Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 10:47
CORRIDA du 13 MARS 2010

Toros : VALDEFRESNO (1-2-3-4) et MOISE FRAILE (5 & 6) origine Atanasio FERNANDEZ

Toreros : Juan BAUTISTA - Arturo MACIAS - Miguel TENDERO.

Poids des toros : 520 Kgs - 509 Kgs - 536 Kgs - 546 Kgs - 578 Kgs - 541 Kgs

Lot de toros joli de présentation, sans race, décastés, nobles, l'ensemble prendra ce 14 piques sans vraiment pousser.

--------------------------------------------

BAUTISTA : aprés un bon début à la cape, réalisera une faena juste, sans fioriture, manquant de profondeur, et d'émotion, le toro fade, ne permettant pas de lier, il le tuera d'une entière, VUELTA. A son second, faena ici aussi juste, manquant de relief, on relèvera deux splendides séquences sur la droite, il le tuera d'une entière, un avis, Une OREILLE.

MACIAS : Ce jeune mexicain tout auréolé de nombreux succés dans son pays vient tenter l'aventure en Europe. Accueille son premier adversaire par de jolis séquences à la cape. Une faena, un peu longue, brouillonne, des passes, sans grand relief, il l'abattra d'une demie lame, deux avis et salut. A son second, le plus lourd, qui prendra, deux semblants de piques (vous avez dit des piques ??), on assistera, à un long chapelet de passes (des passses, des passes, oui mais des......torchonnades !!!), en s'engageant à la mort il se fera prendre, heureusement sans trop de gravité, le public gentil obtiendra l'oreille, pour son départ à l'infimerie.

TENDERO : Accueillera son premier adversaire par de jolis gestes à la cape. Sa faena adroitement ajustée, on relèvera deux splendides séquences à droite, malheureusement à la mort, catastrophe, 7 pinchazos, demie lame, avis et salut. Au dernier de la soirée, le plus incommode du lot, sa faena s'arrêtera à la fin de la première série de passe de muleta, se faisant prendra de manière spectaculaire, apparemment sans gravité, il partira à l'infirmerie laissant à BAUTISTA de tuer son adversaire.

Beau temps, froid, 1/3 d'arêne.

Lolo l'abruti


Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 17:11
La prochaine temporada se prépare, pas toujours en silence, on assiste à des changements d'apoderos, d'empressas, refonte de cuadrillas, préparation des férias.

De ce que nous savons, JUAN BAUTISTA change d'apoderado en passant d'ESPINOSA pour GONZALES DE CALDAS, Antonio FERERA quitte les CHOPERITAS, d'autres moins connus changent aussi.

Coté cuadrillas, chez PONCE, il y a du changement (picador et banderillero), idem pour Daniel LUQUE.

Pour les empresas le bouillant Simon CASAS a obtenu les arènes de VALENCE, les frères CHOPERA celles de SANTANDER, en France ALES passe de JOAO FOLQUE à Marie Pierre CALET etc.....

Pour les férias, les emplettess ont commencé, DAX copie BAYONNE en prenant l'élevage de ANA ROMERO (pur SANTA COLOMA), VIC aurait les élevages de FLOR DE JARA (ancien BUCARE encaste SANTA COLOMA), ESCOLAR GIL, PAHLA et Victorino MARTIN, pour les novilladas GARLIN et ST SEVER aurait l'élevage de FUENTE YMBRO, pour les autres attendons............ que les loirs aient terminé leur hivernage.

COCO BEL OEIL
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 19:06
ANTIS TAURINS ????

OYE braves gens, défenseurs de la fiesta brava, levez-vous, les antis ont lancé une attaque virulente sur notre bonne ville de SOUSTONS, à la veille de ses fêtes traditionnelles.

Je m'explique, quasiment tous les panneaux, qui fleurissent dans la ville, annonçant, aux points stratégiques, les différents spectacles taurins programmés pour les fêtes, sont recouverts des affiches d'ABBA FEVER programmé pour le MARDI 4 AOUT à 21h.

