Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 06:27

JEUDI 8 JUILLET 2010

 

CORRIDA

 

Toros : CEBADA GAGO

 

Matadores : Francisco MARCO - Sergio AGUILAR - MORENITO de ARANDA

 

---------------------------------------------

 

Lot de toros imposant en poids et têtes, justes de force, avec un léger fond de noblesse pour les 4 et 5.

 

MARCO : Régional de l'étape, vient tenter de se refaire une santé, mais doit prendre ce qu'on lui propose. Son premier juste force ne permettra pas grand chose quelques passes, par ci par là, une entière pour finir, silence. La rencontre avec son second sera de trés ourte durée, au cours de l'exécution de la 3ième véronique, le tio l'envoi en l'air, il retombera trés lourdement sur la tête, et se sciera l'oreille droite, sonné il partira à l'infirmerie puis en clinique.

 

AGUILAR : Ce garçon est élégant dans ses gestes, mais ses faenas seront soporifiques. Silence au premier. Il prendra la relève de MARCO, avec le tio de ce dernier, il exécutera une faena trop longue pour un anilmal en manque de condition physique, mais pas en manque d'intentions belliqueuses, qui lui transpercera la main droite à la sortie d'une passe, silence et direction l'infirmerie. Il reviendra pour toréer son 2ième adversaire, ennuyant à un point !!!!!!!

 

ARANDA : Trés bien avec son premier adversaire, dans une faena correctement ajustée, devant un ennemi juste de force, à la mort il tuera en deux temps d'une 1/2 lame et d'un descabello, vuelta. En tuant cet animal il se blessera au niveau de l'épaule, partira à l'infirmerie pour recevoir une infiltration. Avec son second ennemi, pas grand chose à faire, il abregera.

 

Plein, temps chaud et humide.

 

Gigi l'AMOROSO

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 15:22

EAUZE le 10 JUIN 2010

 

 

Le matin, mano a mano avec Thomas Joubert & Thomas Dufau, 4 novillos de Patrick Laugier, ( 2 Piedras Rojas et 2 de dos hermanas- en fait novillada 100% française

 

Tomasito -( violet et or ) - oreille  et oreille

Dufau - ( violet et or ) - silence et 2 oreilles

 

un bon lot de novillos bien présentés et nobles.Les jeunes ont su tirer le meilleur parti tout en restant un peu en dedans

 

 

 

L'aprés midi, 6 toros d'Antonio Banuelos, bien dans le type de la maison

 

Curro DIAZ - ( gris perle et or ) Oreille & Oreille

Medhi SAVALLI - ( chocolat et or ) Salut et Silence

Miguel TENDERO - ( vert pomme et or ) - Silence et Salut

 

Curro Diaz dans un bon jour a su profiter de la qualité de ses adversaires; Quelques jolis détails, 2 bonnes estocades et sortie a hombros assuré

Par contre ce ne fut pas le jour de notre compatriote. Juste passable point barre

 

Miguel Tendero ne put rien faire face a son premier adversaire sans doute trop piqué, quelques détail à son second, mais le toro s'éteignit rapidement

Une minute de silence pour le regrété Pierre Miquel fondateur des arènes

Nimeno 2

 

Un carton jaune à la présidence pour le changement de toro. Qui commande? le maire ou le président?

Bonne journée quand même

( PHOTOS À VENIR )

PP

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 06:36

le 27 JUIN 2010

 

NOVILLADA

 

Novillos : ESCOLAR GIL Origine Albaserrada.

 

Novilleros : Juan Manuel JIMENEZ - José AREVALO - Victor BARRIO.

 

-----------------------------------------------

 

Novillada mixte : Trois premiers novillos, plus vaches landaises que novillos, trois un peu plus lourd, tous avec des têtes commodes, justes de force, prenant un total de 10 piques, avec un fond de noblesse.

