Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 13:08

MADRID, le 13 MAI 2010

 

CORRIDA

 

Toros : PARLADE origine DOMECQ

 

 

            

 

        

 

       

 

Lot  splendide de présentation. Poids : 551 - 521 - 516 - 525 - 553 & 565 Kgs.

 

Matadores : Diego URDIALES HERNANDEZ "Diego URDIALES" - Matias TEJELA CORREA "Matias TEJELA" - José Manuel MAS, qui confirme l'alternative.

 

--------------------------------------------------

 

Pour faire simple, soirée SOPORIFIQUE. Des toros splendides de présentation, prenant une première pique forte, puis un semblant de pique pour la seconde, et aprés s'éteignant pour une plus rien donner au change.

 

Pour les piétons, MAS, qui confirmait l'alternative, est tombé sur un animal fade, éteint, il a dû abréger, idem à son second. Pour ses deux compères, quasiment pareil, URDIALES, a toréé tout de profil, sans temple,  n'a rien pu et rien voulu montrer, TEJELA, a essayé à son premier, puis s'est embrouillé, rien aux deux.

 

Trés belle entré, temps frais.

 

Jojo LA GROSSE FRITE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 14:07

MADRID, le 11 MAI 2010

 

CORRIDA

 

TOROS : Cinq toros de MARTELILLA (1, 2, 3, 4 et 6), d'origine macédoine DOMECQ et un toro de NAVALROSAL

 

        
        
       
Lot de toros de poids (561 - 515 - 562 - 594 - 544 & 555 Kgs) et d'armures respectables.
 
Matadores : Miguel ABELLAN HERNANDO "Miguel ABELLAN" - César TRENADO JIMENEZ "César JIMENEZ" - Arturo MACIAS (qui confirme l'alternative).
 
-----------------------------------------
Vent génant.
 
ABELLAN : Est venu en touriste, quelques passes deci delà, et, au revoir mrs et mesdames, ce maestro se moque du monde, certes l'adversité n'était pas terrible, mais il aurait pû faire un effort, silence aux deux.
 
JIMENEZ : Erre comme une âme en peine, se demandant ce qu'il fait ici ? qu'a-t-il montré ? RIEN. Qu'a-t-il fait ? RIEN. 
 
MACIAS : Ce jeune mexicain, vient tenter l'aventure en Espagne. Aprés Valence et Séville, où il reçut deux terribles cornadas, le voici dans la capitale espagnole. Il fait le spectacle...... oui mais quel spectacle ? la roulette russe !!!!! à croire qu'il veut se faire transpercer, pensant peut-être qu'il y trouvera la gloire..... Oui mais il faut toréer, et alors ? des torchonades, des accrochages, du chasse mouches, pour le reste RIEN.
 
Merci messieurs, pour ce spectacle en forme de berceuse !!!!!
 
Copieuse assemblée, vent, temps frais.
 
Lulu LAGUCHE
Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 15:01

MADRID, le 10 MAI 2010

 

NOVILLADA

 

Novillos : Quatre novillos de Carmen SEGOVIA (1,2,3 & 5) d'origine Torrestrella, Domecq et Nunez, et deux de Hermanos TORRES GALLEGO ((4 & 6)

 

    

 

   

 

 

     

 

Novilleros : Thomas JOUBERT "TOMASITO" - Jonathan SANCHEZ PEIX "Juan del ALAMO" - Miguel de PABLO HERNAN "Miguel de PABLO".

 

Novillos de poids et d'armures respectables, assez homogènes en poids (471 - 467 - 464 - 475 - 498 & 480 Kgs).

 

--------------------------------------------------------------------

 

Le lot de novillos prendra 12 piquessans race ni caste.

 

Vent génant.

 

TOMASITO : Je ne l'ai vu qu'avec son second, où il m'a parut débordé et sans recours, toréant de profil. Le plus pathétique est pour son péon de confiance Paquito LEAL, qui s'est sérieusement fait chambrer par les spectateurs, chaque fois qu'il prenait la cape les olé fusaient. Faena brouillone, il tuera en deux temps d'un pinchazo et d'une demie lame, silence.

 

DEL ALAMO : S'accomodera parfaitement avec son  premier adversaire, nous distillant une faena magistrale des deux cotés, dont je dégagerai deux séquences sur le bord droit énorme, puis une sur le bord gauche à un degré moindre, il l'abattra d'une entière un peu de coté, une oreille. Son second trés réservé ne baissant jamais la tête ne lui a pas permis de briller, il se battra contre le vent et le toro, il le tuera d'une enitère donnée dans les règles de l'art, se faisant prendre de manière magistrale heureusement sans cons"quence, la corne rasant la poitrine quand il était au sol, grand moment d'effroi, salut. 

