Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

21 avril 2010 3 21 /04 /avril /2010 06:24

SEVILLE, le 20 AVRIL 2010

 

CORRIDA

 

Toros : TORREALTA - Origine Mélange subtil de l'encaste DOMECQ.

 

Matadores : Julian LOPEZ "EL JULI" - José Maria MANZANARES jr - Daniel LUQUE.

 

-----------------------------------------

 

Cartel de luxe, arènes pleines (No hay billetes), Andalouses vêtues de leur robes avec fanfreluches, mantilles, fleurs dans les cheveux, breloques et tutti canti, messieurs costumes, cravates avec barrette, manchettes, voilà pour le décorum.

 

Toros, aux armures commodes, quasiment toutes escobillées, légers en poids d'une moyenne de 500 kgs. Assez noble dans l'ensemble.

 

EL JULI : Ce garçon est au sommet de son art, quel dominateur, gagnant du terrain en permanence sur son adversaire, du temple, de l'engagement, du grand classicisme. Son premier adversaire, âpre dans sa charge, avait un léger fond de noblesse, mais faible, il ne pourra pas en tirer grand chose en dehors de deux très belles séries à droite, il conclura par une entière, salut. A son second nous aurons droit, au grand jeu, ENORME, tout dans le doigté, la douceur, la direction d'orchestre dans le bon tempo, ce petit prince de séville met la barre très haut, Car qui aller voir d'autre, il y a un océan entre lui et le reste de l'escalafon. Il achèvera ce chef d'oeuvre d'une entière en se mouillant les doigts, deux oreilles, fêtées comme il se doit.

 

MANAZANARES : Voilà un garçon qui progresse à chacune de ses prestations, il a de l'ambition à revendre, veut bien faire, je dirai même très bien faire. En effet qui aurait pu dire qu'il parviendrait à mater d'abord, puis à dominer son premier adversaire, je ne pense pas grand monde, il s'est arrimé, et est parvenu a lui soutirer des passes parfaitement ciselées, bien templées, j'en dégagerai deux énormes sur la gauche, suivi d'une grandissime sur la droite, l'ensemble conclut par une demie lame, concluante, une oreille. Avec son second ennemi, aussi compliqué, il relèvera le défi, et parviendra là aussi, à sortir une faena très professionnelle, bien ajustée, à aucun moment il ne lachera du terrain, bien au contraire, de l'art, il le tuera d'un 3/4 de lame, une oreille.

 

LUQUE : Franchement ce garçon est décevant, se faisant accrocher, fade dans ses gestes, rien, silence poli aux deux.

 

LoLo

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 09:45

SEVILLE, le 19 AVRIL 2010

 

CORRIDA :

 

Toros : JANDILLA : Origine, Le parrain des élevages pour la frime = DOMECQ.

 

Matadores : Julio APARICIO - MORANTE de la PUEBLA - CAYETANO.

 

Il était annoncé une corrida de luxe, avec trois toreros, au registre, plutôt orienté vers les salons mondains, que des endroits sablonneux. Aussi, il y a foule, de donzelles prêtent à se pâmer (surtout pour le sémillant CAYATANO), à la bouche grande ouverture faisant apparaître une denture nettoyée avec le dentifrice de marque "EMAIL-DIAMANT", aux oreilles chargées de breloques en tout genre, aux dimensions, pour certaines, laissant à penser à des C.D. Le soleil est présent pour parachever le spectacle.

 

Les toros de JANDILLA, nous aurons droit à 8 pour le prix de 6, vraiment, la journée de fête, du bon coeur, de la générosité, du bon goût etc.... le gral quoi !!!

 

Passons aux choses sérieuses. Le bétail de présentation, plus que douteuse, faible, mais se laissant toréer.

 

APARICIO : L'homme aux cheveux longs et bouclés se donne des allures de danseur de flamenco, au costume à la couleur du fruit de saison (fraise), essaye à son  premier quelques gestes, à la cape (nous retiendrons surtout le quite donné par MORANTE), et à la muleta, mais se fait accrocher, désarmer et même déborder, le garçon manque d'entraînement, il transpire à grosses gouttes, a du mal à courir, ne réalisera rien de bon et écoutera le silence. A son second, itou, rebelote, en accrochage, rien silence.