Alors ? Manque de communication au sein du Comité des Fêtes ? Attaque des ANTIS TAURINS ? Peut-être un ou des antis siègent-ils au sein du Comité ? Connerie d'une personne ?

UN PEU DE TOUT MON GENERAL. Le ver est dans le fruit, d'autant plus que ces affiches ont été collées à la tombée de la nuit en catimini, car le courage n'est pas leur fort. La tauromachie les dérange ? Personne ne les obligent à assister aux spectacles, à moins que, leur geste est la traduction du sentiment de la majorité des membres du Comité, alors, pourquoi ont-ils voté un budget intégrant ces spectacles ?

J'ai du mal à comprendre un tel geste, si ce ou ces personnages, se sentent mal dans ce comité qu'ils aient le courage de démissionner, CAR, si la culture taurine n'est pas leur tasse de thé, qu'ils participent dans d'autres structures culturelles mises à leur disposition, où ils pourront promouvoir et faire partager leurs goûts.

En effet, je ne connais pas, un tauromache, qui ait fait obstruction à tout autre spectacle, NOUS RESPECTONS LA DIVERSITE, nous n'imposons rien, nous ne faisons pas de mendicité, les places, nous nous les payons, nous prenons en charge nos frais de voiture, de repas, etc...., nous participons à l'animation de la commune, sans ostracisme.

Enfin, je me permets de retranscrire ci-dessous, une délibération du Conseil Municipal de 2007, afin que ce ou ces IGNARES, en prennent connaissance, et la place dans une case de leur petit cerveau.

"Dans sa délibération du 19 DECEMBRE 2007, le Conseil Municipal à l'unanimité, à :

- CONFIRME la longue et légitime tradition taurine de la commune de SOUSTONS basée :
   . Sur les valeurs morales, artistiques, historiques, littéraires et humaines quelle véhicule.
   . Sur l'importance des retombées économiques que génèrent directement et indirectement les spectacles taurins sur le village et les alentours.
   . Sur l'appartenance de la commune à un large territoire où la tauromachie est un fait social, culturel et humain, aux profondes racines rurales, qui appartient au plus grand nombre dés le berceau.
- REVENDIQUE, donc pour SOUSTONS la qualité évidente de "VILLE TAURINE de FRANCE".
- EMET LE VOEU, fort que l'accès aux arènes demeure, comme depuis des temps immémoriaux, totalement libre y compris aux mineurs, car la tauromachie est aussi une école de la vie."

TOUT EST DIT et JE RAJOUTERAI CECI : SI LA CULTURE GASCONNE DERANGE CE OU CES PERSONNES, LA FRANCE EST SUFFISEMMENT DIVERSE ET VARIEE....................

Le clone d'AHMADINEJAD
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 05:14

Le  26 JUILLET 2009

Journée SANTA COLOMA, matin novillada aprés-midi corrida.

NOVILLADA

NOVILLOS : Angel NIEVES

NOVILLEROS : Juan Carlos REY - José Maria ARENAS.

Lot de novillos jolis de présentation, sans trop de cornes, au comportement décevant, juste de force à faible. Il y aura 5 novillos tués, le 5ième sera offert au meilleur de deux piétons qui sera REY.

Coté piétons là aussi déception, pas de quoi casser trois pattes à un canard, de l'approximatif, du clinquant, de la torchonade, rien de terrible, l'ENNUI TOTAL.

Entrés générale 20 €, Soleil aux rayons ardents, 3/4 d'arênes.


CORRIDA

TOROS : Adolfo RODRIGUEZ MONTESINOS.

MATADORES : Ivan VICENTE - Fernando CRUZ - Raoul VELASCO.