 

DE PABLO : Ce garçon débute en piquée, dur dur !!!!! à son premier il réalisera une faena entièrement de profil, à la vitesse grand V, pour finir avec l'acier avec 5 pinchazos et 6 descabellos. Au dernier de la soirée, appelons faena, une suite de passes sans nom, il sera mieux à la mort en abattant l'animal d'une entière; silence.

 

Gigi L'ENCLUME.

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 13:18

MADRID, le 9 MAI 2010

 

CORRIDA

 

Toros : Cinq toros de Dolores AGUIRRE  Origine Atanasio FERNANDEZ et Juan COBALEDA et un (le 5ième) de Fernando PENA origine Torrestrella,  

 

    

 

     

   

 

Matadores : Rafael RUBIO "RAFAELILLO" - José Miguel PEREZ "JOSELILLO" - Fernando CRUZ CALVO "Fernando CRUZ"

 

Toros de poids (542 - 540 - 551 - 528 - 586 et 587 Kgs) et d'armures respectables. L'ensemble, hormis le 6ième ira au cheval sans se faire prier pour prendre 13 piques, en poussant fort et même trés fort, nobles les 1, 3 et 4 les autres plus compliqués ou fade comme le 5ième.

 

--------------------------------------------------------

 

RAFAELILLO : Est tombé sur le meilleur lot de la soirée et a parfaitement saisi la chance. Au premier toro, à la tête impressionnant,  noble, il réalisera une trés bonne faena, certes manquant de temple, sans se dégonfler, mais réellement sincère, sans se faire accrocher, bien ajustée, du trés trés bon travail, je relèverai deux grands séquences sur la droite et de même avec la gauche en allongeant le bras, citant de face, pour conclure d'une entière donné dans les règles de l'art, énorme pétition d'oreille, que n'a certainnement pas vu ou entendu le président lequel est resté campé sur sa doctrine, pour ne pas l'accorder, vuelta fétée com^me il se doit au toréro et énormissime bronca au palco, honte à vous messieurs. avec son second ennemi, il se montrera d'une élégance, d'un relachement qu'on ne lui connaissait pas, toréant à gusto, quelle faena !!!! toute en douceur avec du temple de la distance de la douceur et de la profondeur (comme en amour, hum....extra), du grand plaisir, énorme, il tuera d'une demie rapidement concluante, obtiendra une oreille, grandement méritée. Ce garçon méritait de sortir par la grande porte, si l'abruti du palco avait été un peu plus objectif.

 

CRUZ : Est tombé dur un premier adversaire imbuvable, toutefois je me dois de signaler la pose de banderilles de son péon Juan NAVAZo, qui a été énorme, et a un droit à une immense ovation. Donc revenons à notre maestro, qui n'a pu rien tirer de ce tio, il l'abattra d'une entière et deux descabellos, silence. Son second ennemi de Fernando PENA, certes noble, mais d'une telle fadeur, le torero réalisera une faena d'une telle longueur, qu'il abrutissait les spectateurs et téléspectateurs que nous étions, il tuera d'une entière et d'un descabello, avis et silence.

 

JOSELILLO : Avec son premier toro réalisera une faena de guerrier, sans jamais se départir du sérieux, avec lequel il a toréé. Bonne faena d'ensemble, certes manquant un peu de temple, face à se toro noble, violent dans sa charge, du bon travail, deux deux cotés, avec de jolis séquences, par contre à la mort catastrophe, une entière atraversada, suivi d'un pinchazo et d'un 3/4 de lame, silence. Au dernier, le plus compliqué de la soirée, il n'a pu rien réaliser de transcendant, il se fera prendre sérieusement en tout début de faena à la cuisse gauche, RAFAELILLO tuera l'animal, silence.

 

Quasiment plein, temps trés frais.

 

Le petit fis de THEO

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 16:49

MADRID, le 8 MAI 2010

 

CORRIDA

 

Toros : 5, Toros de Antonio BANUELOS : Origine la purée de tous les sementales de toutes les branches DOMECQ, quelle mesclagne !!!!!! et 1 de OSBORNE

 

 

       

 

         

       

 

Splendides en présentation. Inégaux de poids (595 - 522 - 502 - 542 - 554 & 525 Kgs) le 5ième est d'OSBORNE.

 

Matadores : José Ignacio "Uceda LEAL" - Pedro GUTIERREZ LORENZO "El CAPEA" - Javier CORTES FUENTES "Javier CORTES" (qui confirme l'alternative)

 

Toros faibles, à trés faible le 5ième, juste de force, avec un fonds de noblesse.