 

MORANTE: Notre icône locale, a envie de bien faire, (on lui change le 1er pour corne cassée), en échange il aura un tonton pas commode du tout, aussi il tirera quelques passes, deci delà, des détails bien réalisés. A son second, plus âpre, plus noble aussi, il réalisera une faena, certes décousue, mais avec des gestes d'une grande suavité, un régal, il tuera en deux temps d'1/4 de lame et d'un descabello, salut grandement fêté.

 

CAYETANO: Ce garçon, doit imaginer, que la corrida est un spectacle équivalent au défilé de mode, mais il a oublié qu'il y avait une autre composante avec la présence d'une bête à cornes qui n'a pas envie de s'en laissercompter. Je dis ceci, car il défile régulièrement pour le couturier italien Giorgio ARMANI. Car coté tauromachie, on se taira, jusqu'à présent sa carrière est restée cantonnée dans les pueblos du sud de l'Espagne, en 2ième et 3ième catégorie. Je lui donnerai comme conseil de continuerà évoluerdans ce dernier type de colisée. Silence de compassion et d'amour ce jeune homme, au deux

 

Enfin coté tapas : ce soir nous avons eu droit, à une omelette aux asperges de nos landes et jambon du pays, le tout arrosé d'un rouge Marques de CACERES, gouleyant à souhait, 19/20 à notre maitre des lieux.

 

Jojo des PANTES

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 10:41

SEVILLE, le 18 AVRIL 2010

 

CORRIDA :

 

Toros : EL PILAR (les 2, 4, 5 & 6) - Moïses FRAÏLE (les 1 & 3).

 

Matadores : EL CID - Sébastien CASTELLA - José Marie MANZANARES.

 

------------------------------------

 

Toros : Splendides de présentation, en poids (moyenne 550 kgs) et en têtes. Les 3 premiers faibles, prenant des petites piques, les trois derniers, nobles dont le 5ème très noble.

 

EL CID : Ce garçon est à la dérive, complètement débordé, sans confiance, la peur au ventre, ne mettez pas un centime pour aller le voir, sifflets aux deux.

 

CASTELLA : Essaye de se racheter de sa dernière prestation, mais passe à coté de son premier ennemi, et est très nettement en dessous de son second (le 5ème), efficace à la mort il obtiendra un trophée de son second.

 

MANZANARES : Ce garçon a envie de triompher, il se bat à son premier il réalisera une joli faena, il échouera à la mort, et sera bien meilleur à son second, qu'il tuera au deuxième essai, oreille.

 

Temps nuageux et frais, complet.

 

Tartarin

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
18 avril 2010 7 18 /04 /avril /2010 06:40

SAMEDI 17 AVRIL 2010

 

CORRIDA :

 

Toros : GAVIRA - Origine Maison DOMECQ et mélange de ses dépendances.

 

Matadores : MORANTE de la PUEBLA - Alejandro TALAVANTE - Daniel LUQUE

 

--------------------------------

 

Qui veut de l'ALOYAU ?

 

Lot de toros digne de l'abattoir, rien à en tirer, si, de la DAUBE au prix de 0 € le Kilo, gavez-vous en de ce type de bétail de MERDE.

 

Que faire devant  ? des piques ? des passes ? Non, Non, les poursuivre pour essayer de les intéresser, et encore !!!!!

 

Coté piéton, MORANTE n'avez pas oublié ses puros, TALAVANTE a résussi à tirer quelques passes de son premier, LUQUE, quelle idée lui est passée dans la tête d'aller offir, au public, ce dernier toro, le pire de l'envoi !!!!

 

Temps gris, quasi lleno.

 

Heureusement que nous avions en tapas un pizza, au chorizo de chez notre boucher préféré, et auxs anchois de St Jean de luz, 18/20 à la maitresse du fourneau.

 

Nono l'incompris 

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
17 avril 2010 6 17 /04 /avril /2010 11:58

SEVILLE

 

Résumé :

 

Voici une semaine que la féria de SEVILLE a commencé. Il a été donné une novillada, une corrida de rejon, et cinq corridas.

 

Pour la novillada, rien de transcendant, des novilleros manquant de personnalité, récitant la leçon, Luis Miguel CASRES, Cristian ESCRIBANO et Esaù FERNANDEZ, à revoir.....

 

Pour les corridas, coté toros, nous avons assisté à un défilé de bêtes, sans race décastées, faibles aux cornes qui éclatent au moindre contact.