 

Devant ce petit lot de novillos, trois élèves d'école taurine, qui feraient mieux de repartir à l'école, pour apprendre un autre métier. Qu'avons-nous vu des passes, toutes de profil, un clown aux banderilles, quelques gestes de la part de l'asperge de 3ième, un désastre à la mise à mort, je ne leur ferai pas l'affront de donner les nombres d'estocades et de descabellos, et enfin dans le callejon un abruti d'alguazil, qui avait fait d'un invité du callejon sa tête de turc, lui demandant d'aller derrière une talenquère de callejon,  alors qu'une quantité importante d'autres étaient accoudés au burladero sans que celà le gène, vraiement quel connard !!

Temps ensoleillé, 1/2 arène.

 

ZIZI ZOUZOU

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 15:27

LE 12 JUIN 2010

 

CORRIDA

 

Toros : EL VENTORILLO Origine Juan Pedro DOMECQ

 

       

 

 

       

 

       

D.R.

 

Poids : 557 - 532 - 587 - 550 - 565 & 617 Kgs.

 

Matadores : Juan Manuel SANCHEZ MORO "Manolo SANCHEZ" - Julian LOPEZ ESCOBAR "EL JULI" - Alejandro TALAVANTE RODRIGUEZ "Alejandro TALAVANTE".

 

-----------------------------------------------

 

L'ensemble des toros est allé au cheval sans se faire prier avec force et violence, ils prendront tous les deux piques règlementaires.

 

SANCHEZ : Ce garçon peut envisager de prendre sa retraite, ou bien de se consacrer à des capeas de villages pour amuser la galerie. Jamais centré, toujours sur le recul, pour nous infliger une soirée de chasse-mouches et chiffonades, et à l'épée la volonté évidente de mettre des bajonazos, ce qu'il a fait avec une grande classe.

 

JULI : Est venu en remplacement de José TOMAS. Il a, avec l'art et la manière, montré ce qu'il savait faire, en trompant son monde, car il n'a toréé que de profil, sans trop forcer, faisant le minimum pour plaire, à son premier, et en se foutant de la gueule du monde à son second (vexé de ne pas avoir obtenu l'oreille de son premier). Revenons à son  premier adversaire, Une faena entièrement de profil, enchainant des passes, sur le voyage, réussissant à se mettre une partie du public dans la poche, jouant du clinquant, mais rien n'y fit devant quelques irréductibles du tendido 7, le rappelant trés justement à l'ordre, à l'épée, une grande estocade, d'effet rapide, malgré une demande du public le président restera inflexible (Bravo), ce dernier entendra une bronca. Avec son second, la faena sera baclée, donnant la mauvaise impression, de faire le minimum minimorum, et à l'épée bajonazo.

 

TALAVANTE : Réalisera de belles choses à son premier, surtout sur la gauche, et de sa faena je retiendrai uniquement deux naturelles de face, tout le reste de profil, il échouera lamentablement à la mort, ce qui ne l'empèchera pas de voler une vuelta, sifflée d'une partie du public. Avec le dernier de la soirée, il sera débordé, jamais en confiance, là aussi voilà un jeune qui déçoit.

 

Tempes frais et pluvieux, arènes pleines.

 

Jojo BOUCHE SECHE

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 20:52

Le Cercle a décidé de passer une journée practica à MIMBASTE, chez Vincent MOLAS.

 

Journée ensoleillée à souhait, endroit bucolique, pour effectuer des mises en pratiques de nos théories !!!

 

Et là, un premier constat, est à faire, il y a des jeunes qui ont de la volonté, et des des jambes pour courir si besoin, mais il ya aussi des moins jeunes, au ventre, qui leur pèse, et qui se déplacent avec moin d'agilité.

 

Donc, à priori, un écart important  pour le style ou la grâce dans le geste.

 

Tout les participants, à cette journée, ou presque, se sont éssayés au maniement de la cape et de la muleta, avec des fortunes diverses, et pour cause, la méconnaissance des gestes, de l'emplacement, de la distance, les a mis bien souvent en difficulté, devant du bétail relativement commode.

 

Certains ont pris de belle "tumades", d'autres pour se protéger, jetaient le tissu sur la vachette, d'autres et il faut le dire, grâce à leur apprentissage du toréo de salon, ont merveilleusement déssinés des véroniques.