 

 

Pour faire simple, pour mon propos je vais regrouper LEAL et EL CAPEA. Que font ces deux garçons dans une arène ? L'un le grand (LEAL) nous a abreuvé de passes sans aucune imagination, nada de nada, pour le fils à papa, c'est pire, il abattra son premier d'un IMMENSE bajonazo, et son second aprés deux épées et deux descabellos.

 

CORTES : pour sa confirmation d'alternative, ce n'était pas vraiment un cadeau que d'avoir un parrain et un témoin de ce calibre. Il exploitera au maximum le fonds de noblesse de son toro de cérémonie, certes l'ensemble bien dessiné, manquait de temple, je retiens de ce travail deux jolies séquences sur la droite puis une belle série à gauche, il tuera en deux temps, d'une1/2 lame et d'un descabello, salut. Face à son second, il fera preuve de vaillance et de sincérité, sans grande classe, le toro l'attend à la mise à mort, où il le prend magistralement heureusement sans gravité, il le tuera d'un 3/4 de lame et d'un descabello, salut.

 

BACCUS

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 17:08

MADRID, le 7 MAI 2010

 

CORRIDA

 

TOROS : José Luis PEREDA y la DEHESILLA

 

 
 
 

 

 

 

 

 

Origine : Savant mélange de DOMECQ - NUNEZ et TORRESTRELLA. De poids (514-533-526-536-535 & 549 Kgs) assez homogène, et de têtes respectables.

 

Matadores : Leandro MARCOS VICENTE "LEANDRO" - Jésus MARTINEZ BARRIOS "MORENITO de ARANDA" - Ivan FANDINO BARROS "Ivan FANDINO".

 

--------------------------------------------

 

 Les toros faibles et décastés dans l'ensemble, avec pour le 5ième et le 6ième un léger fond de noblesse, le plumage oui, le ramage non.

 

LEANDRO : Le garçon est grand, mince, physiquement pas trop mal, que vient-il faire dans cet univers ? décentré, accroché, sans confiance tuant !!!!! rien à voir.

 

MORENITO de ARANDA : Tombe sur un premier adversaire, manso majuscule, rien à en tirer, une passe puis direction les planches, une autre passe ouis les planches etc, etc.......il l'abattra d'une entière, silence. Son second adversaire prendra deux énormes piques. Faena essentiellement sur la gauche (le bord le plus commode), bien ajustée, bien dessinée, nous auronsn droit à trois séries d'une grande sincèrité, il se fera prendre spectaculairement, heureusement sans gravité, reprendra ses esprits, pour continuer une faena un léger ton en dessous, il le tuera d'une magistrale entière, pétition pour l'oreille, le président imperturbable, ne l'octroi pas, vuelta et énorme bronca au maître des lieux.

 

FANDINO : Aura un premier ennemi imbuvable, il essaiera tout, mais rine n'y fait, se faisant prendre sans gravité au moment de la mise à mort, salut. Son deuxième, plus comestilbe, lui permettra de sessiner quelques jolies séquences sur la gauche dont deux vraiment splendides, l'animal s'éteint, la faena devient décousue, il le tuera au troisième voyage, salut.

 

Le petit fils à DYONISOS

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 12:55

MADRID le 6 MAI 2010

 

CORRIDA

 

Toros : Salvador DOMECQ

 
 
 

 

 

 

 

Comme vous le voyez de poids (529-528-592-608-583-583 Kgs) et d'armures respectables, le 6ième sera remplacé par un de NAVALROSAL. L'ensemble sera faible, juste de force, prendra 12 pique. 

 

Matadores : Francisco DIAZ FLORES "Curro DIAZ" - Jean Baptiste JALABERT "Juan BAUTISTA" - Eduardo GALLO ESPINOSA "Eduardo GALLO".

 

 

----------------------------------------

 

DIAZ : devant un premier toro un peu faible, donnera un aperçu de son talent, pas des détails des deux cotés, l'ensemble manquant de piquant par la faute du toro, il sera un peu long à la mort, silence. Avec son second adversaire, il sera mieux loti, surtout sur le coté droit qu'il exploitera de manière magistrale, dans plusieurs séries de dérechazos merveilleusement ciselés, il le tuera d'une entière donnée dans les règles de l'art, une oreille je dirai une grande oreille.

 

BAUTISTA : A eu un premier ennemi, qui s'est éteint aprés un trés bon début des deux cotés, Jean baptiste, essaira de relancer la machine, mais rien n'y fera, une entière de coté, silence. son second s'avèrera impropre des deux cotés il abrègera la faena par 1/4 de lame et 2 descabellos, silence.

 

GALLO : Ce garçon me donne l'impression d'être un espoir permanent, qui n'arrive pas à décoller. Nous aurons droit à deux faenas longues trop longues, face à des adversaires faibles, décomposés. Silencde aux deux.