Vous avez dit TOROS ? quand le 1er sort je n'en crois pas mes yeux, j'ai cru que c'était une vache du Grand SOUSSOTTE qui s'était échappée, digne d'une capea pour un dimanche matin de festayres, d'un "maille au dessus" comme dit l'éleveur pomarezien. C'est à ce moment là que j'ai compris que les organisateurs m'avaient vendu une place avec la vaseline, et je vous assure je n'ai rien senti,  j'ai trouvé cette graisse bien chère !!!!

Revenons à nos "moutons". Ensemble de toros disparates en poids et tête, de la crevette (le 1er) au marsouin le dernier. Tous de la noblesse, prenant les piques, certains avec acharnement, le meilleur de l'envoi le 4ième. coté têtes les cornes bien arrangées, le second on aurait dit qu'elles avaient été sciées, au splendide dernier.

Pour les piétons, VICENTE, n'a rien montré, a compris trop tard que la "velle" sortie en 1ière position, malgré sa faiblesse était d'une grande noblesse, passant des deux cotés sans se faire prier, sans vice, il réalisera une petite faena d'infirmier doublé d'orthopédiste, il l'achèvera d'une entière. Monsieur, fera, à la demande du président de la commission taurine, un tour de piste particulièrment ridicule. Il se fera complètement déborder par son second, qui prendra trois piques fortes,  jamais en confiance, toujours sur la défensive, incapable de faire une série, pour l'achever d'un bajonazo majuscule, une bronca insuffisante.

CRUZ : le garçon restera un éternel jeune prometteur, incapable de trouver le sitio face à ses deux ennemis, qui avaient de la noblesse, deux faenas de débutant, il tuera mal, silence et sifflets.

VELASCO : sera l'agréable surprise de l'aprés midi. Il toréait le 1er avec douceur, de jolis gestes des deux cotés avec temple, mais sans allonger le bras, dommage, il tuera en deux temps d'une 1/2 et d'un descabello, une oreille non majoritaire. Face au dernier le plus beau de l'envoi qui prendra deux fortes piques, il réalisera une faena sans confiance, il sera complètement  débordé, il tuera en deux temps, vuelta exagérée.

ANECDOTES : Je me demande ce qu'a pu écrire le revistero du grand quotidien régional, qui était plongé dans un profond sommeil pour les trois derniers toros. Je connais quelqu'un qui était INVITE avec une place en plein soleil, vraiment les organisateurs, se sont foutu de sa gueule comme de la notre pour la présentation des trois premiers toros.

Soirée décevante : par la présentation INDIGNE des trois premiers toros, par l'absence de matadores, car l'ensemble avait un grand fond de noblesse, un lot à oreilles.

Beau temps, 3/4 d'arêne.

Jojo la GROSSE FRITE








Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 14:51
SAMEDI 25 JUILLET 2009

NOVILLADA

NOVILLOS : CONDE de MAYALDE, Origine Juan Pedro DOMECQ.

NOVILLEROS : Thomas JOUBERT "TOMASITO" - José AREVALO - Juan DEL ALAMO.

Lot de novillos imposants, avec du piquant, fait pour des hommes ayant du métier.

TOMASITO : Montrera quelques détails à son premier, le plus commode, qu'il ne dominera pas vraiement, utilisant le clinquant pour s'attirer les faveurs du public, mais sèchera complètement à l'épée, salut. Il nous a EMMERDE à son second, la muleta sous le museau, sans donner de l'air de la distance, faena laborieuse, et un peu trop longue, pinchazo et entière viendront achever ce novillo, salut exagéré.

AREVALO : Cri tellement fort qu'il a du réveiller les festayres profondément endormis pour récupérer d'une nuit difficile, il est venu avec son barnum, larga dans dans des situations périlleuses, banderilles dans tous les sens, à la muleta, utilisera le pico en permanence, sans vraiment toréer, faisant n'importe quoi, il obtiendra de son premier une oreille de fête, réalisera une splendide torchonade à son second, silence.