 

Pour les piétons, une oreille a été offerte à Oliva SOTO, pourquoi ? local de l'étape certainnement car pour son travail........, Miguel TENDERO a été bien face à ses deux adversaires, avec de belles séquences, mais à la mort, patatras, x....tentatives pour autant d'échecs. Arturo MACIAS, ce jeune mexicain tente l'aventure espagnole, en prenant un risque majeur pour sa deuxième confrontation en se mettant face aux toros de PAHLA, blessure grave, 30 cm dans la région de la saphène, sans toucher un organe vital, il y avait un bon dieu. EL CID face aux Toros de Victorino MARTIN (qui n'ont pas été bons), à montrer ses limites actuelles, sans recours, la peur au ventre. FERRERA, a fait du ferrera, des sauts, des risques totalement insensés, JIMENEZ a eu quelques détails.

 

Venons à la corrida d'hier soir.

 

Toros : EL VENTORILLO, origine DOMECQ, de poids assez homogène, 540 kgs, et de têtes respectables, décastés et faibles.

 

Matadores : EL JULI - Sebastien CASTELLA - Miguel Angel PERERA.

 

---------------------------------------------------

 

EL JULI : Nouveau Prince de SEVILLE. Enorme, certes, il a eu les deux meilleurs de l'envoi, mais quelle maestria. Aussi bien à la cape, tout en douceur, sans jamais se faire accroché, qu'à la muleta, il nous a fait une démonstration de toréo, de calme de distance de temple de conduite de la faena, pour tuer dans les règles deux estocades majuscules, une oreille au premier, le Président refusant de donner la seconde (il entendra une bronca, qui résonnait jusqu'à nos forêts landaises), deux oreilles à son second, sortie à hombros par la porte du Prince. Ce petit , et TRES GRAND.

 

CASTELLA : moins bien servi, par deux adversaires, a terriblement déçu, des passes, des passes, à vous saouler, deux estocades bien de coté, silence courtois.

 

PERERA : a eu les pires, un premierf faible sans moteur, et un second fuyard, manso, rien à en tirer.

 

Pluie, piste trés lourde en fin de soirée, belle entrés sans faire le lleno pour un tel carteL

 

Gigi l'AMOROSO

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 18:51

Vendredi 02 Avril 2010

6 Garcigrande pour

JULI ( bleu roi et or ) - oo et o

CASTELLA ( turquoise et or ) - app + avis et salut + avis

MARCO LEAL ( blanc et or ) qui prenait l'alternative - salut + silence

sortie puerta grande pour le JULI - arènes pleines - beau et frais - alternative de MARCO LEAL d'un toro " Exiliado" n° 43 de 

520 kgs . Seul le JULI a tiré son épingle du jeu avec 3 oreilles ??? Un lot de Garcigrande très décevant.

 

Samedi 03 Avril 2010 ( matin )

6 Blohorn pour

PATRICK OLIVER ( rouge et or ) - salut avec avis et salut

THOMAS JOUBERT ( parme et or ) - vuelta avec avis et o

JUAN DEL ALAMO ( mauve et or ) - o et silence

couvert, froid et 1/4 d'arènes

toros braves en général, donnant du jeu .un ensemble bien décevant ou JUAN DEL ALAMO fut un peu brouillon

 

Samedi 03 Avril 2010 ( am )

corrida concours

UCEDA LEAL ( vert olive et or ) - silence et silence

JAVIER VALVERDE ( violet et or ) - sifflet et silence

LUIS BOLIVAR ( blanc et argent ) - salut + 2 avis et o

aucun prix décerné - 1/2 arènes - froid et vent

LA QUINTA - 3 piques , fini arrêté au 3ème tiers

PRIETO DE LA CAL - magnifique , 4 piques sans pousser, toro très difficile

SAMUEL FLORES - 3 piques et fait des aller et retour à sa querencia devant le toril, poussa à la 1ère et 3ème pique, toro manso

MARIA LUISA DOMINGUEZ PEREZ DE VARGAS - 2 piques et un bon boeuf

DOLORES AGUIRE - 2 piques, toro violent et peu brave, lui non plus ne restera pas dans les anales

FLOR DE JARA - magnifique cardeno claro qui pris 3 piques, pris aussi le banderillero sur le piton droit et chercha la gorge de BOLIVAR, sinon RAS

pauvre corrida concours

 

Dimanche 04 Avril 2010

6 ANA ROMERO pour

ANTONIO FERRERA ( blanc et or ) - silence et salut avec avis

JOSELITO ADAME ( turquoise et or ) - silence et salut avec avis

ROMAN PEREZ - ( rose et or ) - oo et o

le 6ème changé par un LOPEZ GIBAJA - sortie à hombros de ROMAN PEREZ - 1/3 d'arènes et froid

Grande faiblesse de l'ensemble du lot, bien présenté,  brave au cheval et sans peu de jeu pour le reste de la lidia. Au 3ème PEREZ brilla à la muleta car il pris l'initiative. Sans intérêt pour le reste.