 

Il y avait aussi deux jeunes, qui aimeraient embrasser ce métier. Ils nous ont montré leur savoir faire dans des séries de véroniques à la cape, des derechazos et naturelles à la muleta, souhaitons-leur, tout simplement qu'ils se fassent plaisir, et qu'ils poursuivent leurs études avec succés.

 

Heureusement que cet exercice s'est déroulé le matin, car aprés une apéritif, correct mais viril, nous avons eu le plaisir de déguster un  repas en tous points excellent, avec en point d'orgue des chipirons farcis EXQUIS, un grand bravo aux maitresses de la batterie de cuisine.

 

L'aprés-midi, n'a vu aucun volontaire pour poursuivre l'actuacion du matin, certains invoquaient la chaleur, d'autres étaient en maque de sommeil, d'autres accusaient le domaine d'Ognoas de les avoir trahi !!!!! que nenni.....le derrière était trop lourd, et pourtant les paris allaient bon train, pour un saut de l'ange, un écart etc..... mais malgré la patience des spectateurs, ces derniers ont été frustrés, de ce grand moment, par le débalonnement de ces pseudos écarteurs ou sauteurs.

 

Heureuse journée, qui en appelle d'autres.

 

FANFAN

 

P.S. : Les photos sont dans la rubrique album.

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 18:13

LE 5 JUIN 2010

 

CORRIDA

 

Toros : Un toro des Frères LOZANO et cinq toros d'EL CORTIJILLO  Origine Carlos NUNEZ.

 

       

 

 

       

 

 

       

D.R.

 

Poids : 527 - 538 - 537 - 549 - 552 & 525 Kgs.

 

Matadores : Miguel ABELLAN HERNANDO "Miguel ABELLAN" - Jean Baptiste JALABERT "Juan BAUTISTA" - Arturo MACIAS.

 

---------------------------------------------------

 

Trés bon lot de toros. Tous prenant les deux piques avec force et agressivité, de la noblesse à revendre hormis le 6 ième un ton en dessous de ses congénères.

 

ABELLAN : Ne sera pas d'un grand enthousiasme pour affronter son premier adversaire. Il nous servira une faena de merde, jamais centré, face à un toro CON, mauvais à la mort, silence. Avec son second, (un des meilleurs de la soirée), il nous montrera un tout autre visage, sans atteindre les sommets. Faena trés bien liée des deux cotés, avec calme, sans trop de profondeur alors que le toro lui mangeait le leurre, humiliait même, avec l'estoc 1/4 de lame et deux descabellos, vuelta.

 

BAUTISTA : Trés grand torero ce soir. Deux grandes faenas surtout au 1er. Commençons à la cape, un récital, de douceur en quatre véroniques magnifiquement ourlées. A la muleta, quelle maestria, devant un tio qui dévorait la muleta des deux cotés, véritablement détendu, sa faena alla crescendo, un délice dans le geste, la profondeur, des derechazos longs comme le carème, et ces deux séries de naturelles, chapeau, à la mort il plantera une entière à couper le toro en deux, une oreille grandement fétée. Avec son second de la soirée, qui ne se livrera pas vraiement, (manso con casta), il réussira ce tour de force de le conserver dans son étoffe, (alors que le toro voulait aller aux planches), une faena complète, sérieuse, appliquée, un peu longue à mon goût, qui ne faiblira que sur le coté gauche le tio venant moins bien, et là aussi à l'estoc une grande épée, une oreille et PUERTA GRANDE, la première du cycle madrilène.

 

MACIAS : Est décevant, il gâche se premier toro, dans une faena brouillonne, accrochée, profilée, alors que ce toro venait sans se faire prier, faena merdique, estocade merdique aussi. Au dernier de la soirée, trés réservé, il suera sansg et eau pour l'intéresser, mais comme il manie la muleta comme les chasse-mouches, alors il nous ennuiera, et avec l'acier, deux grandes estocades attraversada !!!!!

 

CUCU la PRALINE

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 14:40

LE 3 JUIN 2010

 

CORRIDA

 

Toros : Victoriano del RIO origine Juan Pedro DOMECQ.