DEL ALAMO : Novillero élégant, mais qui m'a paru limité face à ce type de bétail, sera le seul à nous montrer les meilleurs moments de la soirée, se faisant accrocher de manière dangereuse, terminera sa faena avec un costume en lambeaux, salurera à son premier. Il ne dominera pas vraiment son second, réalisera une faena ennuyeuse, qu'il terminera par deux pinchazos et une entière, silence. Novillero à revoir dans d'autres conditions.

Beau temps chaud, quasi plein.

Don DIEGO.
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 12:21
7 JUIN 2009

CORRIDA

Toros : ALCURRUCEN - Origine NUNEZ.

 











Matadores : José Antonio FERRERA SANMARCOS "Antonio FERRERA" - Matias TEJELA CORREA "Matias TEJELA" - Ruben PINAR RUBIO "Ruben PINAR".

Lot splendide aux armures de respect et de poids allant de 523 à 604 Kgs. L'ensemble a pris six piques et autant de picotazos, tous solides sur pattes, et nobles à trés noble comme le 1er.

FERRERA : Est complètement passé à côté de son premier adversaire, qui passait idéalement des deux côtés, il réalisera une faena T.G.V. digne d'un débutant, qu'il tuera d'une entière. Même scéanrio à son second, comment peut-on passer à côté d'un triomphe ? nullissime, il le tuera de deux pinchazos et d'une entière de côté, sifflets, insuffisants.

TEJELA : Lui aussi passe totalement à côté de ses deux adversaires, deux faenas copiées/collées, indignes, devant deux bichos qui ne demandaient qu'une chose : qu'on les guides, silence aux deux, il méritait des sifflets.

PINAR : Vient de prendre son alternative, et n'a pas laissé l'occasion qui lui était donné de montrer son savoir faire. Son premier, réservé et du "genio" , le jeune garçon s'arrimera et en tirera et une faena bien faite réalisée avec temple, menant le bicho en profondeur, du travail bien réalisé, il tuera d'une entière, une oreille. Au dernier annimal de la soirée, il sera encore plus professionnel, aprés une trés bon début sur la droite dans deux grandes séries, la suivant se réalisera par un changement de mains splendide d'élégance. La faena continuera sur le même tempo, un futur grand, il tuera d'une entière, une oreille, sortie a hombros.

DON PIORO
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 13:19
5 JUIN 2009

CORRIDA

Toros : Victoriano Del RIO - Origine Juan Pedro DOMECQ.
 

Matadores : Luis Francisco ESPLA MATEO "Luis Francisco ESPLA" - José Antonio MORANTE CAMACHO "MORANTE de la PUEBLA" - Sébastien CASTELLA TURZACK "Sébastien CASTELLA".

Joli lot de toros, imposant en poids de 543 à 620 Kgs, aux armures astifinas. L'ensemble prendre de manière désordonnée, neuf piques, et cinq picotazos.

ESPLA : Vient à MADRID pour la dernière fois, il prendra sa despedida aprés avoir donné l'alternative à son fils. A son premier, à la charge désordonnée, il réalisera une petite faena digne d'un novillero, et pourtant on est à MADRID, on l'excusera !!! toute la faena sur le voyage, il tuera d'un pinchazo, d'une entière de travers et de quatre descabellos, silence. Son second ennemi ira au cheval sans conviction, pour une première pique forte, et un picotazo. Notre homme plantera les banderilles, trés professionnellement. La faena débute par deux séries sur la droite d'anthologie, le décor est planté, nous allons assister à une grande leçon de tauromachie. Ce garçon, grand truqueur, va nous montrer ce qu'il sait faire et trés bien faire, nous voilà embarqués pour une scéance de dominio, devant un toro d'une trés grande noblesse, il prendra son plaisir et nous le fera partager. A gauche deux immenses séries, même le tendido 7 est subjugué jusqu'aux frissons pour LE ROSCO. Revenons à droite le long des planches, le rêve, l'homme est aux anges et nous sans voix, les huitres s'ouvrent au son des olés, pour le final, un recibir parfaitement dans les règles, l'arène est debout, suivront deux descabellos, un avis et deux oreilles grandement mérités, immense maestro ce soir, vuelta au toro à la demande du maestro, que je trouve un peu exagérée, compte tenu de son attitude au cheval.