 

Dimanche 04 Avril 2010

6 MIURA pour

JUAN JOSE PADILLA ( violet et or ) - salut avec avis et applaudissement

RAFAELILLO ( framboise et noir ) - silence et vuelta

MEDHI SAVALLI ( bleu roi et or ) - vuelta avec avis et silence

Prix du meilleur matador - RAFAELILLO - arènes pleines, beau et pluie au 4ème

6 toros charpentés, solides et ayant de nombreuses difficultés, le meilleur le 5ème qui pris quelques muletazos sur la gauche

 

En résumé sur ces 3 jours, triste féria ou l'on retiendra la piêtre qualité du bétail

( ci-joint photos de la feria 2010 )

PP

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 13:59

Lundi 5 AVRIL 2010

 

 

Le spectacle a commencé avec un bon 1/4 de retard, utilisé pour la distribution des prix de la Nouvelle Taurine de MUGRON, le lauréat est d'Arcachon, c'est un petit fils d'el TIO PEPE Jean Pierre DARRACQ, revistero de talent, disparu en 1992.

 

NOVILLADA (?)

 

Novillos : GUADALEST Origine NUNEZ et Macédoine, disons plutôt mesclagne de DOMECQ

 

Novilleros : Thomas DUFAU - Juan DEL ALAMO - David GALVAN.

 

----------------------------------

 

Quelle aprés midi !!!!! de MERDE.

 

Vous avez dit Novillos ? Que non, disons 5 vaches de chez SOUSSOTTE et un évadé d'un pâturage andalou, paraît-il.

 

Sans race,  décasté et pour la noblesse vous repasserez.

 

Voilà pour les cornus.

 

Les piétons : DUFAU, n'a à aucun moment trouvé le sitio, accroché en permanence, et je vous fais grâce des mises à mort. Son mentor nous a gonflé tout l'aprés midi par ses conseils, dans le style :"boxe-le", "rentre-lui dedans" etc.....

 

DEL ALAMO joue du clinquant n'a rien montré ni rien prouvé, il fait une vuelta  à son second pour le coup d'épée.....mouais

 

GALVAN à eu droit à un drole de baptême du feu pour sa première en piqué. En premier une crevette arrivant tout droit du port de Capbreton, le second un zébu (en comparaison des autres novillos), on retiendra quelques gestes de la bonne volonté.

 

Maintenant, les discours dans les gradins de quelques dacquois en mal de reconnaissance, qui parlaient de tout et de rien gonflant tout le monde, et qui n'ont pas hésité à renier un de leurs comparses - qui ramenait sa fraise pour le prix des places non conforme avec son emplacement - en précisant qu'il était d'OEYRELUY et non de DAX tellement il leur faisait honte, alors qu'ils sont de la même pena (dont je taierai le nom ainsi que ceux de ses membres), belle solidarité !!!!! DACQUOIS.....en fait.

 

APRES MIDI GONFLANTE à tous points de vue.

 

Jojo L'ENCLUME

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
17 mars 2010 3 17 /03 /mars /2010 03:59
CORRIDA du 16 MARS 2010

TOROS : ZALDUENDO Origine JANDILLA

TOREROS : Enrique PONCE - EL JULI

Lot de toros de poids respectables, aux cornes commodes.

Soirée placée sous la fête des 20 d'alternative de PONCE.

PONCE a été un grand monsieur montrant toute l'étendue de son talent, un premier ennemi un peu faible ne transmettant pas, il l'abattra d'une entière, vuelta. Face à son second plus noble, il réalisera une faena  magnifiquement ciselée, temple, justesse des passes, pas de fioritures mais des passes lentes, certes pas un chef d'oeuvre, le tout achevaé d'une entière, une oreille avec grosse pétitions pour la seconde, mais le président est resté inflexible. Son troisièlme, un manso qui a manqué le prendre sur un désarmé aprés poursuite vers le burladero, Mr PONCE montrera son professionnalisme, sans jamais se dégonfler, lui arrachant quelques séries sur la gauche de trés grande qualité, la corne droite d'avérant impropre, il sera long à la mort, salut au centre de la piste.