 

       

 

       

 

 

       

D.R.

 

Poids : 520 - 567 - 535 - 582 - 572 & 525 Kgs.

 

Matadores : Juan José PADROS MARTIN "EL FUNDI" - Sébastien CASTELLA TURZACK "Sebastien CASTELLA" - Miguel Angel PERERA DIAZ "Miguel Angel PERERA".

 

------------------------------------

 

Toros faibles, ils prendront 6 "piques" et 6 autres !!!!

 

FUNDI : L'homme est en fin de carrière et çà ce voit, pourtant il n'est pas en face de toros réputés durs tel qu'il a eu l'occasion de se farcir tout au long de sa carrière. Mais non, monsieur, est venu prendre le fric, plutôt voler le fric, avec tout le respect que nous lui devons, il est inadmissible de l'enroler dans une féria, qu'il reste chez lui, dans la finca de beau papa, et qu'il y coule des jours heureurx, bye maestro.

 

CASTELLA : A eu les deux meilleurs toros de la soirée et a saisi l'occasion de montrer son talent. Au premier, il réalise une faena que que qualifierai de racoleuse, pour moi il n'a pas forcé son talent, trop souvent profilé, et de temps en temps sur le voyage, ce qu'il exécutera sera propre, mais manquant de profondeur, toutefois le public est content, alors que demander de plus !!! il tuera d'une entière, avis et oreille. A son second il sera nettement supérieur, dans des séries douces, templées merveilleusement déssinées, les trois passes : derechazo, naturelle, et pecho, pas de fioritures, le trimphe est là, mais, avec l'estoc il perdra les appendices qu'ils lui étaient promis, deux avis, salut.

 

PERERA : N'a rien fait de bon ce soir, deux faenas approximatives, soporiphiques, se faisant rappeler à l'ordre en permannence par le tendido 7 pour sa postion profilée, et à la mort le périphérique aux deux donc plusieurs tentatives, silence.

 

JAIME

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 17:01

LE 2 JUIN 2010

 

CORRIDA de la BENEFICENCIA

 

Toros : NUNEZ del CUVILLO origine DOMECQ and co.

 

       

 

       

 

 

       

D.R.

 

Poids : 566 - 544 - 524 - 555 - 560 & 546 Kgs.

 

MATADORES : José Antonio MORANTE CAMACHO "MORANTE de la PUEBLA" - Cayetano RIVERA ORDONEZ "CAYETANO" - Daniel RUFFO LUQUE "Daniel LUQUE".

 

------------------------------------------------------------

 

Lot de toros qui prendra les piques en poussant, une dizaine de piques et piqures. Tous nobles à trés noble à l'exemple du 3 ième.

 

SPECIAL FAENA DE CAPES

 

MORANTE : N'a pas vu son premier du bon oeil, non, notre homme a réalisé une "faena", pour faire plaisir à quelques "m'as-tu vu", qui remplissaient l'arène en cette soirée de bienfaisance. Faena, dis-je, une chapelet de passe sans geste ni goût, le minimum quoi !!! avec l'acier il prendra le périphérique, en enfonçant dans le bas flanc de l'animal une épée mete y saca, qui n'a pas échappé aux intransigeants du tendido 7, bronca. A son second il débutera à la cape de manière magistrale, un grand moment de la soirée, un délice, véroniques et chicuelinas enchanteresses, un nectar, nous sommes aux anges, impatients aussi de la faena de muleta. Mais là, déception, nous n'irons pas à mas, le tonton s'éteint, et cette phase devient soporiphique, mais ce qu'il fera sera sincère, une 1/2 lame efficace, salut.

 

CAYETANO : A des gestes à la cape, sans atteindre la grâce de son chef de lidia. Par contre au drapelet rouge, changement, le tout décentré, accroché, daena d'ennui, pour tuer d'une 1/2 lame, silence. Il nous fera un copier/coller avec son second adversaire, à la cape mmoui !! à la muleta rien, décentré, sans classe, avec l'estoc catastrophe, silence d'un public gentil, ce mec n'a strictement rien à faire dasn un ruedo.