MORANTE : Le garçon est tombé sur les deux grandes carnes de la soirée, manquant se faire prendre par le premier, il s'engueule avec l'alguazil, qui aparemment, lui reproche de vouloir une 3ième pique vraiment nécessaire et refusée par la présidence, alors la faena se résumera par une mise en place pour trois pinchazos et un bajonazo majuscule, silence. Pour son second, nous aurons droit à un copier/coller, bronca.

CASTELLA : aura un premier ennemi, qui a du "genio", le cherchant, l'attendant à la moindre faille, le garçon s'accroche malgré un vent épouvantable, mais l'adversaire ne lache rien des deux côtés il cherche l'homme il le tuera d'une entière et de trois descabellos, avis et silence. Son second adversaire, sera quasiment identique, mais l'homme ne veut pas décevoir, sa faena débutera au centre les pieds scellés au sol par trois jolies passes de dos, suivie d'une trinchera. Il l'attaquera sur le côté droit, par deux belles séries, mais le tio donne des gestes de la tête pas trés catholiques, l'homme s'arrime, puis sur la gauche deux passages et le tio recommence, il a le public dans la poche, mais il sera malheureux à la mort, il écoutera un avis et sera invité à saluer.

Je finirai cette resena pour vous donner le menu des tapas, huitres du Cap-Ferret excellentes, accompagnées d'un merveilleux blanc de CADIX, saucisson de sanglier, un régal, et d'un clafoutis aux cerises (quelques unes, ayant conservées le noyau pour le goût!) succulent, aussi, le président sous la pression du public, a octroyé le rabo à la patissière, sinon, comme à DAX, il se faisait lynché.

Don PIORO 


Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 15:56
4 JUIN 2009

CORRIDA

Toros : EL PILAR - Origine Juan Pedro DOMECQ.
 


Matadores : José Ignacio UCEDA LEAL "Uceda LEAL" - Alejendro TALAVANTE RODRIGUEZ "Alejendro TALAVANTE" - Daniel RUFFO LUQUE "Daniel LUQUE".

Lot splendide, de poids respectable de 559 à 620 Kgs. L'ensemble a pris sept piques et autant de picotazos, sans vraiment montrer de la race, par contre, ils seront tous nobles, et juste de force.

LEAL : A eu les deux meilleurs de la soirée. A trés bien débuté avec son premier, dans deux séries sur la droite magnifiquement déssinées. Puis la faena s'effiloche, par le manque de volonté du garçon, en faisant des passes manquant de relief, il tuera d'une entière, salut. Son second ennemi quoique un peu soso (fade), permettait de réaliser quelque chose, mais notre homme n'a pas la volonté alors tout est d'une extrême fadeur, il tuera d'une entière, salut.

TALAVANTE : Ce garçon est en plein désarroi, devant son premier fade, il réalisera une faena sans sincérité, sans engagement, il l'abattra d'une 1/2 lame, un pinchazo et une entière contraire, sifflets. Avec son second, ce sera pire, débordé, décentré, cherchant le sitio, rien de bon à remarquer dans sa tauromachie, il tuera d'une entière et d'un descabello, bronca.

LUQUE : Ne montrera rien de significatif avec son premier, certes soso, une faena entièrement de profil, souvent accr'ochée, il tuera d'un pinchazo, d'une entière et d'un descabello, silence. Avec son second adversaire, qu'il ne dominera pas, sa faena vulgaire, en trompe l'oeil accroche un partie du public, et le garçon en joue, il se fera prendre magistralement à la mort, heureusement sans gravité, salut.

