Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Texte Libre

Recherche

Archives

Articles Récents

Pages

Liens

22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 15:13
22 MAI 2009

CORRIDA

Toros : VALDEFRESNO les 1, 3 & 5 + FRAILE les 2, 4 & 6 - Origine PUERTO de SAN LORENZO = Famille FRAILE par Atanasio FERNANDEZ
.
 

Matadores : Jean Baptiste JALABERT "Juan BAUTISTA" - Miguel Angel PERERA DIAZ "Miguel Angel PERERA" - Alejandro TALAVANTE RODRIGUEZ "Alejandro TALAVANTE".

Lot imposant d'amures, de poids homogène de 511 à 560 Kgs. Le second de la soirée a été remplacé par un José Luis MARCA (origine DOMECQ) pesant 526 Kgs. Pour les piques parlons plutôt de picotazos, pour certains, d'éraflures pour d'autres, et de simulacre pour le 5ième. Tous faibles avec un fond de noblesse.

BAUTISTA : son premier ennemi saute dans le callejon, face au caméramen et au journaliste de télévision, impressionnant, je pense que cette vidéo sera largement diffusée sur YOU TUBE et DAILLY MOTION, voici pour la petite histoire. Notre français réalisera une faena poussive, des passes toutes de profil, sans dominer, notre homme rame, il tuera d'une entière et entendra quelques sifflets, justifiés. Pour son second, quasiment pas piqué, notre homme trimbale sa carcasse, cherchant le sitio, une âme en peine, pour finir par une entière et un descabello, quelques sifflets. Sera-t-il opportun d'aller le voir ?

PERERA : Verra, son premier toro remplacé pour excés de faiblesse, disons plus que les autres. Il réalisera au sobrero, de splendides lances de capes, et un trés grand quite à la sortie de la"pique". Début de faena par trois séries sur la droite, lentes bien ajustées, dont une avec un changement de main grandiose. Un essai sur la gauche, le toro est plus compliqué, il s'éteint, le maestro le reprend sur la droite, mais la faena baisse d'un ton, et devient longue, il tuera d'une entière, trois descabellos, avis et salut. Son second trés juste de force ne sera quasiment pas piqué, la faena débute sur la droite avec de jolis gestes, par trois séries, à gauche l'animal est nettement moins coopératif, et la faena baisse d'intensité, deviendra décousue, inutilement longue, pour finir par 3/4 de lame, trois descabellos, avis et silence.

TALAVANTE : Que dire sur ce garçon un véritable zombie, semblant dépassé par les évènements, faisant ce qu'il peut, mais, il ne peut pas beaucoup. Il entendra des sifflets aux deux.

La GANACHE

Partager cet article

Repost 0
Published by cercletaurindesoustons - dans RESENAS
commenter cet article

commentaires