JULI, ce garçon sera le grand triomphateur de la soirée, grand torero à son premler, donnant un aperçu de tout son savoir faire, aussi bien à la cape qu'à la muleta, il le tuera d'un grand coup épée 2 oreilles. Avec son second ennemi, sa tauromachie sera un léger ton en dessous, il tuera bien, salut. Au dernier il débouchera le flacon, à la cape, véroniques, largas de rodilla, lopesinas, quel registre ! à la muleta énorme, des deux cotés, quel temple, pour parachever ce faenon une estocade en mouillant les doigts, le toro s'écroulant au bout de 12 secondes, imaginez l'ambiance, deux oreilles, largement méritées et fétées.

Beau temps frais, la température remonte.

Jojo la Grosse Frite 
Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 07:11
CORRIDA du 15 MARS 2010

Toros : FUENTE YMBRO origine JANDILLA

Toreros : César JIMENEZ - Matias TEJELA - Luis BOLIVAR

Lot de toros bien  présenté, d'une moyenne de de 520 Kgs, décasté mais noble.


DOMMAGE

Dommage que 4 toros sont partis à la découpe avec tous leurs appendices. Un grand toro le 1er.

JIMENEZ s'est hissé à la hauteur de son premier adversaire, avec une faena qu'il  débutera au centre à genoux, puis debout sur la droite dans deux séries extraordianires de lenteur. Il continuera sur la gauche avec la même aisance, et la même douceur, le seul reproche que je lui ferai s'est la longueur de ses passes, que j'ai trouvé insuffisante. Il l'abattra au centre de la piste d'une entière un peu de côté, un avis une oreille.
Il remettra le couvert avec son second ennemi, qui était un peu faible, aprés un début laborieux, il trouvera le sitio le toro et la faena allant à mas. Là aussi une entière de côté, une oreille. Ce garçon ne pouvait pas mieux débuter sa saison, il a pafaitement saisi la chance qui lui était présentée.

TEJELA et à un degré moinde BOLIVAR, peuvent aller voir PONCE ou MORANTE pour apprendre à faire des passes. TEJELA en dessous de ses deux adversaires, entendra quelques sifflets pour sa prestation au second. Pour BOLIVAR il aurait pu couper à son second ennemi s'il avait tué.

Oui DOMMAGE

Beau temps, 3/4 d'arêne.

Mimi Pinçon




Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 20:16
CORRIDA du 14 MARS 2010

Toros : Victorino MARTIN origine ALBASSERADA

Toreros : José Luis MORENO, RAFAELILLO, Luis BOLIVAR.

Lot de poids convenables, moyenne de 485 Kgs, sans excés de graisse, bien dans le type de la maison. L'ensemble prendra les piques sans trop rechigner, mais sans trop de classe et de race. Deux se détacheront de l'ensemble le 1er et le 6ième.

------------------------------------

MORENO : Il ajustera à son premier ennemi une faena, propre donné avec sincérité et élégance, on en détachera deux splendides séries sur la gauche délivrées avec temple. J'ai trouvé sa faena un longue, le tio se réservant et lui ingligeant un sérieux avertissement à la sortie d'une série. A la mort, il se fera prendre à la première tentative, 20cm dans la cuisse gauche, laissant ses deux compagnons de cartel assurer un mano à mano.

RAFAELILLO : aura trois adversaires dont deux particulièrement compliqués, voire infummable. Oublions les pour parler du dernier tonton. Ce toro noble, prendra deux belles piques, notre pièton s'arrimera en ajustant une faena, peut être pas de grande classe, mais d'une grande sincérité, passant de la main droite à la main avec un égal bonheur, il conclura l'ensemble par un grand coup d'épée, Une oreille, le Président (souriant comme une porte de prison, tout comme ses deux assesseurs), refusant de donner un deuxième trophée, dommage.

BOLIVAR : a eu un premier adversaire, compliqué, il s'accrochera, pour effectuer une faena de guerre, arrachant deci delà quelques passes à droit comme à gauche, dans une faena sérieuse, il l'abattra d'une entière de côté, vuelta, malgré la pétition du public. Son second ennemi, sera un tonton dangereux des deux bords il n'en tirera rien de bon, logn à la mort, il entendra deux avis et silence.

Beau temps, frais, 4/5 d'arêne.

Gigi l'amoroso







Repost 0
Published by cercle taurin de soustons - dans RESENAS
commenter cet article