la soirée, vous avez dû entendre la bronca à ce voyou de président. Un Génie EL JULI, un Voyou le Président de cette corrida, qu'a-t-il pu voir d'anormal ?
A son second Julian a toréer la rage au ventre, nous avons vu un grand maestro, ce toro gardait la tête haute, il n'était pas évident, il débute sa faena par le bas, et là quelle domination, ce toro deviendra trés coopératif, toutefois inférieur, au second de la soirée, il s'avérera être un bon toro. Mr JULI, a tout donné à droite comme à gauche, totale domination, ce garçon est au sommet de son art, et du grand art, du PICASSO, un génie, cette faena s'achèvera par un pinchazo et une énorme entière, une oreille, PUERTA GRANDE, largement méritée.

José Maria MANZANARES, a touché, avec son premier adversaire, le seul incommode de la soirée. Il sa battra avec cette bête qu'il aura du mal à canaliser, sa faena sera un peu brouillonne, quelques détails, mais le toro ne permettait pas grand chose, il le déscendra d'une entière, salut. Son second, toro, le dernier de la soirée, aura un comportement bizarre, au cheval un peu désordonné, aux banderilles il manquera de prendrfe le péon, puis à la muleta il se révèlera être un bon toro. J2M, (pas Messier), l'entreprendra par la droite pour deux trés belles séries, puis à gauche il nous livrera une excellente naturelle, il reprendra la faena sur la droite, qu'il terminera d'une entière d'effet rapide, une oreille.

Jacques LAMAZOUADE

P.S. : si vous avez l'occasion de voir la faena de CASTELLA d'hier soir, et celle de JULI ce soir, vous constaterez une énorme différence dans la distribution des trophées.



















Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 22:50
FERIA du RIZ

Vendredi 7 SEPTEMBRE 2007

Toros : Antonio BANUELOS

Toreros : Julien LOPEZ "EL JULI" - Juan BAUTISTA - Joselito ADAME qui prendra l'alternative.

Samedi 8 SEPTEMBRE 2007

Toros : Los BAYONES

Toreros : Curro DIAZ - César JIMENEZ - Mehdi SAVALLI

Dimanche 9 SEPTEMBRE 2007


Corrida CONCOURS :

Toros : Atanasio FERNANDEZ - Juan Luis FRAILE - VALVERDE - Miguel ZABALLOS - TARDIEU frères - SANCHEZ ARJONA.

Toreros : Denis LORE - Juan José PADILLA - Francisco SANCHEZ VARA

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans ANNONCES
commenter cet article
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 22:07
Aujourd'hui : CORRIDA de la PRESSE

Toros : PUERTO de SAN LORENZO Origine Atanasio FERNANDEZ

Toreros : Juan BAUTISTA - Sébastien CASTELLA - Ambel POSADA qui confirmait son alternative.

Présence traditionnelle du Roi Juan CARLOS de l'Infante ELENA intallés en barrera, et de Lionel JOSPIN (dans un coin d'arêne abritée) en élégante compagnie, nous n'en dirons pas plus.

Cette corrida d'une durée de 2h40, s'est déroulée dans des conditions climatiques dantesques, pluie, vent et orages, avec un lot de toros épouvantables, toros faibles décastés et mansos, trois d'entre eux seront remplacés par un de LA PALMOSILLA, un de Juan VALENZUELA et un de MARTELILLA. Une corrida de merde.

Pauvre Ambel POSADA, son toro de cérémonie faible et blessé sera remplaçé par un tonton de 6 ans de LA PALMOSILLA qui se nommait DUQUE, s'avèrera être le plus comestible de la soirée, mais notre bonhomme ne se centrera jamais, toréait sur le voyage, rien de terrible, une entière à la mort, silence. Pour son second toro, un manso de gala qui le poursuivait sans arrêt il comprendra, un peu tard, qu'il valait mieux l'abattre rapidement, il manquera de se faire prendre à deux reprises, il le tuera d'un beau bajonazo.

Juan BAUTISTA, verra son premier toro remplacé par un Juan VALENZUELA, faible décasté, blessé sera remplacé par un de MARTELILLA, Jean Baptiste fera tout pour l'interesser au leurre, mais il n'y a eu rien à faire, il le descendra en deux temps, silence. A son second, lui aussi faible et manso, il montrera toute l'étendue de son mêtier, sérieux appliqué, il réalisera une trés bonne faena dans des contions météorologiques épouvantables, nous relèverons une magnifique série à gauche, côté où (d'aprés moi il aurait dû poursuivre) le toro passait le mieux. A droite, même si sa faena a paru moins accomplie, il réalisera un excellent travail, pour finir, un pinchazo une entière et un descabello, une oreille MERITEE.

Sébastien CASTELLA, aura lui aussi, un premier toro remplacé par un MARTELILLA, qui ne sera pas mieux que les autres, faible il se montrera bon professionnel, avec un MAIS, toute sa tauromachie a été réalisée sur le voyage, décevant, pour finir 4 pinchazos et une entière, salut. Son dernier, un drôle de client, qui le poursuivait sans arrêt, finira par lui infliger une voltereta impressionnante qui aurait pu être dramatique, car quand on voit le ralenti, sa tempe rebondit sur la corne gauche provoquant un petit trou heureusement sans conséquence. Aprés avoir repris ses esprits il se lancera dans une faena (qui n'en était pas une) de combat décousue, (le toro ne permettant rien d'autre) torchonnades à gogo, le public criant "torero" pour son courage, il enfoncera une épée un peu de côté suivi de 3 descabellos une oreille, méritée pour son courage mais pas pour son travail.

Je trouverai toujours choquant d'offir des morts de toro au Roi, tout comme au public, quand on sait qu'ils ne sont pas bons.

Remarqué dans le public, une maman bien en chair, qui fumait un PURO phénoménal, qui m'a laissé rêveur et imaginatif.......................

Jacques LAMAZOUADE
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article