 

La GROSE FRITE.

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
25 avril 2010 7 25 /04 /avril /2010 07:02

SEVILLE, le 24 AVRIL 2010

 

CORRIDA

 

TOROS : TORRESTRELLA origine Carlos NUNEZ

 

MATADORES : EL CORDOBES - RIVERA - EL FANDI

 

TRISTE SEVILLE, Ce cartel de comico-taurin, a rempli l'arène, pour un spectacle !!! d'une telle fadeur, qu'il a dû endormir bon nombre de spectateurs et de téléspectateurs.

 

Toros faibles, avec un petit fond de caste, et encore, des piètons venus empocher leur cachet, CORDOBES, a fait des passes........ idem pour RIVERA, et FANDI a courru et fait courrir ses deux adversaires, lors de sa scéance de pose des banderilles, sous les yeux de sa maman, arborant des boucles d'oreilles montrant le fiston plantant les baderilles AL VIOLIN.

 

TRISTE trés TRISTE SEVILLE

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 10:25

SEVILLE, le 22 AVRIL 2010

 

CORRIDA

 

TOROS : "ALCURRUCEN" - Origine Carlos NUNEZ

 

MATADORES : Curro DIAZ - Matias TEJELA - Ruben PINAR.

 

---------------------------------------------

 

Toros bien présentés, sur la bascule d'un moyenne de 525 Kgs, correctement armés, quasiment toutes les armures éclatées au premier contact avec le burladero. La plupart manso, sans caste, avec malgré tout un fond de noblesse.

 

DIAZ : Le garçon est élégant dans ses gestes, se contentant de la charge des ses deux adversaires pour bien déssiner le travail, et c'est tout, le minimum syndical, il tuera les deux dans les règles en enfonçant une épée trés bien placée, salut aux deux. On est un peu déçu, car il n'a pas paru se forcer.

 

TEJELA : Celui-là sera pour toujours, un éternel espoir. Il nous est aparu embrouillé, sans trouver le sitio, sans temple, se faisant accroché, tuant mal, rien de captivant, silence aux deux.

 

PINAR : Jeune prometteur, qui veut bien faire, y parvient, face à un premier ennemi pas commode du tout, auquel il délivrera une faena complète sérieuse, sans fioriture, du bon travail bien fait. Mais à la mort, c'est la cata... une épée entière de coté, suivie de 7 descabellos, le public gentil le fêtera dans une vuelta forcée par son entourage. Il renouvellera son travail à son second, mais là aussi à la mort, ratage, avis et salut.

 

3/4 d'entrée, beau temps nuageux

 

Les minettes sont toujours présentes avec leur attirail de pèche

 

Jack l'EVENTREUR 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
22 avril 2010 4 22 /04 /avril /2010 08:50

SEVILLE le 21 AVRIL 2010

 

CORRIDA

 

TOROS : PUERTO de SAN LORENZO - Origine Atanasio FERNANDEZ

 

MATADORES : Enrique PONCE - EL CID - Alejandro TALAVANTE

 

---------------------------------------------------

 

Toros : les 1er et 4ème, tellement faibles, ont été remplacés par un de PUERTO de SAN LORENZO et un de TOROS de la PLATA.  L'ensemble de poids et de tête respectables, sans race, hormis le second du CID, manso, pas de quoi faire des triomphes. J'évite de parlerdes piques, car hormis le second du CID, doit-on parler de piques !!!!!

 

PONCE: Ses deux adversaires ont été changés pour faiblesse. Les deux remplaçants qu'il a eu à lidier, ne se sont pas vraiment révélés coopératifs. Faibles, retors, mansos, tout pour plaire à notre bonhomme, il abrégera la faena du premier par une 1/2 lame. Pour le second, dont il n'a pu rien tirer, il l'abattra après quelques pinchazos dans le gilet, une demi et descabellos.

 

CID: A essayé de se motiver, face à son premier, mais en dehors de deux petites séries sur la droite et deux sur la gauche, le reste est à ranger au rang des agitations de drapelet au bout des cornes, pinchazos, 1/4 de lame et 3 descabellos. Son second, le plus noble, il a déroulé une faena type TGV, tout sur le passage, pas de conduite, pas de temple, de la volonté de bien faire certes, mais rien n'y fait, il tuera d'une entière un peu de coté mais concluante, le public demandant l'oreille !!!, le président restera de marbre, il fera une vuelta, un peu forcée par son entourage.

 

TALAVANTE: N' a rien eu à se mettre sous la dent, mais n'a rien montré non plus, oublions vite son passage dans cette féria.

 

Nono de chez NEUNEU

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article