Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 22:27

DIMANCHE 24 AOUT 2008

NOVILLADA SANS PICADOR

NOVILLOS : Nicolas FRAILE - VALFDEFRESNO

NOVILLEROS : Manuel SARRION - Mathieu GUILLON - Gayetano ORTIZ

Joli lot de novillos, de présentation correcte, avec du poids pour certains, de la noblesse, au moins quatre d'entr'eux méritaient une pique, une novillo s'est détaché du lot le 5ième.

SARRION : Le gamin a la volonté de bien faire, est tombé sur un premier adversaire pas des plus commode, possédant une corne gauche  accrocheuse. Sa faena a été un peu décousue, par la faute d'un toro qui cherchait à se réfugier aux planches. On relèvera une jolie série à droite quoique un peu accrochée mais donnée avec sincérité, et un passage à gauche un peu en dedans, je vous épargnerai le laborieux moment de la mise à mort, deux avis et silence.
A son second adversaire il sera bien meilleur, distillant de bonnnes séquences avec les deux mains, aux banderilles j'ai noté une trés bonne 3ième paire. Et là aussi alors qu'il se dirigeait vers un succés mérité il échouait lamentablement à la mort, il entendra deux avis et quelques sifflets.

GUILLON : A réussi un excellente soirée, en nous offrant à son premier adversaire un faena sérieuse sans fioriture, mais de trés bonne facture. Aux banderilles je l'ai trouvé quelconque, je me demande si c'est vraiment nécessaire de persevérer dans ce tiers. Je reviens sur une faena bien débutée par le bas vers le centre, pousuivie par de trés bons moments à droite et à gauche, il sera un peu malheureux à la mort mais recevra une oreille.
Son second, qui sera un grand novillo, il a été bon, réalisant là aussi une grande faena, pleine de sincèrité, avec de grands séquences de la main gauche, ce novillo ne lui laisse aucun répit tellement il a de la bravoure, il terminera cette excellente faena par une entière concluante, deux oreilles, grand triomphe du gamin.

ORTIZ : Ce gosse semble bien frêle, pourtant il sait toréer, certes trop de profil, mal secondé par les péons il fera de son mieux pour plaire, réalisera de bons moments à ses deux adversaires, même s'il a paru dominé, nous ne lui en fera pas grief. Il sera calamiteux à la mort de ses deux ennemis, dommage.

Soirée sympathique, qui s'est déroulée devant 3/4 d'arêne, sous un temps frais et nuageux. D'autre part j'ai noté que la présidence est arrivé avec 5 minutes de retard, je ne leur en ferai pas grief, c'est la fête au village, le repas du midi a dû être excellent, donc une sieste réparatrice devait être nécessaire. Par contre, pourquoi n'a-t-elle pas accordé une vuelta au 5ième novillo ? j'ai remarqué que les trois jeunes gens étaient dotés de lunettes, peut-être qu'ils ont besoin de jumelles ou de loupes. Pourquoi avoir laissé le ganadero faire une vuelta aprés la mort du 5ième ? Attendons la fin du spectacle.

Le TETARD à HUBLOTS
 

Partager cet article

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires