Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 22:45

DIMANCHE 24 JUIN 2012

NOVILLADA :

Ganaderia : MONTEALTO (origine DOMECQ).

Novilleros : SANDIN - CERRO - CASTRILLON.

------------------------------------------

Joli lot de novillos, bien armés, sans excés de graisse, solide du jarret, du souffle à revendre, et de la noblesse, pas de vice, un lot trés intéressant, l'ensemble prendra dix piques (mais de vrais piques).

On peut écrire NOVILLOS cherchent NOVILLEROS.

SANDIN (31 ans), n'a rien montré de bon à son premier adversaire. Sans confiance, débute sa faena sur la main gauche, puis après mûre réflexion, pense que sur la droite le cornu doit être plus commode (où est l'entourage, mais surtout que vaut-il ?), mais sur le coté droit montrera les limites de son bagage, sans conviction, toujours sur le recul, hormis une petite série à droite, toute la faena se fera avec le pico et de profil, aprés un pinchazo enfoncera une entière concluante, silence. Avec son second adversaire se montrera un peu plus convaincant, mais ne nous fera pas vibrer, je dirai même qu'il a été pénible, exagérant de la posture, il le tuera en deux temps d'une entière et d'un descabello, silence.

CERRO, son premier novillo ne prendra quasiment pas de pique (elle s'est cassée), mais s'épuisera à pousser pendant un long moment. Le novillo reprendra ses esprits après les banderilles. L'homme montrera quelques détails, avec de jolies séquences sur le coté droit, puis de la gauche dessinera une série bien ajustée. Il tuera d'une entière un tantinet à plat, une oreille pour faire plaisir. Son second, qu'il recevra magistralement à la cape, prendra deux piques trés fortes, avec la muleta aprés un trés bon début à droite le novillo s'éteindra doucement, ne permettant pas de lier, mais l'ensemble sera plaisant, il le tuera en trois temps aprés deux pinchazos et une entière, vuelta.

 

CASTRILLON : Le garçon a du pain sur la planche, face à ses deux adversaires il n'a jamais trouvé le sitio se faisant accroché, en permance des deux cotés. Si avec son premier il est arrivé à s'en sortir tant bien que mal, qu'il tuera d'une entière, avec son second ce sera une autre paire de manches, il a été plus dominé que dominant, il voulait bien faire mais ne pouvait, catastrophique à la mort, silence de courtoisie.

 

Soleil de plage, demie arène,

 

Jean MERD'LE MONDE

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 14:32

madridj1

TOUT EST DIT !!!!!!!!!

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 22:01

Etrange sensation au sortir de L'arene.

Cinq novillos avec un point commun: la faiblesse, un manso noble a la muleta.

Au final, trois oreilles: une pour Rafael CERRO, puerta grande pour Brandon CAMPOS qui débutait avec le picadores, rien pour Sergio FLORES qui possede le toreo le plus accompli du cartel.

Toute la semaine, temps épouvantable, nous arrivons à GARLIN au milieu des orages.les éclairs déchirent le ciel. A seize heures trente, le miracle se produit. La pluie s'arrete à l'heure du paseo.

Sergio FLORES: Il hérite d'abord d'une sardine maigre qu'il essaiera de maintenir sur pied,  puis d'un burraco superbe tout aussi faible. Au cours de ses deux trasteos, il fait étalage de son métier pour produire deux faenas volontaires, mais n'ayant aucun effet sur le public. Il tue mal.

Rafael CERRO n'est pas mieux servi. Il nous gratifie de quelques détails aux saveurs andalouses. Il arrache une oreille a son premier après un pinchazo et une belle entiere.

Brandon CAMPOS a montré son talent naissant, et aussi ses limites actuelles.  Volontaire, il fait un gros effort a son premier. Le taureau demandait une technique que Brandon ne possede pas encore.  Au dernier, le seul qui montrait un peu d'allant, il  servit une faena complete et tue bien.  2 Oreilles

Conclusion:

Tarde gachée par les novillos

FLORES, pret pour d'autres aventures

CERRO, peut si............

CAMPOS, il y a du boulot, mais pourquoi pas

Présidence en campagne electorale

Cuadrillas pitoyables

 

Et pourtant tout le monde est sorti avec le sourire.

 

El Sereno

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 21:38

La maison des courants d'air ouvrait la temporada. C'est sûr, certains aficionados devront consulter leur medecin dès demain. 

En piste un lot de PEDRES de magnifique présentation. 

Sept novillos un peu inégaux en poids, mais aux armures larges et effilées.

ET D'UNE BONTE, MADAME,  D'UNE BONTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Seul point noir: une petite faiblesse due, espérons le,  a un hiver pas encore fini, et 7 piques. Pas une de plus, et encore, sans pousser.

Le premier novillo fut puntillé en piste suite a une invalidité due a un choc au sortir du toril.

La bonne surprise de la tarde s'appelle  Juan LEAL. Ce garçon a progressé de manière étonnante. 

Si on vous dit que ces idoles sont CASTELLA et OJEDA, vous répondrez: un de plus.  Et bien non !

Ce que fait Juan LEAL est empreint de tact, d'élégance, de douceur. Il a un grand sens du placement, un temple remarquable, et il a appris le toreo de base. Visiblement, il n'a pas perdu son temps cet hiver à CONSTANTINA et a su profiter des conseils de paco OJEDA, l'ami de son apoderado.

Deux estocades, 4 oreilles et le public dans la poche. A revoir très vite.

Pour Tomas CERQUEIRA et Angel PUERTA le constat est dramatique. Certes, un novillero doit encore  apprendre, certes, il n'a pas encore une technique bien rodée, mais le temple ne s'apprend pas. Une muleta accrochée, c'est un coup de tête provoqué. Au troisième ou quatrième, le taureau est inabordable.

Le manque de temple est un défaut rédhibitoire dans ce "métier".

Ouverture gentille, des novillos "pas méchants", une bonne surprise Juan LEAL.

Organisateurs moroses: 700 manifestants selon les organisateurs, 500 selon la police.

El Sereno

 

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 11:54

Le programme taurin des fêtes 2012 est fixé

Dimanche 5 Août à 18H

NOVILLADA


Novillos de Hermanos MARTINEZ PEDRES

pour

Cayetano ORTIZ

Sergio FLORES

Emilio HUERTAS


Juedi 2 Août à 21H30

CORRIDA PORTUGAISE


Toros des frêres JALABERT

pour

Gines CARTAGENA

Ana RITA

Francisco PALHA

 

Présentation détaillée dans les jours à venir, El SERENO attend d'ores et déjà vos commentaires.

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 10:21

Dix heures trente, ouverture de la temporada.

Les aficionados se saluent, ils sont heureux de se retrouver.

Une sale petite pluie nettoie les restes de l'hiver.

Dés la sortie de la première vache, la verrière des arènes s'illumine: un signe.

A midi, repas très convivial: organisation parfaite.

A seize heures moment d'émotion, autour d'André VIARD, la famille se serre les coudes pour la défense de notre art, soit disant attaqué. Par qui?  Pas vu !!!

Mais va t il parler de tauromachie  ?

Hélas pas grand chose a dire.

Les antis demandent l'interdiction des écoles taurines. Ils ont peut être raison.

Le matin, quatre vaches de PEDRES étaient proposées aux becerristas. Quatres partenaires, faiblottes, et d'une noblesse angélique.

L'après midi des becerros de JULI.

Un seul posait quelques problèmes(Kike), les autres étaient des collaborateurs.

Que retenir DE LA JOURNEE: deux muletazos d'un petit bout de chou nommé DORIAN, éléve de Richard MILIAN, qui en deux passes en chargeant la suerte (avançant la jambe, un geste devenu presque incongru) a conqui le public.

Pour le reste, circulez, il n'y a rien a voir, hormis des faenas stéréotypées, de profil, sans émotion ni profondeur.

 

Le président MENARD, l'équipe de Cap et Corde, avec l'appui de la mairie ont parfaitement réussi leur rendez vous.

Tables et tendidos  llenos.

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 21:16

SAMEDI 27 AOUT 2011

 

CORRIDA

 

Toros : EL PILAR Origine ALDEANUEVA avec du DOMECQ.

 

Matadores : EL CID - Sebastein CASTELLA - José Mari MANZANARES Jr.

 

------------------------------------------------

 

Aprés avoir eu du courant alternatif tout la journée d'hier, j'ai enfin récupéré l'électricité en courant continu et circuit fermé, ouf !!! un grand merci à la main salvatrice, j'ai repéré les mauvaises langues !!!!!

 

Lot de toros impressionnant en poids d'une moyenne de 602 Kgs, nous verrons 7 toros le 3 ième changé pour boiterie caractérisée, au comprtement de mansos à la pique hormis le  3ième bis, qui causera 2 magistraux batacazos, ils prendront des piques ou piqures (le 2ième) avec des comprtement de toros manquant de caste, et pourtant à la muleta ils seront tous nobles, toréables à souhait.

 

EL CID : Aprés une petite séquence à la cape, il abordera la faean de son premier toro, par doblones, vers le centre du ruedo, puis enfilera trois belles séries à droite, à gauche il se fera légèrment déborder, puis voyant ses limites de ce coté-ci reviendra sur le coté de la dextre, pour réaliser de jolies séquences sans trop s'emplyer, tuera d'une entière, une oreille. Avec son second, faena uniquement sur le bord droit, petite faena, pour envoyer les affaires courantes, sans trop s'employer, une entière, salut de sympathie. 

 

CASTELLA : donnera la désagréable impression d'être venu en dilettante, avec ce rictus énigmatique au coin de ses lèvres. Face au premier une faena à l'économie, il est vrai le toro ne trans^met pas beaucoup, mais n'a pas non plus d'intention belliqueuse, donc il enverra les affaires courantes, qui portera sur une partie du public, qui l'invitera à venir saluer aprés la mort (d'une entière), et adressera une bronca au président pour ne pas avoir accordé d'oreille, il restera ferme à juste raison. Avec son second, qu'il brindera au public (pourquoi ?), surtout quand on verra le travail qu'il réalisera, une torchonnade, et du chasse mouches en permanence, il abattra l'animal de deux vilains bajonazos.

 

MANZANARES : Face au mammouth 3ième bis (683 Kgs), la garçon aura le mérite de s'accrocher, pour effectuer un travail propre, certes manquant un peu de profondeur, mais bien effecuté, il entendra un avis et tuera bien, salut. Son deuxième, plus commode, il réalisera un trés joli travail, avec un début de deux séries à droite splendides, la 3.ième avec changement de main de toute beauté, à gauche le travail bien dessiné, n'aura pas la même intensité, il tuera en deux temps, salut.

 

Dommage une soirée ratée en terme de trophés, la faute à qui ? aux hommes, qui ne se sont pas vraiment employés.

 

Beau temps, 3/4 d'arêne.

 

Txomin, Asier ORIO

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 14:32

JEUDI 25 AOUT 2011

 

CORRIDA

 

Toros : Victoriano del RIO - Origine DOMECQ

 

Matadores : Enrique PONCE - Julian LOPEZ "EL JULI" - Miguel Angel PERERA.

 

------------------------------------------

 

A L'attention de mes amis et chers lecteurs :

 

Suite à un violent orage, et l'abat d'eau qui s'en est suivi, mon salon a été envahi, la peur aidant, j'ai tout éteint et attendu que tout ce calme, comme la mer. donc plus de son plus d'images, je me suis brossé de cette corrida, dont paraît-il Monsieur PONCE, est venu encaisser le chèque, les toros décastés, donc aucun regret.

 

Peu-être, ce que j'espère, que pour la corrida de ce jour tout sera rentré dans l'ordre, je m'en remets au dépanneur, qui viendra tout remettre en ordre, branchement, des cables etc.... mise en phase des différentes connextions.......

 

ENEKO II

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 12:43

MARDI 23 AOUT 2011

 

CORRIDA

 

Toros : NUNEZ del CUVILLO

 

Matadores : MORANTE de la PUEBLA - José Mari MANZANARES Jr - David MORA.

 

----------------------------------------------------

 

Dans une véritable arêne de 1er catégorie, nous avons assisté à une véritable CORRIDA, avec des hommes au sommet de leur art et des bêtes splendides trés homogènes en poids (de 521 à 542 Kgs pour une moyenne de 531 Kgs), redoutablement armées, dans l'ensemble noble, elles prendront 12 piques et 2 picotazos, tous seront applaudis à l'arrastre.

 

MORANTE : Entame sa soirée face à son premier adversaire, par quatre grandes véroniques et une demie de haut vol. Sa faena, sera tout en douceur, les mains basses, le corps relaché, trés calme, il débutera par deux grandes séries à droite, puis suivront deux séries à gauche grandiose, le toro tout interloqué est tétanisé, médusé par son maître, il s'éteind doucement la faena suivra le même chemin, il conclura ce travail par une entière dans les règles de l'art, salut chaleureux. Notre homme venait de nous offrir un encas se réservant pour la suite. Son second pas du tout commode, prendra ses piques sans véritablement pousser, puis aprés un début de faena âpre, le maestro sort son registre, de l'art, oui, mais du grand, tout en douceur, contenant la charge du tio la canalisant conduisant le tonton (qui ne s'en laissait pas compter) là où il voulait, 3 séries de derechazos, puis 2 immenses séries à gauche, avec les pechos du même tonneau pour terminer ses séries, le 1er avis tombera au bout de 11minutes 20, le président subjugué par le spectacle auquel il assiste en a oublié de regarder sa montre, ce tableau vivant, s'achèvera par une grande épée dans la croix d'effet rapide, deux oreilles tomberont, imaginez la vuelta et la sortie à hombros.

 

MANZANARES : Autre grand bonhomme de la soirée. Avec son premier adversaire, peut être le plus noble de l'envoi, il réalisera un travail, profond doux, tout en se relachant, des deux cotés, sans jamais se faire accrocher, un tantinet un peu trop longue, car le tio collabore de moins en moins, il enfouira une entière en recibir à son deuxième essai, salut chaleureux. Avec son second ennemi, aprés un début un peu laborieux, il trouvera la distance, maîtrisant parfaitement la charge de l'animal, pour un travail, là aussi, de haut vol, mais là aussi un peu trop long, il écoutera un avis, et tuera la bête par une magnifique entière, une oreille, vuelta chaleureuse.

 

MORA : Ce garçon habitué des corrridas dures, se hissera à la hauteur de ses deux collègues. Trés artiste à la cape, il réalisera une trés bonne faena dont trois séries de naturelles, parfaitement léchées, douces, longues, mais l'animal s'éteignant doucement la faena baissera d'un ton, il entendra un avis, et sera malheureux à la mort, salut, vivement applaudi. Avec son deuxième adversaire (aux idés pas trés claires des deux cotés) le plus compliqué de l'envoi, il s'arrimera, pour réaliser un travail sans jamais se départir de l'agressivité du tio, qui le prendra, apparemment sans conséquences, un peu sonné il reprendra son travail pour l'achever pour une mise à mort al encuentro, 1/2 lame suffisante mais la mort un peu trop longue refroidira une partie de l'assistance pour réclamenr un pavillon qui était largement mérité, salut ovationné. Ce garçon (agé de 30 ans), a touts les atouts d'un trés bon professionnel, que le mileu devrait mettre à l'affiche bien plus souvent, et dans des carteles de "luxe" où il ne dépareillerait nullement, bien au contraire.

 

Temps couvert, avec ce petit serimi qui vient vous caresser les joues.

 

Demi arêne,

 

Iker GETXO

 

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 20:54

LUNDI 22 AOUT 2011

 

CORRIDA

 

Toros FUENTE YMBRO Origine JANDILLA

 

Matadores : Diego URDIALES - Cesar JIMENEZ - Matias TEJALA.

 

-------------------------------------------------------------

 

Lot de toros splendide trés homongène en poids et armures, les poids allant de 532 à 555 Kgs pour une moyenne de 545 Kgs, l'ensemble prendra 14 piques fortes, un fond de noblesse, le 4ième mansote.

 

URDIALES : Gladiateur des temps modernes, ce guerrier, réalisera face à son premier ennemi, une trés bonne faena, essentiellement droitière, car le seul essai à gauche s'est averé trop risqué. Cette faena à droite, de jolie facture, main basse, douce, profonde, mais mal terminée avec l'acier, 1 pinchazo et une entière, vuelta. Avec son second plus compliqué, il réalisera une petie faena mais avec douceur, il abattra l'animal d'une 1/2 lame, salut.

 

JIMENEZ : Pourra invoquer tout ce qu'il veut, mais ne pourra pas leurrer l'aficion bilbaïne, car face à ses deux adversaires, il n'a fait que faire passer le tio, toujours de profil,,il se dégonflera complètement avec le second,, le premier il le tuera d'un vilain bajonazo bien prémedité, et le second en trois temps, pinchazo, 1/4 de lame et descabello, sifflets aux deux largement justifiés.

 

TEJELA : Même scénario, n'a rien montré, toujours de profil trés souvent accroché, pas du tout en confiance, jamais dans l sitio, DEGONFLE, au premier une entière de coté et un descabello ideme au second.

 

Firmin VIZCAÏNO

 

Temps lourd, 1/3 d'arène.

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article