DON PIORO
Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
3 juin 2009 3 03 /06 /juin /2009 13:28
3 JUIN 2009

CORRIDA de la BENEFICENCIA

Toros : Victoriano DEL RIO, les 1, 2, 3 et 6 - Origine Juan Pedro DOMECQ. Les 4 & 5 de GARCIGRANDE.

 

Matadores : Julian LOPEZ ESCOBAR "EL JULI" - José Maria DOLLS SAMPER "MANZANARES" - Miguel Angel PERERA DIAZ "Miguel Angel PERERA".

Toros splendides, cornes astifinas, poids de 517 à 560 Kgs. L'ensemble a pris douze piques sans trop de style, poussant avec l'épaule, quasiment tous sortant seul du cheval, par la suite se révélant nobles, un lot à oreilles.

EL JULI : n'a pas su ou plutôt n'a pas voulu canaliser la vitalité de son premier adversaire qui venait bien des deux côtés mais de manière désordonnée. Il paraissait débordé, aprés quelques muletazos deci delà, il le tuera d'un pinchazo, 1/4 de lame et une entière, silence. avec son second il entamera la faena sur la droite par 3 séries bien liées, puis enfilera des passes à n'en plus finir toutes de profil et sur le voyage, provoquant l'hostilité d'une partie du public, il tuera en deux temps d'une entière et d'un descabello, quelques sifflets.

MANZANARES : réalisera de jolies lances de cape à son premier, son toro qui prendra une pique forte et une éraflure, arrivera amorphe à la muleta. Sa faena manquera de profondeur, tellement l'adversaire s'éteint, cherchant le souffle tel un asthmatique, il tuera en deux temps d'un pichazo et d'une entière de côté, silence. Pour son second je dirai qu'il réalisera une faena en deux mi-temps, la première toute de profil, sans relief, sans profondeur, fade, la deuxième mi-temps sera bien meilleure, en prenant la distance nécessaire pour canaliser la charge, d'un animal venant trés bien  à droite et d'un ton en dessous à gauche, il réalisera deux trés belles séries mais l'animal  s'étiole, il s'éternisera, entendra un avis, il tuera d'une entière et d'un descabello, salut.

PERERA : A son premier ennemi, il réalisera une faena sans trop de relief, certes bien liée, mais fade, par la suite l'ensemble sera un peu décousu, il tuera en deux temps d'un pinchazo et d'une entière, avis et salut. Pour le dernier de la soirée, aprés un début au centre en citant le toro de loin les pieds rivés au sol, il enchainera par deux grandes séries à droite, le toro s'éteint, la faena baisse d'un ton, il le reprendra à gauche, où l'adversaire est moins coopératif, il poursuivra sur la droite, pour une autre trés bonne série, mais manquant de douceur, il tuera en deux temps d'un pinchazo et d'une entière, entendra un avis, salut.

Cette corrida, de luxe, laisse un goût amer, des toros nobles, juste de force, mais permettant de couper, or, aucune oreille n'a été coupée, grose déception.

DON PIORO
  




Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article
2 juin 2009 2 02 /06 /juin /2009 13:11
2 JUIN 2009

CORRIDA

Toros : PUERTO de SAN LORENZO - Orgine Atanasio FERNANDEZ.
 


Matadores : Jésus Manuel CID SALA "EL CID" - Sébastien CASTELLA TURZAK "Sébastien CASTELLA" - Miguel TENDERO ESCRIBANO "Miguel TENDERO".

Splendide lot de toros, aux armures astifinas, et trés homogène en poids de 523 à 585 Kgs. Faibles, sans race, un ensemble nul, le 4ième a été remplacé par un Antonio PALLA de 598 Kgs du même ramage.

Que dire de cette soirée ennuyeuse ? TENDERO qui prenait l'alternative, a réussi a interesser son animal de cérémonie pour lui tirer quelques séries sur le coté gauche bien ajustées. Il tuera en deux temps, avis et vuelta.

Pour le reste, rien à dire, des toros mansos, et trés faibles.

DON PIORO


Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article