 

LUQUE : Essaye de rattraper ses piteuses prestations précédentes. Il reçoit son premier adversaire, par quelques jolies lances, à la sortie des deux "piquouses", il réalise un quite par chicuelinas, pas trop belles, mais MORANTE, s'y met et là, mes amis, le gral, le nectar, le sublime, indescriptible tellement c'est beau et magnifiquement réalisé, templé, douceur du geste, distance de l'animal, chicuelinas sublissimes, véroniques itou, les frissons de plaisir. LUQUE, veut damer le pion au MAÎTRE, même si c'est bien fait nous sommes loin, trés loin des figures de MORANTE.  A la muleta, le travail de LUQUE sera nettement en dessous, de l'animal, qui répondait trés bien des deux cotés, décentré, accroché, de temps en temps un joli geste, rien de terrible, pou finir par un pinchazo et une entière de coté, son apoderado l'obligera à faire une vuelta !!!!!! de qui se moque-t-on ??? Avec le dernier de la soirée, dont il offrira la mort au public, il montrera ses limites, une faena sans profondeur, il enfilera des passes, des passes, emmerdant le public, il tuera d'une entière, silence.

 

Beau temps, arènes pleines, l'Infante présente dans la loge royale en l'absence du Roi, souffrant.

 

DON DIEGO

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 13:26

LE 1er JUIN 2010

 

CORRIDA

 

Toros : VELLOSINO origine DOMECQ

 

       

      

 

 

      

D.R.

 

Poids : 615 - 593 - 553 - 555 - 610 & 605 Kgs.

 

Matadores : Juan José GUTIEREZ MORA "Juan MORA" - Javier CONDE BECERRA "Javier CONDE" - Francisco DIAZ FLORES "Curro DIAZ".

 

------------------------------------------------

 

Je n'ai pas vu les deux premiers toros.

 

MORA : Aprés une interruption de 4 ans reprend les outils. Essaye de montrer ce qu'il sait faire et bien faire (de temps en temps), souvent accroché, il ennuiera tout le monde et tuera d'une entière de coté. Silence.

 

 

CONDE : La danseuse de service !!! trois passes et c'est tout, le reste de la chifonnade, pour tuer, il prendra le boulevard deux fois et à la 3ième fois, par chance plantera une 1/2 épée un peu de coté, hémorragie et basta.

 

DIAZ : Face à ses deux adversaires montrera de jolies choses, mais aussi des accrochages, une entière au 1er bien bien de coté, salut, et une entière au second un peu plus haute que la précédente. Silence.

 

CUCU de DOL

 

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 15:09

LE 31 MAI 2010

 

CORRIDA

 

La triste, pénible, féria de la SAN ISIDRO étant terminée, nous passons à la féria de l'ANNIVERSAIRE.

 

Toros : VALDEFRESNO origine Atanasio FERNANDEZ.

 

       

 

 

      

 

 

      

D.R.

 

Poids : 538 - 560 - 557 - 539 - 590 & 589 Kgs.

 

Matadores : Diego URDIALES HERNANDEZ "Diego URDIALES" - Ruben PINAR RUBIO "Ruben PINAR" - Miguel TENDERO ESCRIBANO "Miguel TENDERO".

 

-----------------------------------------------------

 

Impressionnant lot de toros en poids et têtes. L'ensemble ira au cheval, sans trop de style pour prendre les 12 piques règlementaires. Tous possédant un fond de noblesse, donc toréable.

 

Devant ce bétail un ancien URDIALES et deux jeunots PINAR et TENDERO = TROIS BRANLEURS !!!!

 

Ces messieurs sont à la recherche de contrats et que viennent-il faire ? de la présence, non pour toréer, mais pour se montrer.

 

Certes les adversaires n'étaient des foudres de guerre, mais étaient parfaitement toréables. Qu'avons nous vu des passes à gogo sans style, sans temple, accrochées, tout de profil ou sur le voyage, et à la mort, la soute à bagages, ou bien le désastre pour TENDERO.

 

Messieurs pensez à la reconversion, et ne nous emmerdez plus dans une arène.

 

KAKO LE SCORPION

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article